Syndrome FRA

6 signes possibles du syndrome de fatigue surrénale

Si vous vous sentez constamment épuisé et ne pouvez plus faire un pas en avant, vous pourriez souffrir de ce que certains experts appellent le syndrome de fatigue surrénale. À ne pas confondre avec le syndrome d’insuffisance surrénalienne, qui est une maladie prouvée médicalement, le syndrome de la fatigue surrénale peut être causé par un stress prolongé et par d’autres facteurs.

Cependant, bien que les professionnels de la médecine continuent de débattre de l’existence de la fatigue surrénale, le trouble a déjà un nom et des symptômes associés. Heureusement, il existe des moyens de traiter ces symptômes. Voici six signes que vos glandes surrénales, qui sont situées au-dessus de vos reins, ont besoin d’aide…

1. Vous vous sentez excessivement fatigué

Nous souffrons tous d’épisodes de fatigue, mais le syndrome de fatigue surrénale peut vous épuiser même si vous n’avez rien fait qui requérait de l’énergie, selon AdrenalFatigue.org.

Vous pourriez vous sentir épuisé, avoir envie d’une sieste, avoir du mal à vous lever le matin alors que vous avez passé une bonne nuit. Vous pourriez avoir l’impression que de petites tâches deviennent écrasantes parce que vous ne pouvez pas trouver d’énergie.

tired 1

2. Vous avez envie de sel

Selon Livestrong, avoir envie de collations salées pourrait être un signe avant-coureur de fatigue des glandes surrénales. Mais le sel peut en fait aider à guérir vos glandes surmenées et freiner les symptômes, selon la source.

L’envie de sel est poussée par des teneurs faibles en sodium et en aldostérone (une hormone stéroïde) dans le corps, note Livestrong. La source recommande d’ajouter une cuillère à café de sel dilué dans l’eau à boire le matin pour stimuler votre système.

eating starchy snacks

3. Vous avez plus d’énergie en soirée

Les personnes souffrant de fatigue surrénale ont tendance à se sentir plus éveillées en soirée, après 18 h. L’Association of Women for the Advancement of Research and Education (AWARE) explique qu’il existe un cycle d’énergie avec le syndrome de fatigue surrénale : très fatigué en matinée, un peu plus éveillé au déjeuner et de la fatigue l’après-midi.

C’est parce que les personnes souffrant de ce syndrome ont un manque de production de cortisol (hormone du stress), qui recommence en soirée et atteint un autre « mur » de fatigue aux environs de 21 h. Le site internet note que les personnes souffrant de ce syndrome ont tendance à mieux travailler en soirée.

night sweats

4. Vous êtes étourdi lorsque vous vous relevez

C’est un symptôme bénin du syndrome de fatigue surrénale, mais les personnes en souffrant peuvent se sentir étourdies lorsqu’elles se relèvent trop vite. Vous pourriez également perdre l’équilibre en vous tenant debout ou en marchant.

Cela pourrait être attribué à une tension artérielle peu élevée lorsque vous vous relevez, selon les experts. Votre tension artérielle est censée augmenter lorsque vous êtes debout ; si ce n’est pas le cas, il se pourrait que vos glandes surrénales soient surmenées.

dizzy vertigo

5. Manque de tolérance au stress

Parce que l’une des causes de la fatigue surrénale est le stress prolongé, il est logique que plus de stress puisse être la goutte de trop pour vos glandes surrénales, qui gèrent vos réactions de lutte ou de fuite face aux situations de votre vie. Vous pourriez donc avoir plus de mal à gérer tout ce qui provoque du stress au quotidien comme le travail.

AdrenalFatigue.org suggère que de longues périodes de teneurs élevées en cortisol en raison du stress peuvent être suivies par un manque de cortisol dû au surmenage, ce qui rend le corps moins préparé à faire face au stress. Cela peut entraîner un ‘burnout’ qui peut réduire votre tolérance globale envers les évènements de la vie et vous conduire à se retirer socialement. Ajuster votre style de vie peut vous aider à récupérer, affirme la source.

Stress

6. Vous tombez facilement malade

Parce que l’hormone de stress cortisol est également un anti-inflammatoire naturel, un système surrénal qui est surmené peut trop élever vos niveaux de cortisol et bloquer vos réponses immunitaires, selon AdrenalFatigueSolution.com.

Inversement, si vos niveaux de cortisol sont trop bas, votre corps pourrait réagir aux pathogènes de manière exagérée et finir avec une inflammation ou même une maladie auto-immune, affirme la source. Vous avez tendance à avoir des niveaux trop élevés de cortisol au début du syndrome, et des niveaux trop bas tandis que le syndrome progresse.

Sick at Work

Share This Article

X