Beauté FRA

8 conseils pour passer du shampooing au no-poo

Il existe une préoccupation grandissante à propos de ce que nous mettons dans nos corps, et de nombreuses personnes cherchent à réduire la quantité de produits chimiques et ingrédients artificiels dans leur vie. À la place, elles se tournent vers des alternatives naturelles pour remplacer les nettoyants pour visage, le dentifrice et même le shampooing.

Les shampooings traditionnels contiennent des sulfates et des parabènes, deux substances chimiques qui auraient des impacts négatifs sur notre santé et celle de l’environnement, ainsi que de nombreux autres produits chimiques. En réaction, de nombreuses personnes reviennent aux bases et testent des méthodes naturelles comme la méthode no-poo, qui implique de réduire la fréquence des lavages de cheveux et d’utiliser des solutions naturelles comme le bicarbonate de soude et le vinaigre de cidre pour nettoyer les cheveux et le cuir chevelu. Si vous êtes curieux, lisez ce guide détaillé sur comment passer du shampooing au no-poo…

1. Le choix

Les personnes choisissent la méthode no-poo pour des raisons variées, parmi elle l’envie d’éviter les ingrédients chimiques des shampooings traditionnels, ou de traiter des cheveux secs et cassants ou très gras. En lavant les cheveux tous les jours avec du shampooing, nous enlevons les huiles naturelles (le sébum), ce qui selon les experts provoque la production d’huile en excès par les glandes sébacées du cuir chevelu pour compenser les effets asséchant du shampooing.

En les lavant avec une alternative douce, la théorie est que la production huileuse s’équilibrera et le besoin de nettoyer les cheveux se fera moins fréquent. Éventuellement, vous pourriez n’utiliser que de l’eau pour nettoyer vos cheveux. Les résultats de cette alternative sont variés : des cheveux plats qui deviennent plus volumineux et bouclés, des cheveux bouclés qui deviennent plus brillants et plus faciles, des cheveux globalement en meilleure santé.

man shower

2. Acheter les ingrédients

Pour utiliser la méthode no-poo, vous avez besoin de quelques ingrédients : bicarbonate de soude, vinaigre de cidre et récipients de stockage. Vous avez probablement déjà du bicarbonate de soude sous la main (n’utilisez pas la bouteille déjà ouverte dans votre frigo), mais si vous devez l’acheter, n’importe quelle marque fera l’affaire. Ne cherchez pas une variété sans aluminium puisqu’il n’y en a pas dans le bicarbonate de soude (seulement dans la levure chimique).

Pour le vinaigre de cidre, nous vous recommandons une variété de qualité et biologique, car vous pouvez également consommer dans la cuisine ce que vous n’utilisez pas sur vos cheveux (vous utilisez moins de vinaigre que de bicarbonate de soude). Vous aurez également besoin de deux récipients pour vos solutions. Nous vous recommandons un à petite ouverture (bouteille de shampooing ou de lotion) ou un applicateur précis à presser et une bouteille de vaporisateur.

Apple Cider Vinegar

3. Mélanger vos solutions

Votre solution de bicarbonate de soude sera placée dans la bouteille à petite ouverture/à presser. Les rapports eau/bicarbonate de soude dépendent de vos cheveux. Commencez par combiner 1 tasse d’eau avec 1 cuillère à soupe de bicarbonate de soude dans votre récipient. Si vous avez l’impression que ce rapport rend vos cheveux trop secs, réduisez la quantité de bicarbonate à 2 cuillères à café par tasse d’eau. Vous pouvez faire le double de cette solution si votre conteneur est assez grand.

Le mélange de vinaigre de cidre ira dans la bouteille vaporisateur. Mélangez 2 cuillères à café de vinaigre pour chaque tasse d’eau et stockez dans le spray. Vous pouvez également ajouter quelques gouttes de votre huile essentielle préférée pour masquer l’odeur puissante du vinaigre (nous aimons vraiment l’ylang ylang). Une fois les mélanges prêts, vous pouvez commencer !

