Les signes révélateurs de l’appendicite

Si votre appendice venait à se rompre (suite à un éclatement), vous vous en rendriez certainement compte ! L’appendicite est une condition qui peut conduire à la rupture de cet organe en forme de poche. L’appendice dépasse de la première section du gros intestin (caecum) et est responsable de la production de germes bénéfiques pour le système digestif, même si l’on pense que cet organe a perdu sa fonction au cours de l’évolution humaine.

Une rupture de l’appendice peut être très dangereuse et les médecins devront le retirer immédiatement pour éviter tout risque de toxicité. Le signe le plus évident d’une crise d’appendicite est une douleur dans le côté inférieur droit de l’abdomen, mais ces 13 autres symptômes peuvent également accompagner la douleur abdominale.

1. Douleur de plus en plus intense

La plupart d’entre nous savons que l’appendicite est synonyme de douleur, mais nous ne sommes pas nécessairement familiers avec la pathologie typique de la douleur. Bien que la douleur liée à l’appendicite soit progressivement sévère, dans environ 50 % des cas, elle commence par une douleur sourde qui semble provenir de la région de votre nombril. La caractéristique la plus marquante de la douleur d’appendicite est qu’elle augmentera en intensité très rapidement, passant de légèrement gênante à débilitante et sévère en l’espace de quelques heures.

Il est impossible de se tromper sur l’origine de cette douleur. Les mères la comparent souvent à celle éprouvée pendant l’accouchement. Si elle n’est pas traitée, cette douleur deviendra rapidement si intense que vous ne pourrez plus réaliser aucune activité normale. Si l’appendicite éclate pendant que vous dormez, la douleur sera suffisamment intense pour vous réveiller et vous empêchera de vous rendormir. Vous devez considérer cette situation comme une urgence médicale et vous tourner vers un médecin le plus vite possible.

2. Douleur abdominale

Comme nous venons de le mentionner, la douleur d’appendicite est généralement localisée autour de votre nombril lorsqu’elle commence à se manifester, mais à mesure qu’elle s’intensifie, la douleur semblera migrer autour de votre nombril vers le bas-ventre droit. C’est là que se trouve votre appendice et la douleur sera donc provoquée par le gonflement et l’élargissement de l’organe à mesure que l’infection s’aggrave.

Dans certains cas, la douleur provoquée par l’appendicite se manifestera très différemment. Certains patients se plaignent de douleurs qui ne sont pas localisées autour de l’appendice, mais semblent plutôt toucher tout le bas de l’abdomen ou la région rectale. Cette douleur peut également se manifester dans le bas du dos. La situation sera d’autant plus dangereuse, car vous pourriez ne pas associer immédiatement cette douleur à une infection interne (de votre appendice). Lorsque la douleur se développe en raison de cette pathologie, elle peut ne pas être vive ou accablante, et elle peut simplement être ennuyante (mais constante), augmentant ou non en intensité.

3. Nausée

La nausée est un autre symptôme révélateur de l’appendicite. Elle peut même précéder l’apparition de douleurs abdominales. Les vomissements peuvent également survenir spontanément, et même avant tout type d’inconfort gastrique. Dans la grande majorité des cas d’appendicite, des douleurs abdominales aiguës et soudaines apparaissent peu de temps après les nausées et les vomissements, mais ce n’est pas systématiquement le cas.

Si les nausées et les vomissements s’accompagnent d’une douleur généralisée ou localisée qui augmente en intensité et semble être centrée dans la région abdominale inférieure droite, vous pouvez soupçonner un cas d’appendicite et il sera alors recommandé de consulter immédiatement un médecin. Dans le cas contraire, attendez de voir si vos symptômes disparaissent d’eux-mêmes. Si vous êtes toujours malade ou si vous vomissez 24 heures après l��apparition des premiers symptômes, allez directement aux urgences. Si ces symptômes disparaissent, ils ont probablement une autre origine que l’appendicite.

4. Fièvre et frissons

Dans les premiers stades, les symptômes de l’appendicite peuvent ressembler à ceux d’une simple grippe intestinale. Vous vous sentirez probablement mal et aurez notamment légèrement ou plus intensément mal à l’estomac ainsi que des frissons. La plupart du temps, ces frissons seront rapidement suivis d’une fièvre légère qui vous fera transpirer, ou vous alternerez entre une sensation de chaud et de froid.

Dans un délai de quelques heures, la température de votre corps augmentera probablement au-delà de 37,8 degrés Celsius. Au fur et à mesure que votre fièvre s’intensifiera, vos autres symptômes s’intensifieront eux aussi. La fièvre et les frissons accompagnés de douleurs abdominales aiguës ou qui s’aggravent, de douleurs lombaires ou rectales peuvent être les signes d’une appendicite. Vous ne devez jamais sous-estimer ou ignorer une fièvre et au contraire la considérer comme un problème potentiellement grave, notamment lorsqu’elle apparaît soudainement, et en particulier si elle est accompagnée d’autres symptômes.

