Système Respiratoire

7 causes et conseils pour gérer les saignements de nez fréquents

Image Credit: Getty Images

Un saignement de nez soudain peut être assez effrayant. Nous avons surement tous éprouvé un petit saignement de nez après nous être mouchés un peu trop violemment ; cependant, les saignements de nez fréquents peuvent indiquer un problème de santé sous-jacent et devraient être examinés par votre médecin traitant.

Voici des raisons de santé potentielles et quelques conseils pour mieux gérer des saignements de nez fréquents…

1. Rhumes et allergies

Si vous êtes enclin aux allergies saisonnières, ou allergies dont les coupables sont l’herbe, le pollen et les moisissures, vous pourriez vous moucher le nez plus souvent que d’habitude. Comme les allergiques peuvent l’attester, le début du printemps amène souvent ces symptômes allergiques désagréables.

Des recherches de l’Institut Sinus de l’Université Washington déclarent que les congestions et mouchages intenses du nez dus aux allergies sont les coupables principaux des saignements de nez. Ajoutez l’irritation, la sécheresse et l’inflammation des tissus nasaux et voilà la parfaite recette d’un saignement de nez.

allergies

2. Blessures nasales

On le fait tous, enfant ou adulte, qu’on l’admette ou pas. Parfois dans la salle de bain, ou encore lors des trajets en voiture jusqu’au travail… on se gratte le nez.

Gratter l’intérieur des parois nasales avec les doigts ou pousser un mouchoir trop loin dans les narines pour se débarrasser d’une démangeaison profonde peut facilement entrainer une blessure accidentelle ou un saignement de nez. De plus, blesser un vaisseau sanguin sur la paroi interne du nez peut mener à des saignements de nez fréquents. Dans ce cas, le vaisseau sanguin pourrait devoir être cautérisé (brûlé avec un courant électrique de laser ou de nitrate d’argent).

nose bleed

3. Anticoagulants

Selon des recherches de la Mayo Clinic, plusieurs médicaments anticoagulants peuvent accroître le risque de saignement de nez. Les anticoagulants communs (p.ex. aspirine) et pris pour empêcher les caillots sanguins (p.ex. Warfarine/Coumaphène, Plavix, Jantoven) peuvent mener à des saignements de nez fréquents, car ils ont un effet sur la coagulation sanguine du corps.

Si vous prenez des anticoagulants pour traiter un risque de caillot, de crise cardiaque ou d’AVC et souffrez de saignements de nez fréquents, ne cessez JAMAIS de prendre votre médicament sans d’abord consulter votre médecin traitant. Souvent, les saignements de nez sont un effet secondaire malheureux pour les patients nécessitant des anticoagulants pour traiter une maladie grave.

Red Blood Cells

4. Air sec, chauffage central/climatisation

Healthline.com déclare que l’air sec est la cause principale de saignements de nez. Ceux qui vivent dans un environnement sec, chauffé ou climatisé peuvent éprouver de la sécheresse, des démangeaisons ou de l’irritation sévère des membranes nasales, et des saignements de nez.

Si votre domicile ou votre bureau a tendance à être sec, utilisez un spray nasal salin pour réhydrater les tissus internes du nez. Un humidificateur peut également ajouter de l’humidité à un environnement sec.

Nasal Spray

5. Troubles de santé associés

Les patients souffrant d’hypertension artérielle peuvent également souffrir de saignements de nez, selon une recherche de l’American Heart Association. En effet, plusieurs maladies cardiovasculaires (c.-à-d. insuffisance cardiaque) peuvent mener à une crise hypertensive caractérisée par de l’anxiété, des maux de tête, de l’essoufflement et un pic de tension artérielle.

Gardez à l’esprit que les saignements de nez associés aux symptômes ci-dessous ne surviendront habituellement que lorsque la tension artérielle atteint une étape critique. Les troubles médicaux qui affectent la coagulation (alcoolisme, maladies rénales et hépatiques) peuvent également entraîner des saignements de nez fréquents et soudains. Si vous soupçonnez un trouble de santé sous-jacent, consultez immédiatement un médecin.

High Blood Pressure

6. Que faire pour arrêter un saignement de nez ?

Un saignement de nez soudain peut être effrayant et salissant. Mais vous pouvez épancher le flux de sang en vous asseyant et en penchant légèrement la tête en avant.

Tout en vous penchant lentement en avant, appliquez une pression stable en pinçant vos narines fermées pendant 5 minutes pour sceller tout vaisseau sanguin ouvert. Après cette durée, détendez la pression pour voir si vous saignez toujours. Si c’est le cas, pincez vos narines fermées 5 minutes de plus.

blowing nose

7. Intervention en cas de saignement de nez

La plupart des saignements de nez sont dus à un simple cas d’air sec ou une égratignure bénigne. Ceux-ci peuvent facilement être soulagés à la maison en utilisant les étapes simples décrites ci-dessus. Cependant, les saignements de nez fréquents et sévères peuvent nécessiter une intervention médicale.

Si vous éprouvez de multiples saignements de nez de manière hebdomadaire (plus d’une fois par semaine), faites-vous examiner par un médecin pour toute cause médicale sous-jacente. Si vous prenez des anticoagulants et que votre nez ne cesse pas de saigner, rendez-vous immédiatement à l’hôpital.

shutterstock_359563382

Share This Article

X