Les signes et symptômes communs d’un caillot sanguin

Les caillots sanguins se forment typiquement dans les veines des jambes, ce que l’on appelle thrombose veineuse profonde (TVP) et peuvent se déplacer dans tout corps. En plus d’être potentiellement mortel, l’un des aspects les plus effrayant du caillot sanguin est que la plupart du temps, il n’est pas détecté, ce qui peut entraîner une embolie pulmonaire et même la mort lorsque les caillots formés dans la jambe se détachent et se logent dans les poumons.

Afin de vous protéger de cette condition potentiellement dangereuse, découvrez quels sont les 15 signes les plus communs de la formation d’un caillot sanguin.

1. Épuisement et fatigue inexpliquée

Un début soudain de fatigue ou d’épuisement est un signal d’avertissement courant lié à votre état de santé, et peut indiquer la formation d’un caillot de sang quelque part dans votre organisme, que ce soit dans le bras, la jambe, le cerveau, le ventre ou la poitrine.

2.  Rougeurs, inflammation ou varices

Un gonflement peut se manifester au niveau de la formation d’un caillot sanguin. S’il se trouve dans le bras ou la jambe, le membre entier peut gonfler. En plus du gonflement, ce dernier peut également se décolorer, devenant rouge ou bleu, chaud et irritant. Lorsqu’un caillot se forme dans la jambe, on parle de TVP. Ce scénario est le plus grave car le caillot peut se déplacer dans le sang jusque dans vos poumons et provoquer une embolie pulmonaire. Si un caillot se forme dans la jambe, il commence souvent dans le mollet et entraîne généralement des crampes ou des douleurs.

3. Essoufflement

Ce symptôme en particulier peut être effrayant, car il peut indiquer que le caillot sanguin s’est déplacé dans les poumons. Selon WebMD, des difficultés à respirer accompagnées par une toux persistante sont l’un des signes d’avertissement les plus communs d’une embolie pulmonaire. Sans surprise, c’est une situation grave qui doit être prise au sérieux. Si cela se produit, appelez immédiatement les urgences afin d’être pris en charge par un médecin.

4. Douleur thoracique ou liée à la respiration profonde

Si un caillot sanguin se loge dans les poumons, on parle d’embolie pulmonaire qui, comme nous venons de l’indiquer, peut mettre votre vie en danger. Une embolie pulmonaire se produit lorsqu’un caillot de sang (qui s’est généralement formé dans une autre partie du corps, comme la jambe), se déplace jusque dans les poumons, et bloque un vaisseau sanguin. L’un des principaux symptômes à surveiller sera une douleur dans la poitrine, ou une sensation d’inconfort lorsque vous respirez. En raison de cette douleur, vous aurez certainement des difficultés à respirer profondément.

Un caillot sanguin dans les poumons n’est pas la seule chose dont vous devriez vous inquiéter lorsque vous ressentez des douleurs dans la poitrine. Cela peut aussi indiquer qu’un caillot s’est formé dans l’une des artères de votre cœur ce qui, selon WebMD, peut conduire à un arrêt cardiaque.

5. Fièvre ou sueurs

Nous avons déjà évoqué certains des principaux symptômes de la présence d’un caillot sanguin dans les poumons, le cœur et les membres, mais ce symptôme en particulier est généralement associé à la présence d’un caillot dans les reins. WebMD explique que le principal danger ici est qu’il peut empêcher votre organisme de se débarrasser des déchets, entraînant une hausse de la pression sanguine, et même une insuffisance rénale. En plus de douleurs dans le ventre, les jambes ou les cuisses, la nausée, des gonflements dans les jambes et des difficultés à respirer, un caillot dans les reins peut provoquer une forte fièvre et des sueurs.

6. Vertiges ou évanouissements

La combinaison de douleur dans la poitrine et d’un essoufflement peut également provoquer des étourdissements, vertiges et même un évanouissement.

7. Augmentation du rythme cardiaque

Un poul rapide est un autre des signes et symptômes que vous souffrez d’une embolie pulmonaire. Il est en effet courant qu’un caillot d’une TVP se détache et se propage dans la circulation sanguine vers une autre zone potentiellement plus dangereuse du corps, comme les poumons ou le cœur. Consultez immédiatement un médecin si vous sentez que votre rythme cardiaque s’accélère, en plus de douleurs thoraciques, d’essoufflement et d’une toux qui s’aggrave.

8. Toux inexpliquée

Si vous commencez à ressentir de l’inconfort dans votre poitrine et qu’une toux se manifeste sans raison apparente après avoir passé plusieurs heures dans un espace restreint ou exigu, ou même après être simplement resté assis pendant une longue période, cela pourrait signifier qu’un caillot sanguin qui s’est formé dans une autre partie de votre corps s’est déplacé et risque maintenant de bloquer un vaisseau sanguin dans vos poumons.