5. Gazs et ballonnements

Les gaz et les ballonnements sont des phénomènes assez courants après avoir mangé un repas conséquent ou ingéré un grand volume d’eau. Cependant, dans ces cas, l’excès de gaz disparaîtra généralement assez rapidement de votre estomac, et votre état reviendra à la normale en peu de temps. Dans les jours précédant un cas aigu d’appendicite, vous remarquerez peut-être ces gaz et ballonnements qui ne disparaissent pas d’eux-mêmes. Vous remarquerez également que vous ne parvenez pas à éliminer les gaz de votre abdomen aussi efficacement ou facilement que d’habitude, et que vous n’y parviendrez même parfois tout simplement pas.

Ces symptômes s’intensifient généralement dans un délai de quelques jours, culminant avec des selles difficiles et une constipation. La plupart des patients  ne savent même pas que le problème vient de leur appendice lorsque ces symptômes se développent pour la première fois. Ce n’est qu’une fois que les nausées, les vomissements et les douleurs abdominales se manifestent qu’ils se rendent le plus souvent compte que leur appendice pourrait être enflammé / infecté.

6. Mouvements douloureux

Plus rapidement qu’on ne pourrait l’imaginer, la douleur associée à l’appendicite deviendra si intense qu’elle inhibera vos mouvements et rendra des choses aussi anodines qu’éternuer ou tousser extrêmement douloureuses. Si vous avez déjà subi une blessure à la cage thoracique, vous savez à quel point il peut être soudainement très douloureux d’éternuer ou de tousser. C’est exactement ce qui se produira en cas d’appendicite.

La douleur peut également survenir avec un mouvement cinétique. Par exemple, vous pouvez constater que marcher ou pivoter le torse provoquera une douleur soudaine et aiguë dans votre abdomen, probablement localisée sur le côté inférieur droit. Après un à deux jours, ce type de douleur deviendra également plus intense et peut se propager de votre abdomen vers vos jambes. À ce stade, il est pratiquement sûr que vous expérimentez d’autres symptômes, qui seront probablement suffisamment graves pour justifier une visite aux urgences.

7. Sensibilité abdominale

Dans de très rares cas, la douleur abdominale provoquée par l’appendicite ne sera pas particulièrement sévère. Cependant, et même dans ces cas, vous êtes susceptible de rencontrer un phénomène connu sous le nom de « sensibilité au rebond ». Pour vérifier si c’est bien votre cas, appuyez sur votre abdomen inférieur droit aussi fermement que vous pouvez le tolérer et maintenez cette pression pendant quelques secondes avant de relâcher votre main.

Une fois que vous arrêterez d’exercer cette pression, vous remarquerez une intensification de votre douleur – elle passera d’une douleur sourde à une douleur lancinante avant de redevenir une douleur sourde. La sensibilité au rebond est généralement observée dans les premiers stades de l’appendicite, avant l’apparition de tout autre symptôme inquiétant. À partir de là, la douleur suivra généralement la pathologie typique de sévérité croissante, et migrera vers le côté inférieur droit de l’abdomen.

8. Diarrhée

L’appendicite est l’une de ces conditions délicates qui peut parfois présenter des symptômes contradictoires. Certaines personnes souffrent par exemple de terribles diarrhées. Comme d’autres symptômes, la diarrhée commence généralement sous une forme légère avant de s’aggraver au point même de présenter des risques de déshydratation particulièrement dangereuse. Ne vous inquiétez pas trop si vous avez parfois des selles molles avec une teneur en liquide anormalement élevée. Cependant, si cette condition s’aggrave et / ou persiste pendant plus de 24 heures et ne s’améliore pas même après avoir pris des traitements sans ordonnance, cela peut être le signe de quelque chose de plus grave.

Vous devez être particulièrement méfiant si vous remarquez la présence de mucus dans vos selles. Lorsque ce symptôme se manifeste chez des personnes atteintes d’appendicite, la fréquence des selles augmente généralement jusqu’à ce que le patient ressente le besoin d’aller aux toilettes pour se soulager toutes les heures et parfois même plus régulièrement. Parce que la diarrhée peut provoquer des pertes d’eau importantes, pensez à bien vous hydrater et à vous rendre rapidement chez un médecin.

