Santé de la peau FRA

6 raisons pour lesquelles les recherches sur l’eczéma ne font que racler la surface

L’eczéma est une maladie cutanée assez commune, caractérisée par des patchs de peau enflammée qui peuvent former des cloques et entraîner démangeaisons et misère. Mais même si de nombreux Occidentaux en souffrent, il y a peu de connaissances et de traitements en circulation.

Cette maladie cutanée peut être une réaction à une substance, mais souvent, la cause en est inconnue. Voici six faits moins connus sur l’eczéma, et quelques moyens possibles de soulager la peau sans la gratter toute la journée (ce qui empire les choses)…

1. Pourrait être lié à l’asthme

Certains experts pensent que vous avez plus de risque de développer cette maladie cutanée si un membre de votre famille souffre d’asthme ou de rhume des foins. Selon la National Eczema Association, les médecins appellent ce lien une « triade atopique », ce qui explique que 80 % des enfants souffrant d’eczéma connaîtront des problèmes respiratoires comme l’asthme.

Des recherches supplémentaires ont été effectuées sur la relation entre l’eczéma et l’asthme. Selon un article de l’Université de Washington, la peau endommagée sécrète une substance dans le corps qui déclenche les symptômes de l’asthme. Cette progression a été appelée « réaction atopique ».

athsma

2. Probablement héréditaire

La National Eczema Association note également que vous pourriez avoir hérité d’une prédisposition aux maladies cutanées, ce qui en ferait une maladie héréditaire. Selon les experts, 8 enfants sur 10 développeront de l’eczéma lorsque les deux parents en souffrent.

La recherche a également montré que lorsqu’un seul parent avait de l’eczéma, l’enfant avait 6 chances sur 10 de le développer également. Bien que la génétique n’ait pas été considérée comme la cause principale, c’est certainement un facteur contribuant.

Dyshidrotic Eczema

3. L’eczéma peut entraîner des dégâts oculaires

Nous n’associons pas habituellement des maladies cutanées à des troubles oculaires, mais selon la société canadienne de l’eczéma, des dégâts oculaires permanents pourraient être un effet secondaire de l’eczéma.

Bien que ces complications soient rares, assure le site, des cas sévères d’éruptions cutanées peuvent entraîner des problèmes oculaires. L’organisation avertit de consulter un médecin si vous présentez des symptômes qui incluent larmoiements excessifs, inflammation autour de l’œil ou sécrétions oculaires.

eye exam

4. Pas de cure connue

Une fois que vous avez développé de l’eczéma, il n’existe pas de moyen de s’en débarrasser complètement. C’est un problème chronique qui peut se présenter en crises ou épisodes. Bien que certains experts pensent que le problème puisse être guéri à l’aide de stéroïdes, ils ne vous débarrassent pas de l’irritation cutanée.

De nombreuses personnes pensent que comme l’acné, l’eczéma puisse être traité avec de meilleures pratiques d’hygiène. Mais l’acné et l’eczéma sont complètement différents. Cependant, selon le site internet eczemacanada.ca, certains médicaments qui entraînent l’acné pourraient également aggraver les symptômes de l’eczéma.

itchy

5. Pourrait être une maladie auto-immune

Selon un article de 2015 de Healthline, une étude a montré que l’eczéma pouvait être une maladie auto-immune (lorsque le corps produit des anticorps pour attaquer ses propres tissus et systèmes).

L’étude a montré qu’un médicament appelé dupilumab pouvait émousser la réponse immunitaire entraînant les éruptions cutanées. Le médicament bloque les protéines clés qui augmentent la capacité du corps de lutter contre les virus, note l’article. Attention : gardez à l’esprit que les scientifiques employés par le fabricant du médicament ont effectué cette étude. L’étude a montré que le médicament appelé dupilumab pouvait

itchy

6. Peut-être traité en modifiant le style de vie

Votre médecin dispose d’outils dans son arsenal pour vous aider à combattre l’eczéma avant que la démangeaison ne vous rende dingue. Bien que certains médicaments comme l’hydrocortisone topique ou des antihistaminiques oraux puissent aider à traiter le trouble cutané, effectuer des changements de style de vie peut également en réduire la sévérité, note WebMD.

Le site internet de santé explique que des savons doux ou des crèmes hydratantes (et même un peu d’eau de javel dans l’eau du bain) peuvent aider à soulager. Utilisez des savons synthétiques appelés syndets (sans lipides) au lieu des savons parfumés traditionnels. Réduisez la longueur et la température de votre douche quotidienne et le stress avec de l’exercice, ajoute la source.

walk

Share This Article

X