Système Digestif FRA

12 signes pour aider à identifier et à éviter le burnout

Malheureusement, la norme actuelle est d’être stressé de manière chronique, en manque de sommeil et en besoin constant de vacances. Nous sommes stressés lorsque nous ne disposons pas des ressources appropriées pour faire face aux demandes placées sur nous, et si nous ne le traitons pas, ce stress peut tourner à la catastrophe. Le burnout ou surmenage est une situation plus grave qui a tendance à s’installer sans que nous n’en soyons conscients.

Ceux qui sont motivés par le succès, sont passionnés par leur travail ou se fixent des objectifs de perfectionnistes sont les plus susceptibles de développer un burnout. Combinez cela avec un manque d’attention sur soi-même et il est facile de se retrouver sans l’énergie ou le désir de continuer. S’il n’est pas traité, le burnout peut entraîner de graves troubles de la santé mentale qui peuvent mener à des sentiments de désespoir ou des pensées suicidaires. Voici douze signes de burnout qui peuvent vous aider à identifier votre situation et à faire les changements nécessaires pour l’éviter…

1. Un désir fort de réussir

Cela commence habituellement par la passion d’aider les autres ou le désir d’exceller dans une certaine carrière, mais ne vous trompez pas, travailler trop dur et prendre trop de responsabilités finira par vous rendre malade. Il est commun de voir des taux élevés de burnout dans les professions d’aide comme les soins infirmiers et les services sociaux. Malheureusement, la passion qui mène à faire une différence et à aider ceux dans le besoin pourrait dépasser le besoin de prendre soin de soi-même – et l’aidant devient celui qui doit être aidé.

Il est important de comprendre que nous sommes plus susceptibles au burnout lorsque nous sommes passionnés par notre travail. La clé pour éviter le burnout est de développer un plan d’action de soin de soi qui inclut du temps pour se reposer et se recréer. C’est parfois aussi simple qu’un long bain ou une escapade de week-end, mais peu importe comment, prendre des pauses régulières dans son horaire et prendre soin de soi est l’outil de prévention numéro un pour éviter le burnout.

stress

2. Fatigue chronique

C’est une chose de se sentir fatigué en raison d’une nuit d’insomnie ou d’une inattention à l’alimentation, mais c’est autre chose de se sentir fatigué constamment, peu importe ce que nous faisons… Se coucher tôt pour se réveiller fatigué, sans l’énergie de passer la journée… Dépassé par la plus petite tâche et commencer à faire moins tout en se portant malade plus souvent.

Bien que la fatigue chronique puisse s’infiltrer lentement, c’est un signal d’alarme que quelque chose ne va pas et a besoin de changer. Si nous en prenons conscience suffisamment tôt, nous pouvons faire les changements nécessaires dans notre horaire pour éviter le burnout complet à long terme.

exhaustion fatigue

3. Manque de concentration

Pour ceux qui tentent de se concentrer sur une tâche et ne parviennent qu’à penser à autre chose, le manque de concentration peut être assez frustrant. En fait, l’incapacité à se concentrer sur des tâches pour de longues périodes peut être un symptôme de stress ou de surmenage. Cela peut entraîner des délais manqués, l’incapacité à atteindre des buts importants et la procrastination.

Si ça devenait un problème, il existe de nombreux exercices à faire pour améliorer la concentration et surmonter le manque de concentrations. Certaines suggestions simples peuvent être de débrancher toutes les distractions comme les emails ou de diviser une grande tâche en tâches plus petites et d’y aller une étape à la fois.

fatigue

4. Symptômes physiques

Le surmenage peut avoir des effets dévastateurs sur notre santé physique. Des douleurs musculaires et maux de dos aux problèmes gastro-intestinaux et fluctuations de poids, le burnout peut entraîner douleur et inconfort, et affaiblir notre système immunitaire. Attraper un rhume ou une grippe est un signe certain d’affaiblissement du système immunitaire.

Malheureusement, si le surmenage atteint cette étape, la seule chose à faire est de s’arrêter avant que notre corps ne nous lâche. Réduire la charge de travail et les demandes placées sur nous est difficile, mais si nous ne traitons pas nos symptômes physiques, ils inviteront des problèmes de santé plus graves à long terme. Dire non plus souvent, prendre des pauses, dormir assez et pratiquer des techniques de méditation ou de relaxation sont un bon moyen d’inverser les effets négatifs d’un burnout.

Chronic Fatigue Syndrome

5. Anxiété

L’anxiété peut être définie comme de l’inquiétude, de la nervosité ou un sentiment de crainte et d’incertitude qui est un autre symptôme du surmenage. Bien que l’anxiété puisse être liée à d’autres troubles de la santé mentale, elle peut être un signal qu’il faut ralentir.

Les traitements peuvent inclure des médicaments ou du répit trouvé dans des techniques corps/esprit comme la méditation, la respiration profonde ou des exercices de visualisation. Il existe de nombreuses techniques qui peuvent aider l’anxiété ; vous pouvez les trouver en ligne, dans une librairie ou une bibliothèque.

stress

6. Insomnie

L’insomnie peut avoir des impacts très importants sur notre santé mentale et physique, que ce soit de rester éveillé toute la nuit en pensant au travail ou de se réveiller en pleine nuit sans réussir à se rendormir. En fait, le manque de sommeil peut perturber la cognition, un peu comme l’alcool. Le manque de sommeil régulier peut avoir un impact négatif sur la mémoire, les habitudes alimentaires, l’activité physique, l’énergie et l’humeur.