9. Soulagement avec mouvements intestinaux

Il existe un terme médical pour désigner le soulagement que vous ressentez après être allé à la selle. Ce phénomène est connu sous le nom de « ténesme », et il fait normalement partie de ce processus. Cependant, il y a quelque chose d’inhabituel dans le ténesme que vous allez ressentir après vos selles si vous souffrez d’appendicite.

Premièrement, le ténesme sera plus intense que la normale, en partie parce que l’urgence des selles elles-mêmes sera également amplifiée. Deuxièmement, vous ressentirez un ténesme même si vous savez que vous n’avez pas complètement évacué vos intestins – ce qui arrive souvent étant donné la nature de la perturbation abdominale causée par l’appendicite. Si vous avez besoin d’aller à la selle avec une fréquence inhabituelle, et ce même si vous vous êtes senti complètement soulagé après la dernière, cela peut être le signe que quelque chose ne va pas. Vous devez donc vous montrez particulièrement vigilant et surveiller la présence d’autres symptômes. Les prochains à se manifester seront probablement les gaz d’estomac, les ballonnements, les nausées et les douleurs abdominales.

10. Gonflement abdominal

Le gonflement abdominal est différent des ballonnements. Lorsque vous avez une accumulation de gaz dans l’estomac, cela peut s’accompagner d’une sensation de satiété inconfortable. En d’autres termes, vous sentirez la présence de gazs, et vous allez probablement l’évacuer petit à petit sans pouvoir vous en débarrasser complètement.

Le gonflement abdominal causé par l’appendicite ne s’accompagne pas d’une sensation de pression ou d’accumulation à l’intérieur de l’estomac. Au contraire, il résulte de l’élargissement physique réel de votre appendicite, qui exerce une pression accrue sur les tissus environnants. Le côté inférieur droit de votre abdomen semblera gonflé et il sera extrêmement sensible au toucher. La douleur que vous ressentirez à ce stade sera également particulièrement intense et se prolongera même si vous n’exercez plus aucune pression sur la zone touchée. Il s’agit d’un symptôme grave qui constitue une urgence médicale.

11. Perte d’appétit

La perte d’appétit est un autre symptôme qui survient souvent en cas d’appendicite. En fait, Prevention explique qu’elle « est présente chez environ 74 à 78 % des patients ». Si vous êtes normalement un bon mangeur et que vous perdez subitement tout intérêt pour la nourriture, le responsable de ce changement peut être une appendicite.

La perte d’appétit est rarement le seul symptôme de l’appendicite, cependant, elle est souvent associée à d’autres symptômes mentionnés dans cette liste, tels que des douleurs intenses et une sensibilité abdominale. L’expérience de ces symptômes a tendance à détourner l’attention des choses qui pourraient potentiellement aggraver ces symptômes, comme par exemple les sensations de satiété.

12. Douleur à uriner

La douleur et la difficulté à uriner sont des signes révélateurs d’une infection de la vessie, mais ce n’est pas la seule condition qui peut provoquer ces symptômes. Dans certains cas, ces changements de miction peuvent être le résultat d’une appendicite.

Des difficultés à uriner, par exemple, peuvent être dues à un blocage causé par l’infection ou l’inflammation associée à l’appendicite, ce qui rendra difficile l’excrétion des déchets du corps, tandis que la miction douloureuse peut résulter d’une infection qui se serait propagée ou parce que le corps s’efforce de déplacer l’urine. Si vous ressentez l’un de ces symptômes urinaires, prenez immédiatement rendez-vous avec votre médecin, car il / elle peut réaliser des tests pour déterminer qu’elle en est la cause sous-jacente.

13. Fatigue

Une condition comme l’appendicite est dure à vivre pour le corps et peut vous faire ressentir une extrême fatigue, car ce dernier s’efforcera de combattre la maladie. La fatigue peut également être un symptôme à part entière de l’appendicite. Par exemple, en raison de la douleur et de l’inconfort que vous pouvez ressentir dans l’abdomen, vous n’arriverez pas à bien dormir la nuit, ce qui entraînera une sensation de fatigue prolongée tout au long de la journée.

De plus, comme nous l’avons mentionné précédemment, l’appendicite provoque souvent une perte d’appétit, et ne pas consommer suffisamment d’aliments nutritifs peut réduire vos niveaux d’énergie et entraîner de la fatigue. Même si vous parvenez à vous alimenter et à boire de l’eau, il se peut qu’elles ne restent pas suffisamment longtemps dans votre système pour que votre corps absorbe ce dont il a besoin, notamment à cause des vomissements et de la diarrhée.

Avatar

ActiveBeat Français

ActiveBeat se dédie à ramener vers le lecteurs toutes les importantes actualités et information dans le monde de la santé. Des souvenirs aux découvertes vers le fitness, la nutrition et les études, nous couvrons chaque aspect des actualités de santé, chaque jour.

X