Les premiers signes et les symptômes du cancer ovarien

Le cancer des ovaires est connu comme un meurtrier silencieux, car les symptômes qui lui sont associés sont le plus souvent subtils, et peuvent être perçus comme normaux ou comme des désagréments courants. Cependant, la différence est qu’ils se produiront presque tous les jours et ne disparaîtront pas. Le problème est que, lorsque ces derniers sont pris au sérieux, le cancer s’est propagé et a progressé à un stade trop avancé pour être traité efficacement.

Seulement 20% des cancers ovariens sont détectés suffisamment tôt pour que la maladie soit traitée. Afin d’augmenter ce chiffre, voici quels sont les 15 signaux qui peuvent alerter de la présence de cette maladie mortelle mais silencieuse qui touche les femmes.

Douleur abdominale

Une douleur dans la zone pelvienne ou le ventre (l’abdomen) qui sera différente d’une indigestion normale ou de douleurs menstruelles (comme des crampes) peut être le signe d’un cancer des ovaires. La majorité des patientes se plaignent de douleurs abdominales persistantes et durant plus de 2 semaines, souvent en dehors de leur cycle menstruel ou non associée à une diarrhée ou la grippe intestinale.

Indigestion

Des problèmes persistants d’indigestion, de gazs, de nausées ou d’autres problèmes gastro-intestinaux, comme des brûlures d’estomac, sont assez fréquentes et persistantes dans les cas de cancer de l’ovaire.

Perte de l’appétit

Le cancer des ovaires est également connu pour provoquer une brutale perte de l’appétit, généralement inexpliquée. Cela s’explique par le fait que ce cancer impacte le métabolisme, ou la transformation de la nourriture en énergie dont le corps a besoin pour fonctionner.

Ballonnements

Des ballonnements fréquents ou des gazs douloureux dans votre abdomen ou bassin qui ne disparaissent pas est un autre symptôme du cancer de l’ovaire. Par exemple, si votre abdomen gonfle tellement que vous ne rentrez plus dans vos vêtements (sans que cela ne soit lié à un changement de régime ou d’activité physique), il est conseillé de vous tourner vers votre médecin.

Fréquence urinaire

Des problèmes urinaires, comme le fait d’être submergées par une envie soudaine et urgente d’uriner, ainsi que le fait d’uriner plus fréquemment que la normale, peuvent aussi être les signes d’un cancer ovarien. Cela peut inclure des épisodes d’incontinence (perte totale du contrôle de la vessie avant de pouvoir aller aux toilettes) qui s’aggraveront progressivement en quelques semaines.

Se sentir rassasié rapidement

A un stade avancé de cancer des ovaires, la tumeur elle-même peut reposer sur la surface de l’estomac, sur l’épiploon (le pli de la cavité abdominale qui relie l’estomac aux autres organes), ou sur les intestins, provoquant une sensation de satiété très rapide (état connu sous le nom de « satiété précoce ») lorsque vous mangez.

Alternance de constipation et de diarrhée

Des changements dans vos habitudes intestinales, comme la constipation et la diarrhée, vont souvent de pair avec le cancer de l’ovaire. Cela se produit lorsqu’une tumeur ovarienne gonfle et exerce une pression sur l’estomac, les intestins et la vessie.

Douleur dans le bas du dos

Une douleur persistante, aiguë et sourde dans le bas du dos est un signe courant de cancer de l’ovaire. De nombreuses femmes assimilent cette douleur à celle ressentie durant l’accouchement.

Perte de poids soudaine

Perdre 5 kilos ou plus sans suivre de régime ou faire de sport est également un symptôme courant du cancer des ovaires. Bien que cela puisse sembler être une bonne nouvelle, une perte de poids rapide et inexpliquée doit toujours être mentionnée à votre médecin.

Saignement vaginal

Un signe moins connu de ce cancer, mais qui est pourtant expérimenté par une femme sur 4 en souffrant, est la présence de taches ou saignements vaginaux irréguliers en dehors du cycle menstruel normal. D’autres anomalies vaginales peuvent inclure le développement soudain de plaies ou de cloques dans la région vaginale, des changements de couleur de la peau ou des pertes épaisses.

