Santé Des Femmes FRA

Les 10 Symptômes Clés de l’Endométriose

Douleurs intestinales, crampes d’estomac, nausées et douleurs abdominales sont des symptômes que les femmes associent souvent à une mauvaise alimentation ou à des menstruations douloureuses. Cependant, ces «douleurs de menstruation », lorsqu’extrêmement sévères, peuvent indiquer une condition médicale co-exisante : l’endométriose.

L’endométriose est une maladie chronique féminine. Elle survient lorsque la paroi de l’endomètre de l’utérus commence à se dilater et les cellules croissent en dehors de l’utérus et dans d’autres organes pelviens, comme les ovaires. Parfois, les cellules peuvent également croitre dans l’utérus mais hors de l’endomètre : dans le myomètre. La croissance des cellules de l’endomètre peut s’étendre et endommager le fonctionnement d’autres organes tels que la vessie, les intestins, et organes annexes, et même causer une stérilité permanente. La chirurgie est souvent le seul traitement efficace pour arrêter la croissance et corriger les dommages d’organes.

Ne négligez pas les symptômes suivants qui pourraient indiquer une endométriose…

1.Douleurs pelviennes

Les douleurs pelviennes (de légères à graves) peuvent être votre première indication d’un problème gynécologique. La plupart des personnes souffrant d’endométriose rapportent des vagues de douleurs avant, pendant, ou après la menstruation ou pendant l’ovulation.

2.Douleurs urinaires

Les douleurs urinaires sont communes chez ceux qui souffrent d’endométriose en raison de la pression causée par la rétention d’urine dans la vessie. Vous pouvez également avoir un risque accru d’infections urinaires, en particulier après les rapports sexuels, ainsi qu’une augmentation de la fréquence urinaire.

3.Affaiblissement du système immunitaire

Les personnes souffrant d’endométriose ont généralement un système immunitaire affaibli, ce qui peut les rendre plus sujets aux rhumes, allergies, intolérances alimentaires, les sensibilités de la peau et des infections des voies urinaires.

4.Douleurs de dos et d’épaules

Ceci est un symptôme vague de l’endométriose, également observé lors des périodes menstruelles. Cependant, la plupart des personnes souffrant d’endométriose se plaignent de muscles endoloris et tensions musculaires qui s’accumulent dans le bas du dos et dans la région de l’épaule pendant et après les menstruations.

5.Douleurs intestinales

Les douleurs intestinales peuvent se produire, en particulier au cours de vos menstruations, pendant l’ovulation, au moment d’uriner ou de déféquer, ainsi que pendant ou après des rapports sexuels. N’ignorez pas ces douleurs en les considérant comme un symptôme normal de la menstruation, spécialement lorsque vous n’êtes pas habituée à expérimenter ces douleurs ou crampes lors de vos menstruations.

6.Sautes d’humeur

En raison des niveaux déséquilibrés d’hormones, les femmes atteintes d’endométriose ont tendance à souffrir de sautes d’humeur extrêmes. Ceci est causé par des niveaux élevés d’hormones œstrogène et progestérone, qui peuvent vous laisser joyeuse pour quelques secondes, et complètement en colère ou en sanglots le lendemain.

7.Caillots sanguins

Les saignements abondants ou irréguliers lors de vos périodes mensuelles peuvent indiquer un problème de santé sous-jacent comme l’endométriose, surtout si le sang menstruel devient sombre, renfermé et contient de petits caillots filandreux.

8.Inconfort abdominal

Des épisodes de diarrhée explosive, en particulier après un repas peuvent se produire avec l’endométriose. Vous pouvez également remarquer des traces de sang autour de l’anus après défécation. Aussi, la diarrhée peut être suivie par des périodes de constipation. Le cycle diarrhée-constipation peut aller et venir avec votre cycle menstruel.

9.Ballonnements

Le ballonnement abdominal se produit souvent normalement après une période mensuelle. Toutefois, si vous n’êtes pas enclin à des ballonnements, cela peut être le premier signe qu’il y a quelque chose d’anormal, surtout si vous expérimentez des douleurs régulières qui deviennent une routine à chaque menstruation, tellement sévères que vous avez besoin de prendre des analgésiques (l’ibuprofène par exemple) pour y remédier ; ou encore si la région abdominale devient tellement enflée que vous êtes incapable de porter les mêmes tailles de vêtements pendant vos menstruations.

10.Infertilité

Malheureusement, les études médicales montrent que 40% des femmes qui souffrent d’endométriose ont aussi des difficultés à concevoir. Le risque d’infertilité est plus élevé si l’endomètre se développe en dehors de l’utérus et se fixe sur les ovaires et les trompes de Fallope, et provoquer des cicatrices qui interfère avec l’ovulation.

Share This Article

X