Moisissures FRA

6 symptômes d’exposition prolongée aux moisissures

La moisissure est littéralement partout : dans nos maisons, à l’extérieur et même dans la nourriture. Mais parfois elle passe inaperçue, et certains d’entre nous pourraient être exposés à des quantités supérieures ou être sensibles aux moisissures.

Votre maison est l’endroit principal d’invasion des moisissures, surtout si vous avez une cave humide. Vous devriez également éviter certains aliments si vous êtes sensible aux moisissures. Voici six effets sur la santé de l’exposition prolongée aux moisissures…

1. Problèmes de sinus chroniques

Si vous avez un nez bouché ou congestionné de manière chronique, ce pourrait ne pas être un rhume, surtout si vous ne présentez pas d’autres symptômes. EveryDay Health note une étude qui a découvert que 90 % des troubles nasaux chroniques pouvaient être retracés à la moisissure dans la maison ou au bureau.

Mais la source en ligne note qu’il est difficile de déterminer la différence entre les reniflements causés par un environnement moisi ou par une infection. Votre médecin peut faire un test pour voir si vous avez une sinusite fongique, qui selon EveryDay Health pourrait nécessiter une chirurgie mineure pour vous en débarrasser.

nasal sinus pain

2. Saignements de nez

Les saignements de nez peuvent être causés par une variété de facteurs (comme un traumatisme ou la sécheresse à l’intérieur), mais la moisissure peut également être la cause de votre saignement de nez.

Faites attention à ces saignements de nez, surtout s’ils sont différents des habituels, ou si votre environnement a récemment changé. Utiliser des produits de nettoyage à base de javel et aérer la maison peut réduire le risque de symptômes tels que les saignements de nez.

blowing nose

3. Pneumopathie d’hypersensibilité

Selon le centre d’éducation continue de la Cleveland Clinic, l’exposition à des moisissures toxiques peut dans de rares cas causer une pneumopathie d’hypersensibilité. La clinique décrit cette affection comme « une affection complexe d’intensité, de présentation clinique et d’histoire naturelle variées » et le résultat de l’inflammation des poumons due à la respiration d’impuretés.

La Cleveland Clinic note qu’une étude effectuée au Nouveau-Mexique entre 1988 et 1990 a montré 0,3 cas par 100 000 individus par an atteints de cette hypersensibilité (environ 1 cas par 300 000 personnes en extrapolant). Une étude similaire, mais plus récente au Royaume-Uni a montré 0,9 cas par 100 000 personnes par an.

Pneumonia

4. Asthme induit par la moisissure

La Mayo Clinic note que les personnes souffrant d’asthme peuvent avoir des crises si elles respirent des spores ou moisissures aériennes. Il est important de mettre en place un « plan d’urgence » si vous avez de l’asthme et une allergie aux moisissures, car les réactions peuvent être sévères, note la clinique.

Même si vous ne souffrez pas d’asthme, les champignons aériens peuvent entraîner des problèmes respiratoires comme une respiration sifflante. Si vous êtes essoufflé ou présentez d’autres troubles respiratoires sans facteur déclencheur évident, il vaudrait mieux consulter votre médecin.

asthma inhaler

5. Infections cutanées

Une moisissure particulière appelée Sporothrix schenckii (voisine de la moisissure du pain et de la bière) peut entraîner une infection cutanée particulière appelée sporotrichose, selon WebMD. Cette infection peut être causée par des spores de moisissures entrant dans le corps via une plaie, selon la source en ligne.

Dans de rares cas, les chats peuvent transporter ce champignon, et les spores pourraient être respirées, selon l’article. Les symptômes initiaux de l’infection par l’humain incluent des bosses cutanées fermes qui peuvent se transformer en plaie ouverte avec le temps.

Flu

6. Troubles neurologiques

Extreme Health Radio détaille le cas d’une personne ayant souffert de toxicité aux moisissures qui ont infecté son cerveau. La neurotoxicité ne répondait pas aux médicaments standards, note l’article, qui note également que le patient a perdu des fonctions motrices et cognitives.

Bien que ce cas particulier ait été résolu via des changements alimentaires et de produits, d’autres sites internet mentionnent également le « syndrome de la moisissure toxique » qui imite les symptômes de dépression et d’anxiété en donnant des sentiments d’apathie au patient. Heureusement, la source indique que les patients ont été traités avec succès après que la sensibilité aux moisissures ait été diagnostiquée.

Brain Inflammation

Share This Article

X