Maladies FRA

8 Signes et Symptômes des Kystes Pilonidaux

Les kystes pilonidaux sont le résultat chronique et douloureux de la maladie des sinus pilonidaux (PSD), qui affecte les hommes jeunes. Cette maladie cause la formation persistante de petits kystes ou d’abcès qui se remplissent de pus, d’infection pileuse et de sang lorsqu’ils sont infectés, et qui émettent une odeur nauséabonde jusqu’à ce qu’ils soient crevés et drainés.

Même si la cause exacte des kystes pilonidaux est méconnue, les abcès resteront dormants jusqu’a ce qu’une infection ou une poussée survienne. Les poussées seraient causées par une combinaison de poils incarnés, de friction due aux vêtements ou à de longues périodes assises, de déséquilibres hormonaux ou de blessures dans la zone du sacrum.

Si vous soupçonnez un kyste pilonidal, voici les huit symptômes révélateurs à surveiller…

1. Capitons de la peau

La plupart du temps, un kyste pilonidal n’est pas douloureux avant qu’il ne s’infecte. Avant l’infection, aucun symptôme évident n’est visible à part une petite dépression ou indentation à la surface de la peau, souvent au-dessus des fesses, sur le sacrum. La peau peut aussi apparaître rompue en surface avec de multiples fistules dans les tissus sous-cutanés.

2. Signes d’infection

Le problème sera difficile à ignorer une fois que la fente de vos fesses est infectée, développant rapidement un kyste (sac fermé rempli de liquides) ou un abcès (tissu enflé et enflammé où le pus se concentre).

3. Douleurs au sacrum

Lors de poussées de kystes pilonidaux, les victimes se plaignent généralement de douleurs extrêmes dans la zone du sacrum (juste au-dessus des fesses), surtout lors de la position assise ou lors du contact avec des vêtements abrasifs.

4. Inflammation

Un kyste pilonidal enflammé peut être extrêmement douloureux pour la victime. L’inflammation et le gonflement apparaissent lorsque le kyste est infecté et rempli de pus, de sang et de poils.

5. Sensibilité

La sensibilité, la rougeur et le gonflement entre les fesses juste au-dessus de l’anus (sacrum) est un signe révélateur du kyste pilonidal. Dans les phases préliminaires de l’infection, la rougeur et le gonflement sont minimaux. Mais tandis que l’infection s’aggrave, le furoncle grossit et nécessite un drainage du pus et de l’infection.

6. Odeur nauséabonde

L’aspect le plus difficile et inconfortable du kyste pilonidal est lorsque l’abcès est infecté et devient un furoncle. Chaque fois que le kyste pilonidal gonfle, il devient congestionné avec un mélange de poils incarnés, de pus nauséabond et de sang.

7. Croissance pileuse anormale

Lorsqu’un kyste pilonidal enfle au point de former un abcès, qui ressemble à un furoncle infecté, des poils peuvent sortir de la lésion. Les hommes poilus sont sujets aux kystes pilonidaux, et devraient épiler leur sacrum pour empêcher les infections tant que possible.

8. Fièvre légère

De nombreuses victimes de kystes pilonidaux développent une fièvre légère. La fièvres légère peut devenir forte tandis que l’infection s’aggrave et devient plus sérieuse.

Avatar

ActiveBeat Français

ActiveBeat se dédie à ramener vers le lecteurs toutes les importantes actualités et information dans le monde de la santé. Des souvenirs aux découvertes vers le fitness, la nutrition et les études, nous couvrons chaque aspect des actualités de santé, chaque jour.

X