Le Corps FRA

6 causes possibles de tics et de spasmes

Nous souffrons tous d’épisodes de tics une fois de temps en temps, mais lorsqu’ils deviennent chroniques, ce serait une bonne idée de consulter un médecin. En plus d’être gênants, les tics et petits mouvements convulsifs peuvent embarrasser et interférer avec la vie de tous les jours.

Les petits mouvements convulsifs et spasmes des jambes, bras ou paupières sont des mouvements involontaires et difficiles à supprimer. Dans certains cas, vous n’avez aucun contrôle, dans d’autres, il est possible de les contrôler. Jetons un œil aux six raisons de santé derrière certains tics.

1. Déshydratation

Un manque d’eau dans notre système peut faire de gros dégâts de manières étranges, et un spasme musculaire répétitif et gênant peut-être l’une d’elles. Selon Livestrong, ne pas boire suffisamment de liquide peut entraîner une contraction des fibres musculaires.

Le site internet note que les femmes devraient boire 2,5 litres de liquides par jour et les hommes 3,5 litres (non caféinés). Ce nombre augmente si vous faites de l’exercice ou transpirez beaucoup. Les liquides n’ont pas tous besoin de provenir d’un verre. Par exemple, les fruits et les légumes contiennent également un contenu aqueux important et peuvent être ajoutés à ce régime.

dehydrate

2. Manque de magnésium

Le magnésium est un minéral essentiel, mais nous en manquons souvent. Selon le Connective Tissue Disorder Site (CTDS), une carence en magnésium peut entraîner des tics faciaux chez les enfants. Ces tics faciaux peuvent être un signe de syndrome de Tourette dans certains cas.

Cependant, en modifiant votre alimentation pour consommer plus de magnésium (ou en prenant des compléments), vous pouvez soulager certains de ces symptômes, selon CTDS. Les aliments qui contiennent naturellement du magnésium incluent des amandes, graines de tournesol et certains haricots. Si votre enfant consomme beaucoup de lait, le calcium doit être équilibré avec du magnésium pour une santé et absorption optimale.

Magnesium

3. Syndrome de Tourette

Dans certains cas, si un enfant a des tics visibles (comme un clignement des yeux ou un haussement des épaules anormal) couplés à des tics vocaux (sons aléatoires), il pourrait souffrir du syndrome de Tourette. Cette maladie neuropsychiatrique non mortelle affecte environ 1 % de la population, selon Tourette Canada.

Selon cette organisation, la maladie de Tourette est une maladie génétique, un exemple extrême de maladie causant des tics, mais toutes les personnes ayant des tics ne souffrent pas forcément de cette maladie. Le syndrome de Tourette affecte chaque patient de manière différente donc les symptômes ne sont pas complètement consistants, note Tourette Canada.

shutterstock_320662967

4. Trouble de tic transitoire

Bien que de nombreux enfants puissent développer un genre de tic nerveux, ceux-ci pourraient disparaître aussi vite qu’ils n’apparaissent dans le cas du trouble de tic transitoire. Selon Healthline.com, même si votre enfant cligne des yeux de manière incontrôlable ou montre un comportement répétitif étrange, les symptômes pourraient disparaître dans l’année.

Selon le site internet, il n’y a pas de cause connue pour ce trouble de tic transitoire, et aucune étude n’a permis de trouver des liens (bien que certaines recherches suggèrent des ratés dans les neurotransmetteurs cérébraux). Les médicaments peuvent être efficaces pour traiter ce trouble, ou vous pouvez attendre qu’il disparaisse de lui-même.

shutterstock_328823630

5. Sclérose en plaques

Selon Healthline.com, les spasmes peuvent être un signe précoce de maladie neurologique comme la sclérose en plaques (SP). Cette maladie a des résultats catastrophiques et peut même mener à la mort. Les symptômes de la SP peuvent se manifester de manière différente chez les différents patients.

Les spasmes musculaires sont un indicateur commun de la SP, bien qu’ils soient souvent associés à une douleur chronique (les tics habituels ne sont pas nécessairement douloureux et peuvent même passer inaperçus). Les spasmes associés à la SP peuvent être bénins ou très graves et traverser le corps entier. Si le symptôme persiste, consultez un médecin pour établir un diagnostic.

multiple sclerosis

6. Blépharospasme bénin

La Mayo Clinic explique que ces spasmes gênants des paupières peuvent être un signe (principalement bénin) de blépharospasme qui peut également être causé par des yeux secs et une sensibilité à la lumière. Bien que gênants, ces spasmes ne sont pas préoccupants.

Cependant, dans de rares cas, le spasme de paupière pourrait être un signe de trouble cérébral ou du système nerveux plus grave, ajoute la Mayo Clinic. Mais si le problème est plus grave, il est souvent accompagné d’autres troubles désagréables comme la paralysie de Bell (paupières ou côté du visage qui s’affaisse). Si vous souffrez de symptômes inhabituels en dehors des spasmes de paupière, il vaut mieux consulter un professionnel médical.

red eyes

X