Santé FRA

Causes, symptômes et traitement du tétanos

Quand avez-vous pour la dernière fois entendu un ami ou un collègue se plaindre du tétanos ? Personnellement, je n’avais jamais entendu parler d’un cas de tétanos avant qu’un petit garçon de 6 ans non vacciné ait été admis dans un hôpital de la région de Grey-Bruce en Ontario, au Canada, la semaine dernière.

Réexaminons les causes, signes, symptômes et traitements de cette maladie bactérienne grave…

1. Qu’est-ce que le tétanos ?

Le tétanos est une maladie bactérienne infectieuse grave qui touche le système nerveux. La maladie, causée par la toxine du tétanos, entraine des spasmes musculaires incontrôlés et douloureux, particulièrement dans le cou, l’estomac et les muscles de la mâchoire et du cou.

Le tétanos est aussi douloureux qu’il le parait. Les convulsions musculaires dans le cou, la mâchoire et l’estomac peuvent rendre la respiration douloureuse et difficile, tandis que les convulsions et les crampes dans les bras et les jambes restreignent les mouvements. Le tétanos aigu peut entrainer le manque d’oxygène et peut tellement limiter la respiration qu’une crise cardiaque, une insuffisance respiratoire ou une pneumonie peuvent survenir, entrainant la mort.

2. Quelle est l’ampleur du tétanos ?

Selon une recherche de la Mayo Clinic, le tétanos touche plus d’un million de personnes par an. La plupart des personnes affectées vivent dans des pays en voie de développement où la vaccination n’est pas courante. En Amérique du Nord et en Europe, le tétanos est extrêmement rare.

Les cas de tétanos ont presque disparu d’Amérique du Nord et d’autres pays développés, car la plupart des habitants reçoivent un vaccin routinier contre le tétanos. Le vaccin contre le tétanos est administré avec une combinaison d’autres vaccins – coqueluche, poliomyélite et diphtérie – aux âges de 18 mois, 2, 4 et 6 ans.

3. Comment le tétanos s‘attrape-t-il ?

L’enfant de 6 ans affecté par le tétanos et admis à l’hôpital n’aurait pas été vacciné et souffrait d’une plaie perforante au pied. Malheureusement, ces deux facteurs augmentent le risque de contracter la maladie. La maladie n’est pas propagée par contact direct entre êtres humains.

La bactérie qui entraine le tétanos, Clostridium tetani, existe tout autour de nous. Elle est communément présente dans la poussière, le sol, et dans les fèces et le fumier animale. Généralement, la bactérie pénètre dans le corps via une plaie cutanée. Les spores de la bactérie produisent ensuite une neurotoxine puissante appelée tétanospamine, qui touche les neurones moteurs, les nerfs et restreint le contrôle musculaire.

4. Autres facteurs de risque

Bien entendu, plusieurs facteurs doivent se combiner pour que la bactérie du tétanos pénètre dans la circulation. Ceux qui ne sont pas vaccinés, ou qui n’ont pas reçu de dose de rappel à temps contre le tétanos, sont le plus à risque.

En plus de la non-vaccination, les plaies de perforation non traitées et infectées (p.ex. piercings, tatouages, plaie de balle, plaie chirurgicale, ulcères infectés et morsures animales) peuvent toutes offrir aux spores du tétanos une voie d’entrée dans la circulation sanguine. Cherchez des signes de gonflement et d’infection autour des plaies, et faites-les examiner immédiatement par un médecin.

5. Symptômes du tétanos

Une fois que la bactérie du tétanos est entrée dans la circulation via une plaie, la période d’incubation de la maladie s’étend de plusieurs jours à plusieurs semaines. Cela veut dire que vous pourriez ne pas avoir de symptômes pendant 7 jours en moyenne après l’infection initiale par la bactérie du tétanos.

Les signes et symptômes du tétanos, cependant, sont douloureux et difficiles à rater. Ils incluent la difficulté à avaler, des muscles abdominaux raides, un cou et une mâchoire raides, et des spasmes douloureux et de longue durée du cou, de la mâchoire, de l’estomac, des jambes et des bras. Les spasmes sont généralement déclenchés par le toucher (p.ex. courant d’air), la lumière ou les sons bruyants.

6. Autres symptômes du tétanos

En plus des spasmes musculaires douloureux et débilitants qui sont les signes les plus évidents du tétanos, des symptômes associés peuvent également indiquer la présence de l’envahisseur étranger dans la circulation.

Selon une recherche de la Mayo Clinic, les symptômes comme le rythme cardiaque accéléré, la transpiration excessive, la fièvre et la tension artérielle accrue peuvent tous indiquer la présence du tétanos. Si vous souffrez de ces symptômes, il est essentiel de consulter les urgences immédiatement.

7. Le tétanos peut-il être guéri ?

Malheureusement, il n’existe pas de cure du tétanos une fois que la toxine bactérienne a fusionné avec les terminaisons nerveuses humaines. Le traitement du tétanos se concentre sur la gestion des symptômes douloureux jusqu’à ce que le corps soit capable de développer de nouvelles terminaisons nerveuses, éradiquant complètement la toxine du tétanos. Cela peut prendre plusieurs mois.

En attendant, votre médecin tentera de soulager la sévérité des spasmes musculaires pour éviter les fractures. Généralement, les médecins prescrivent des sédatifs puissants pour contrôler et apaiser les spasmes musculaires. Cependant, prendre des sédatifs à long terme peut résulter en des déficits mentaux mineurs, en paralysie cérébrale et en dégâts cérébraux, surtout chez les jeunes enfants.

8. Prévenir le tétanos

Le meilleur moyen de prévenir la maladie du tétanos est de suivre le calendrier de vaccinations routinières et de rappels réguliers. Si vous souffrez d’une plaie de perforation grave, la Mayo Clinic suggère de faire un rappel du vaccin si vous n’en avez pas reçu dans les 10 dernières années.

Pour éviter de contracter le tétanos, toute plaie profonde contaminée avec de la saleté, des débris ou des fèces animales devrait être immédiatement examinée par un médecin. Mentionnez-le également à votre médecin si vous n’êtes pas sûr de la date de votre dernier vaccin contre le tétanos.

Share This Article

X