Anxiété FRA

8 réalités quotidiennes de la vie avec un trouble de l’anxiété

L’anxiété est un problème répandu qui affecte environ 40 millions d’habitants aux États-Unis, sans parler du reste. Les symptômes du trouble de l’anxiété – des crises de paniques aux difficultés à socialiser – peuvent rendre la vie quotidienne extrêmement difficile.

Le problème, c’est que seules les personnes atteintes par ce trouble peuvent vraiment comprendre ce qu’elles vivent. Que faut-il savoir si un proche ou un ami vous dit qu’il souffre d’anxiété ?

1. Leur dire de « se détendre » n’aide pas vraiment

Les gens qui souffrent d’un trouble de l’anxiété s’inquiètent souvent de choses qui, pour les gens qui n’en souffrent pas, semblent triviales. Dans de nombreuses situations, l’individu anxieux reconnait que c’est bien le cas. Mais ça ne veut pas dire que c’est facile de se débarrasser de l’anxiété.

C’est pourquoi ce n’est jamais une bonne idée de dire à un anxieux de « se détendre ». Ça ne fait que banaliser le problème et l’anxiété, ce qui fait que la personne se sent insensée, moins capable ou moins intelligente. Écoutez soigneusement son problème et tentez de donner un feedback constructif.

Anxiety Disorders

2. C’est impossible de planifier une crise de panique

Tous les anxieux ne souffrent pas de crises de panique. Mais ceux qui en souffrent savent à quel point elles peuvent être débilitantes et peuvent rendre la prise de décision et l’action difficiles.

Le truc, c’est de se rappeler que les crises de paniques ne peuvent être expliquées ou prédites. Si une de vos connaissances passe par une crise de panique, rassurez-la calmement sans diminuer son inquiétude.

shutterstock_379619869

3. Les facteurs déclencheurs varient

Tous les anxieux n’ont pas du mal avec les mêmes problèmes. Une personne pourrait être anxieuse de monter dans un avion, tandis qu’une autre pourrait être dépassée par une peur accablante à chaque fois que son mariage heurte un mur. Souvent, le problème est lié à un évènement du passé, mais ce n’est pas non plus une règle universelle.

Si une de vos connaissances souffre d’anxiété, ne vous attendez pas à ce qu’elle panique à propos de tout et de rien, ou même de choses que vous présumez. Soyez ouvert et offrez votre soutien, peu importe le problème.

shutterstock_334064462

4. L’anxiété peut avoir des effets physiques

Il ne sert à rien de nier que l’anxiété soit un trouble mental. Mais elle ne se limite pas toujours à l’esprit. En réalité, les anxieux ressentent souvent leur anxiété d’une manière tout à fait physique.

Par exemple, en 2007, une étude néo-zélandaise a montré qu’il y avait des liens visibles entre des voies digestives enflammées et un trouble de l’anxiété. Le syndrome du côlon irritable a également été lié à l’anxiété. Gardez ceci à l’esprit quand quelqu’un vous dit qu’il ne se sent pas bien et qu’il souffre d’un trouble de l’anxiété.

shutterstock_253872442

5. Il ne disparait pas toujours

On dit souvent aux personnes anxieuses que leur anxiété disparaitra avec le temps. Par conséquent, leurs sentiments d’anxiété sont souvent liés au stress. C’est dû au fait que les personnes anxieuses ne voient pas la différence entre leur trouble de l’anxiété et les problèmes à court terme liés au stress.

Si un membre de votre famille ou un ami vous dit qu’il souffre d’anxiété, ne vous attendez pas à ce que ça disparaisse en un jour. Même si les circonstances changent, il est possible que l’anxiété reste.

shutterstock_265901390

6. C’est difficile d’arrêter de trop réfléchir

« Arrête de trop y réfléchir » est une phrase que de nombreux anxieux ont déjà entendue plus d’une fois. Le problème, c’est que ce n’est pas facile de débrancher son cerveau, même si vous savez que vos pensées sont irrationnelles.

Trop réfléchir est un gros problème pour les anxieux. Il peut mener à la dépression, aux troubles de la concentration et à la privation de sommeil. Ce n’est pas inventé et il peut avoir des effets visibles sur la personne.

Anxiety

7. Tous les médicaments n’ont pas les mêmes effets

Il y a de nombreux médicaments disponibles pour traiter l’anxiété. Certains peuvent être utilisés pour traiter la dépression et l’anxiété. Certains sont pris tous les jours, d’autres uniquement pour aider des situations particulièrement stressantes.

Quoi qu’il en soit, chaque médicament est différent. Et plus important encore, les gens réagissent de manière différente à ces médicaments. Ça veut dire qu’un médicament qui aide une personne à surmonter son anxiété pourrait ne pas en aider une autre.

shutterstock_373364983

8. C’est un sujet sensible

Même au vingt-et-unième siècle, les maladies mentales restent très stigmatisées. Ça veut dire que de nombreuses personnes ont du mal à discuter de leur trouble et de leur traitement.

Gardez-le à l’esprit lorsque vous en discutez avec un ami ou un membre de la famille qui éprouve un trouble de l’anxiété. Ce n’est pas pareil que de discuter de maladies physiques comme une fracture ou des migraines. Attendez-vous à ce que certaines personnes, en particulier celles qui ont grandi parmi des gens dédaigneux des maladies mentales et de leurs traitements, soient particulièrement sensibles en parlant de ce sujet.

shutterstock_154397297

Share This Article

X