Otite FRA

Les 10 signes avant-coureurs indiquant une otite

Les otites (infection de l’oreille) sont beaucoup plus fréquentes que vous pensez. Des études montrent en effet que plus de 60 pour cent des rhumes progressent vers une infection de l’oreille, en particulier chez les bébés et les bambins. Toutefois, l’identification d’une infection de l’oreille chez vous ou chez votre enfant n’est pas chose facile, spécialement si vous ne connaissez pas les symptômes.

Les voici donc, les dix signes les plus courants qui indiquent une otite…

1. Symptômes pseudo-grippaux

Si vous expérimentez les symptômes communs de la grippe (par exemple, l’écoulement nasal, des maux de tête, la fièvre et la congestion des sinus), votre infection risque de progresser en otite. Vous êtes particulièrement en risque de développer une otite si ces symptômes restent plus longtemps qu’un rhume normal et prennent beaucoup plus de temps à disparaître.

2. Troubles de sommeil

Si votre sommeil est perturbé par des douleurs d’oreille qui persistent nuit après nuit vous empêchant ainsi d’avoir votre zzzzzzzzzzzzz’s – vous savez, le genre de sommeil qui vous attrape avant même que vous n’ayez fermé l’œil – ceci pourrait indiquer que vous souffrez d’une infection de l’oreille.

3. Irritabilité

L’irritabilité ici est liée à la douleur et aux maux de tête tenaces qui refusent absolument de s’en aller. Ces symptômes ont tendance à s’aggraver lorsque vous essayez de manger ou de boire. Ceci est dû au fait que la pression du mouvement des joues qui se produit à cause de la mastication et de la déglutition ajoute à la douleur de l’oreille affectée.

4. Fièvre

Les températures élevées sont typiquement observées lors d’une infection. La température peut aller jusqu’à 38.4 – à 38.9 – degrés Celsius si elle n’est pas traitée par un professionnel de la santé.

5. Secrétions d’oreille

Les otites se présentent souvent avec une décharge liquide de couleur jaune- blanc provenant de l’oreille, et qui ne ressemble pas réellement au cérumen (plutôt muscidé et marron). Le drainage peut souvent avoir de faibles traces de sang à l’intérieur, et vous pourriez même en trouver sur votre oreiller au réveil. En outre, le liquide peut avoir une odeur nauséabonde.

6. Enflure

L’enflure de l’oreille est causée par la pression sur le canal de l’oreille ainsi que par la réaction inflammatoire qui a lieu. Vous pourrez également ressentir une sensation de chaleur autour de l’oreille, ainsi que quelque sensibilité et rougeur autour ou derrière l’oreille, et parfois même dans le canal de l’oreille.

7. Manque d’appétit

La perte d’appétit est un symptôme non spécifique, étant donné qu’elle peut être observée avec plusieurs autres maladies. Généralement, le patient a tellement de peine que rien ne l’intéresse (pas même manger) a moins que ça puisse directement aider à soulager sa douleur. De plus, vu que la douleur s’aggrave avec la mastication, les personnes affectées ont donc tendance à éviter de manger pour éviter la douleur.

8. Irritation

Les démangeaisons locales (autour de l’oreille affectée) sont également associées à une otite, ce qui est encore pire vu que vous ne pouvez pas gratter de peur d’aggraver les symptômes. De plus, la douleur peut augmenter en raison de l’accumulation de pression et fluide dans le conduit auditif.

9. Maux de tête

Plus la pression monte augment avec l’infection qui progresse, plus la douleur s’accroit et vous développez un mal de tête lancinant autour de l’oreille touchée et à l’intérieur du canal de l’oreille, d’où le terme « mal d’oreille ». La douleur peut également se localiser à la nuque qui devient raide. Ceci est dû, une fois de plus, à l’excès de liquide dans l’oreille.

10. Vertiges

Étourdissements graves et vertiges sont fréquemment rencontrés dans les cas d’otite moyenne. Ils provoquent une certaine désorientation, ce qui peut vous faire perdre l’équilibre. Vous remarquerez aussi que votre audition devient peu à peu étouffée à cause de l’infection, l’accumulation de liquide et de l’enflure dans l’oreille interne.

X