système rénal FRA

8 Signes Annonciateurs des Calculs Rénaux

Il est minuit, et vous vous réveillez soudainement avec une fièvre, un mal de dos sévère et un abdomen douloureusement enflé. Le pire, c’est que quand vous vous levez pour aller aux toilettes, c’est tellement douloureux lorsque vous essayer d’uriner que vous pensez que vous pourriez mourir.

Vous êtes sans doute parmi les 10% de Nord-Américains qui souffrent de calculs rénaux.

Cette condition atroce se développe lorsqu’un minuscule grain de calcium (provenant de votre urine) se forme dans le rein ou l’uretère (le passage de votre rein à la vessie) et plus de minéraux s’y accumulent pour former une petite pierre qui cause tant de douleur que les patients la décrivent comme «plus pénible que le travail d’une femme enceinte au moment de l’accouchement. »

Si vous avez un calcul rénal, vous vous en rendrez surement très rapidement compte, seulement si vous faites attention aux signes suivants :

1. Mictions fréquentes et douloureuses

Ceux qui ont des calculs rénaux décrivent avoir une envie persistante d’uriner, accompagnée par des douleurs lombaires qui se produisent lorsque le calcul rénal se déplace tout au long de l’uretère. Ce passage est très douloureux et pourrait facilement causer une infection des voies urinaires (IVU).

2. Mal de dos migratoire

Une douleur intense dans le dos est chose commune chez ceux qui souffrent de calculs rénaux, en particulier sur le côté et à l’arrière, juste sous les côtes où les reins sont placés. La douleur peut aussi se déplacer vers le bas-ventre jusqu`à l’aine et dans le dos, en vagues de douleurs lancinantes fluctuantes suivant la sensibilité.

3. Présence de sang dans l’urine

L’urine des personnes souffrant de calculs rénaux est souvent décrite comme rose, rouge ou brune. Au fur et à mesure que ces calculs grandissent et bloquent l’urètre (en d’autres termes, plus la douleur s’intensifie), plus vous commencerez à noter un changement de la couleur de votre urine, du jaune clair vers un rouge « rosé », une condition appelée hématurie.

4. Nausées et vomissements

Les nausées ou maux d’estomac peuvent être si sévères avec des calculs rénaux que vous risquez de vomir. Cela se produit pour deux raisons. Tout d’abord, des vomissements peuvent survenir en raison de la douleur extrême qui vient avec le passage d’un calcul rénal. Deuxièmement, parce que les reins aident à éliminer les déchets, s’ils deviennent dysfonctionnels ou bloqués en raison de calculs rénaux, des vomissements peuvent être le seul moyen de débarrasser le corps des toxines.

5. Urine à l’odeur âcre

Ceux qui souffrent de calculs rénaux peuvent remarquer, en plus d’une décoloration de leur urine, une odeur trouble ou malodorante, due aux produits chimiques solides (ou toxines) présents dans l’urine qui restent dans le corps et se cristallisent pour former le calcul rénal en question.

6. Incapacité à rester assis

Souvent, si les calculs rénaux sont assez gros, le patient est incapable de s’asseoir ou se coucher dans une position confortable, en raison de la pression exercée par ceux-ci sur cette zone. C’est pourquoi de nombreuses personnes souffrant de ces calculs restent généralement debout.

7. Fièvre et frissons

Si les calculs rénaux ne sont pas traités, ils risquent de causer une légère ou forte fièvre accompagnée de frissons. Cela est probablement dû à une infection des voies urinaires (IVU), et dans ce cas le patient doit consulter un médecin immédiatement.

8. Gonflement du rein et de l’abdomen

Des calculs rénaux volumineux peuvent bloquer l’écoulement de l’urine et amener alors les reins à enfler douloureusement. Les reins sont situés de part et d’autre de l’abdomen, en dessous de la membrane à proximité du bas du dos ; et dans ces cas-là on pourrait remarquer l’inflammation du rein dans la région de l’abdomen et de l’aine.

Share This Article

X