système rénal FRA

9 signes que vous pourriez avoir une infection rénale

Une infection rénale se développe lorsque les bactéries pénètrent par la vessie et envahissent l’un ou les deux reins. Communément connue sous le nom de pyélonéphrite, une infection rénale ne causera pas de complications rénales graves si elle est traitée à temps.

Voici les 9 signes les plus évidents qui pourraient indiquer une infection rénale…

1. Douleurs du côté des reins

La douleur et l’inconfort du côté du rein affecté est commune en cas d’infection rénale. Vous pouvez également ressentir une douleur sourde dans le bas du dos ainsi que dans la région génitale.

2. Frissons et fièvre

Comme avec toute infection, une fièvre peut se développer avec des températures planant au-dessus de 37.8 degrés Celsius, accompagnée par des frissons. Dans ce cas, vous pouvez prendre une couverture et vous réchauffer.

3. Fatigue

Le manque d’énergie est aussi commun en cas d’infection rénale. Le patient peut être tellement fatigué que tout ce qu’il veut faire, c’est dormir. Le repos est nécessaire pour permettre au corps de combattre l’infection.

4. Urgence urinaire

Si votre infection rénale s’aggrave et se propage vers l’urètre, vous ressentez constamment le désir de vous vider la vessie, même si vous venez de vous rendre aux toilettes (pour uriner). L’urine peut aussi avoir une odeur nauséabonde et paraître trouble, ce qui indique que l’infection s’aggrave.

5. Nausées

De légères nausées et des vomissements, peut très bien provoquer chez les victimes d’une infection rénale un état de fatigue général, un manque d’appétit et une perte de poids.

6. Jaunisse

Beaucoup d’enfants atteints d’infections rénales non traitées immédiatement finissent avec la jaunisse, qui est un jaunissement de la peau particulièrement évident dans le blanc des yeux.

7. Malaise pseudo-grippal

Même avec une infection rénale, vous pouvez développer des symptômes qui ressemblent à ceux de la grippe. Il est donc très facile de faire un diagnostic erroné. Les symptômes pseudo-grippaux sont fièvre, maux de tête, nausées, et douleurs musculaires.

8. Hématurie

Ceux qui ont une infection rénale sévère vont souvent chez le médecin se plaignant de pus ou de teintes de sang dans l’urine. Lorsque les globules rouges sont présents dans l’urine (ce qui est anormal), on qualifie cet état d’hématurie.

9. Douleurs lombaires

Avec une infection rénale, un patient peut souvent éprouver une douleur sourde qui va et vient dans la région lombaire (la zone charnue entre les côtes et la hanche) et le bas du dos, sur le côté près du lieu où le rein affecté est situé.

Share This Article

X