Santé FRA

Ce que votre morve a à dire à propos de votre santé

Admettez-le, lorsque vous vous mouchez, vous jetez un œil, non ? Selon le XX  , il est sain d’examiner les restes de votre mouchoir, car ils constituent une bonne indication de votre santé globale. La couleur, mais également la texture du mucus (de la morve), peuvent tous deux vous indiquer si vous avez attrapé un rhume, une infection des sinus ou pire…

1. Jaune ou verte

Je ne veux pas aller à l’encontre de Kermit la grenouille lorsqu’il chantait ‘il n’est pas facile d’être vert’, mais la morve verte ou jaune n’est pas toujours un signe d’infection. La croyance populaire nous dit que le mucus vert indique toujours une infection bactérienne, tandis que le mucus jaune est un signe d’infection virale. Mais les chercheurs en oto-rhino-laryngologie (les spécialistes des oreilles, du nez et de la gorge) du centre médical de l’Université du Mississippi affirment que ce n’est pas toujours le cas.

Plusieurs facteurs peuvent entrainer la coloration du mucus. Bien sûr, une infection bactérienne peut donner une teinte verte à la morve, mais c’est aussi le cas lors d’inflammation et d’accumulation de mucus. Si vos voies nasales sont enflammées et congestionnées, la teinte verte au jaune est un signe que les globules blancs sont à la rescousse. Tandis qu’ils luttent contre la maladie qui vous affecte, les globules blancs morts teintent le mucus en vert ou en jaune. En plus, si vous avez une infection ou un virus, vous aurez également des symptômes associés (p.ex. douleurs sinusales, congestion, fièvre).

influenza

2. Rougeâtre-rosée

La morve qui a une teinte rouge ou rose après vous être mouché peut vous choquer. Mais au contraire des recherches de la Cleveland Clinic affirment que cette teinte mouchetée de sang indique généralement la présence de quelques capillaires sanguins éclatés à l’intérieur du nez. Et si vous vous mouchez comme vous soufflez dans une trompette, vous voyez probablement du rouge régulièrement.

C’est parce que vous avez rompu des vaisseaux sanguins proches de la surface de vos voies nasales, souvent à proximité des narines. Le sang peut également couler si les membranes de vos narines sont trop sèches. Donc, allez-y doucement si votre nez est sec ou douloureux pour éviter d’autres dégâts. Une fois que le vaisseau sanguin est endommagé, vous pourriez saigner à chaque fois que la croûte est délogée en vous mouchant.

3. Blanche ou laiteuse

Vous souffrez sans doute d’allergies saisonnières si votre mucus est blanc ou laiteux. La morve laiteuse est un signe commun d’allergies, ou plutôt de déshydratation et d’inflammation entrainée par la réaction allergique, selon une recherche de WebMD.

Lorsque les voies nasales internes sont déshydratées ou enflammées, la production de mucus et de morve décroit à cause des allergies. Parce que le nez manque de l’hydratation essentielle à la lubrification, les cellules des poils du nez s’enflamment et se blessent, et la morve devient blanchâtre. Heureusement, vous pouvez facilement remédier à un nez sec et encourager la production de mucus en administrant un spray salin doux dans chaque narine et en buvant beaucoup d’eau pour débarrasser le corps des allergènes (p.ex. pollen).

4. Noire ou brun foncée

Bien sûr, un mucus noir ou brun foncé est presque garanti si vous inspirez des cendres, du charbon ou de la fumée. Mais si votre morve apparait noire sans présence de fumée ou de polluants (p.ex. béryllium), vous allez sûrement vous demander ce qui se passe dans votre nez.

Les experts médicaux des centres de contrôle et de prévention des maladies américains affirment que la morve noire est souvent le signe d’une infection fongique chronique des sinus (p.ex. mucormycose ou aspergillose) ou d’une pneumonie. Imaginez le champignon comme une chauve-souris microscopique qui pend à l’envers du tissu mort à l’intérieur du nez. Si votre production de mucus est bloquée ou freinée, consultez un médecin. Vous pourriez souffrir d’une infection fongique due à un système immunitaire compromis.

5. Jaune foncé ou doré

Si vous avez récemment inspiré ou avez découvert des spores de moisissures chez vous, vous avez peut-être remarqué un changement dans la couleur et la texture de votre morve. Inspirer de la moisissure est normal. En fait, les docteurs en oto-rhino-laryngologie du centre médical de l’Université du Mississippi rassurent que la majorité d’entre nous inspirons régulièrement de la moisissure, et que nous sommes capables de la débarrasser de notre corps par la gorge et par le nez.

Mais si votre mucus commence à être épais et jaune foncé (ou doré) avec une texture gluante qui ressemble à celle du beurre de cacahuète, vous devez vous en préoccuper. Consultez immédiatement un médecin, car vous pourriez souffrir d’une infection si les spores de moisissure étaient piégés dans votre nez et que vous entamiez une réponse allergique.

6. Transparente

Saviez-vous que la personne saine moyenne produit environ 1 litre de morve par jour ? Un facteur important à considérer est que le mucus d’une personne saine est de couleur transparente et de consistance diluée.

Même si ça peut vous dégoûter, la morve a un rôle sérieux et essentiel, selon le Dr Spencer C. Payne, professeur associé de rhinologie et de chirurgie endoscopique des sinus à l’Université de Virginie, Charlottesville. Le corps a besoin d’une production de mucus adéquate pour hydrater et nettoyer les parois internes des voies nasales. Après tout, c’est la morve qui débarrasse les voies nasales, la bouche et la gorge du pollen, des particules étrangères (p.ex. moisissures), des toxines, polluants, virus et bactéries.

X