Baking Soda

4. Nettoyage

Tout comme le nettoyage traditionnel des cheveux, la méthode no-poo implique deux étapes : le shampooing et l’après-shampooing. Pour nettoyer, utilisez le mélange de bicarbonate de soude. Sous la douche, appliquez autant du mélange de bicarbonate de soude que nécessaire pour saturer les racines.

Concentrez-vous sur les racines plutôt que les hampes des cheveux et massez doucement le mélange dans le cuir chevelu et distribuez également sur le crâne. Se concentrer sur les racines évite d’avoir une sensation grasse. Après le massage, rincez et passez à l’étape suivante.

shower

5. Après-shampooing

Pour la seconde étape, vous utilisez le mélange de vinaigre de cidre. Le vinaigre de cidre aurait des propriétés nettoyantes et hydratantes naturelles et un rinçage au vinaigre de cidre pourrait également bénéficier ceux qui utilisent un shampooing traditionnel.

Appliquez le mélange de vinaigre de cidre sur les cheveux en mettant l’accent sur les hampes des cheveux plutôt que les racines. Utilisez un vaporisateur pour une application plus précise. Vaporisez vos cheveux pour saturer les longueurs, massez doucement comme le mélange de bicarbonate de soude et ensuite rincez vos cheveux une dernière fois.

shutterstock_192633185

6. Démêler

Sans utiliser un après-shampooing traditionnel, certaines personnes trouvent qu’il est trop difficile de brosser les cheveux avec la méthode no-poo. Nous avons quelques conseils pour vous aider dans cette situation. D’abord, utilisez un peigne large et commencez à brosser les extrémités de vos cheveux avant de remonter vers les racines.

Vous pouvez également tester une brosse démêlante spéciale (nous utilisons Tangle Teezer, et n’utiliserons plus jamais de brosse normale). Alternativement, vous pouvez attendre que vos cheveux soient secs avant de les brosser. De nombreux experts affirment que vous ne devriez pas peigner vos cheveux lorsqu’ils sont mouillés, car ils sont plus faibles lorsque les liens sont brisés par l’eau. Expérimentez pour trouver la méthode qui fonctionne mieux pour vous.

shutterstock_144397432

7. Continuez

N’abandonnez pas trop vite en testant la méthode no-poo. Certaines personnes choisissent de l’implémenter graduellement dans leur routine, en utilisant du shampooing traditionnel une ou deux fois par semaine sur le côté. Faites ce qui vous met à l’aise et voyez combien de temps vous pouvez attendre entre deux lavages.

Ne vous attendez pas à un résultat instantané avec la méthode no-poo. Ça peut prendre un certain temps (parfois deux mois) pour reformer vos cheveux et réguler la production d’huile. Cela dépend souvent de votre environnement et de la fréquence à laquelle vous utilisiez du shampooing auparavant. Vos cheveux pourraient être plus gras au début, mais c’est un processus d’adaptation. Ne vous découragez pas, et testez cette méthode pendant au moins 4 mois avant de décider si elle vous convient ou pas.

shutterstock_237448573

8. Voyage

Une des difficultés que nous avons rencontrées avec la méthode no-poo est de la continuer en déplacement. En voyageant en voiture, mélanger un récipient de voyage n’est pas problématique, mais si vous prenez l’avion avec un seul sac en cabine, vous serez sujet à des restrictions de liquides, et peut-être à la suspicion en voyageant avec un paquet de poudre blanche dans votre sac.

Notre meilleure recommandation est d’acheter à nouveau du bicarbonate de soude et du vinaigre de cidre sur place. Si ce n’est pas possible, vous pouvez soit emballer vos mélanges pré faits dans un sac de soute (assurez-vous que vos récipients ne fuient pas) et emballez-les dans un sachet hermétique pour le protéger. Alternativement, vous pouvez utiliser du shampooing traditionnel durant vos déplacements, mais optez pour un produit naturel à base de plantes douces et n’utilisez que quelques gouttes près des racines, et évitez les après-shampooings commerciaux.

shutterstock_278917388
X