Essoufflement

Les femmes souffrant de cancer des ovaires peuvent également rencontrer des difficultés à respirer, que l’on désigne également sous le nom d’essoufflement. Malheureusement, ce symptôme tend à se manifester aux stades plus avancés de la maladie, lorsque la tumeur s’est développée (ou a métastasée). A mesure que la tumeur grandit, elle peut exercer une pression sur les poumons, rendant votre respiration plus difficile.

Le cancer peut également provoquer une accumulation de fluide, que l’on nomme ascite. Ce fluide, qui s’accumule dans l’abdomen, va également exercer une pression sur les organes et les muscles proches, y compris le diaphragme (soit le muscle qui permet d’ouvrir les poumons pour que l’air puisse y être aspiré), expliquant donc ces difficultés à respirer.

Douleurs pendant les rapports sexuels

Une autre indication précoce du cancer de l’ovaire est une sensation douloureuse pendant les rapports sexuels, que les médecins désignent sous le nom de dyspareunie. VeryWell Health indique que ” cette douleur est souvent ressentie d’un côté plus que de l’autre, mais peut aussi être généralisée.”

Notre source ajoute que la douleur sera similaire à celle ressentie à cause de crampes menstruelles et peut “ commencer pendant le rapport sexuel, mais se prolonger également après ce dernier”. La dyspareunie est un symptôme associé à d’autres conditions médicales. Cependant, il est important d’en parler avec votre médecin pour en connaître la cause.

Fatigue

La fatigue pouvant être le résultat de nombreux facteurs, d’une charge de travail importante à un stress excessif, il est facile de ne pas la considérer comme le signe d’un cancer des ovaires. Mais si vous avez essayé de dormir plus et que vous n’arrivez pas à vous en débarrasser, il est important d’en parler à votre médecin.

Une telle fatigue n’apparaîtra pas sans raison. Soyez donc vigilant en cas de fatigue ou de perte d’énergie, en particulier lorsqu’elle est associée à d’autres symptômes mentionnés dans cet article, comme une douleur abdominale persistante, des problèmes de digestion, ou des ballonnements.

Irrégularités menstruelles

Les saignements vaginaux en dehors du cycle normal ne sont pas le seul type d’irrégularité menstruelle qui peut survenir chez les femmes atteintes d’un cancer de l’ovaire. Par exemple, le Cancer Treatment Centers of America explique que ” [Vous pourriez ressentir] une sensation douloureuse peu de temps avant ou après le début de vos règles. “

La formation de tumeurs dans les ovaires peut également provoquer l’absence de règles, parfois pendant plusieurs mois à la suite. Mais, tout comme pour la fatigue, l’absence de règle en elle-même ne sera pas nécessairement le symptôme d’un cancer ovarien. Cependant, si vous rencontrez des irrégularités dans votre cycle menstruel en plus d’autres symptômes listés ici, il est urgent de prendre rendez-vous chez votre médecin.

Dermatomyosite

Bien que moins fréquente, les femmes atteintes d’un cancer de l’ovaire peuvent développer une dermatomyosite, une maladie inflammatoire rare. Il existe deux symptômes distinctifs de la dermatomyosite, le premier étant des changements cutanés, en particulier une éruption cutanée violette ou rouge qui apparaît « le plus souvent sur le visage et les paupières et au niveau des articulations, les coudes, les genoux, la poitrine et le dos », selon Mayo Clinic.

Le deuxième symptôme est une faiblesse musculaire dans des zones telles que les hanches, les épaules et le cou qui aura tendance à s’aggraver avec le temps. Bien que la dermatomyosite précédera souvent un diagnostic de cancer de l’ovaire, notre source indique que dans certains cas, elle peut se développer plus tard.

Avatar

ActiveBeat Français

ActiveBeat se dédie à ramener vers le lecteurs toutes les importantes actualités et information dans le monde de la santé. Des souvenirs aux découvertes vers le fitness, la nutrition et les études, nous couvrons chaque aspect des actualités de santé, chaque jour.

X