9. Asymptomatique ou ne présentant aucun symptôme

L’une des raisons pour lesquelles la TVP est si effrayante est qu’elle ne se manifeste le plus souvent par aucun symptôme. Au moins, lorsque nous expérimentons des symptômes, nous sommes enclins à nous tourner vers un médecin, même si le mal est déjà fait avant que nous ayons conscience de notre condition. C’est pourquoi il est important de prendre des mesures préventives afin que cela ne se produise pas. Essayez d’éviter de rester assis pendant de longues périodes, car nous sommes plus susceptibles de développer une TVP lorsque nous sommes moins actif, par exemple durant un vol long courrier, une journée de travail, ou suite à une opération.

10. Mucus sanglant avec aggravation de la toux

Comme nous l’avons déjà mentionné, la Clinique Mayo liste une toux sévère et le fait de tousser du sang (que l’on désigne cliniquement comme de l’hémoptysie) comme l’un des symptômes d’une embolie pulmonaire. Il s’ajoute aux douleurs dans la poitrine et à l’essoufflement.

11. Douleur

Des restrictions de la circulation sanguine provoquées par un caillot de sang peuvent également engendrer des douleurs aiguës. Cette douleur aura tendance à se limiter à la zone dans laquelle se situe le caillot.

Par exemple, si le caillot se trouve dans les poumons, vous pouvez ressentir des douleurs à la poitrine. Ou s’il se trouve à l’intérieur ou près du cœur, vous ressentirez des douleurs thoraciques ou dans le bras. WebMD indique que cette douleur va généralement s’intensifier à mesure que le caillot s’aggrave et « peut aller d’une douleur sourde à une douleur intense. »

12. Sensibilité

Outre la douleur, la sensibilité est un autre symptôme courant d’un caillot sanguin. Elle est particulièrement fréquente lorsque le caillot se trouve dans la jambe, et que la peau qui l’entoure devient sensible au toucher, malgré la profondeur du caillot dans les tissus.

Même si le caillot peut se trouver dans une seule jambe, cette sensibilité sera souvent présente dans les deux. Cela se produit car, dans un effort de soulager l’inconfort dans la jambe dans laquelle se trouve le caillot, nous avons tendance à nous reposer plus sur l’autre afin de nous soutenir, ce qui peut entraîner des douleurs et de la fatigue dans les muscles et les articulations.

13. Peau chaude au toucher

Le caillot sanguin peut également modifier votre température corporelle, en particulier dans la zone dans laquelle il se situe. La peau de cette zone sera chaude au toucher, ce qui s’explique par une interruption de la circulation sanguine.

Thrombocyte.com ajoute que la chaleur peut également « être une représentation d’une sensation persistante de picotement à l’emplacement du caillot » et a tendance à être très localisée. Pour certains, une température cutanée élevée près du caillot sanguin peut être accompagnée de symptômes tels que des battements et des démangeaisons.

14. Douleur au mollet

Une douleur dans le mollet est également un symptôme courant, en particulier lorsque le caillot sanguin s’est formé dans la partie inférieure de la jambe. Cette douleur est généralement décrite comme une crampe musculaire ou une contracture, et a tendance à se produire lorsque la TVP se trouve dans un vaisseau sanguin majeur.

Les crampes musculaires étant courantes et pouvant survenir pour diverses raisons, nous avons tendance à les désigner comme responsable de notre douleur, et ne pensons pas automatiquement qu’elles sont causées par un caillot sanguin. Livestrong.com souligne, cependant, que les crampes musculaires ont tendance à survenir brusquement et ne durent que quelques minutes, alors que la douleur au mollet provoquée par un caillot sanguin « survient progressivement » et « peut persister pendant des jours ou des semaines ».

15. Décoloration de la peau

Les rougeurs sont certainement les cas de décoloration cutanée les plus couramment associés aux caillots sanguins et se présentent généralement dans la zone où ils se trouvent. Mais d’autres formes de décoloration de la peau peuvent également survenir. Par exemple, la peau entourant la localisation du caillot peut devenir plus pâle, en raison d’une baisse de la circulation sanguine dans ces zones.

Au fur et à mesure que le caillot s’aggrave et que le flux sanguin devient encore moins important, la peau peut même prendre une couleur bleuâtre et être plus froide au toucher. Si cela se produit, prenez immédiatement rendez-vous avec votre médecin.

Avatar

ActiveBeat Français

ActiveBeat se dédie à ramener vers le lecteurs toutes les importantes actualités et information dans le monde de la santé. Des souvenirs aux découvertes vers le fitness, la nutrition et les études, nous couvrons chaque aspect des actualités de santé, chaque jour.

X