Les personnes en manque de sommeil peuvent s’aider en écrivant leurs pensées d’anxiété ou de stress avant d’aller se coucher, ou en pratiquant la technique de relaxation musculaire progressive qui peut les aider à ralentir leur esprit. Il existe de nombreuses excellentes suggestions en ligne, ou vous pouvez toujours consulter un expert médical.

Insomnia

7. Dépression

Sans trop de surprise, la dépression et le burnout sont étroitement associés. Comme rapporté par l’Institut universitaire en santé mentale Douglas au Québec, il y a de nombreux symptômes similaires entre les deux. De la fatigue aux douleurs musculaires, du système immunitaire affaibli aux sentiments d’impuissance, la dépression peut se manifester en raison du burnout.

La différence entre le diagnostic de dépression et le surmenage est le remède. Si la dépression provient du burnout, la clé serait d’éliminer ou de réduire la cause du burnout. Si la dépression est présente d’elle-même, les causes peuvent être variées et réduire la charge de travail ou les pressions n’aura aucun impact. Consulter un professionnel de la santé est un excellent moyen de déterminer les actions appropriées.

Depression

8. Colère

Pas besoin de passer trop de temps à chercher les médias sociaux avant de trouver des vidéos de personnes en colère. Des exemples de colères sur la route ou en public sont présents partout. De manière intéressante, la colère est une émotion secondaire et est un signal que quelque chose ne va pas. La colère peut résulter de sentiments de tristesse, de peur, d’inquiétude et d’autres émotions écrasantes.

En étant dans un état de burnout, ressentir ces émotions peut entraîner une colère par défaut au lieu de se concentrer sur l’émotion primaire. La clé pour traiter la colère est de prendre le temps d’expérimenter les émotions qui les causent. Prendre le temps hors d’un horaire chargé pour chercher du soutien émotionnel ou permettre aux sentiments de tristesse de remonter à la surface. Même si c’est inconfortable à court terme, cela peut empêcher un burnout sur le long terme.

Angry Outbursts

9. Manque de plaisir

Nous avons peut-être du mal à aimer ce que nous faisons pour vivre, notre profession, mais nous pouvons participer à des clubs sociaux, avoir des loisirs et des centres d’intérêt qui nous apportent du bonheur. Pour ceux qui sont surmenés, le plaisir est perdu dans tous les domaines de la vie. De la joie que nous ressentons en passant du temps en famille ou en faisant du vélo dans la nature, rien n’a plus de saveur lorsque le burnout s’installe.

Une fois que nous nous rendons compte de la situation, il est important de prendre le pas et de réduire la charge de travail. Il faudra peut-être être patient avant de retrouver du plaisir, mais il reviendra. Soyez patient, prenez soin de vous et n’hésitez pas à demander de l’aide si nécessaire.

SADs

10. Isolation

Lorsque nous nous sentons dépassés, stressés, surmenés, nous avons tendance à nous renfermer et à nous isoler dans notre petit espace. L’isolation est risquée ; être seul dans nos pensées peut empirer une mauvaise situation. Les sentiments de manque d’appartenance ou de rejet peuvent être aggravés par le fait de se couper du monde.

Les pensées personnelles négatives peuvent être réduites si nous leur faisons face. La pensée de se sentir malaimé ou inutile peut être remplacée par des pensées de pardon et de gentillesse (p.ex. « Je suis sympa et je compte pour les gens »). Si nous sommes capables de reconnaître nos sentiments et de faire les pas nécessaires pour ne pas être seuls, nous pouvons rapidement nous sentir plus connectés socialement (et valorisés).

SAD Light Therapy

11. Détachement émotionnel

Le détachement émotionnel associé au surmenage survient lorsque nous commençons à nous replier émotionnellement par rapport à notre travail, notre famille, nos amis. En lien avec l’isolation, le détachement entraîne un sens généralisé de déconnexion des autres et de l’environnement. Des signes de détachement peuvent inclure de prendre plus de jours de congé maladie que d’habitude, ne pas parvenir à terminer du travail à temps ou ne plus répondre aux appels et aux emails.

Ce mécanisme de défense peut être le résultat de brûler la chandelle par les deux bouts. La bonne nouvelle, c’est que nous pouvons retrouver notre soi connecté socialement une fois que nous avons fait face à la racine du problème pour le résoudre et reprendre la voie de la santé.

depression

12. Sentiments de désespoir

Le désespoir est comme marcher dans un tunnel sombre sans lumière pour nous guider dans le lointain. Nous ne connaissons pas notre direction, quand la lumière reviendra et nous pensons que rien ne va changer. La dépression et le désespoir sont étroitement liés et les résultats les plus graves du burnout.

Une fois atteint ce stade du surmenage, il devient difficile de s’en sortir par nous-mêmes. Il est important de comprendre nos sentiments, mais il est tout aussi important de parler à quelqu’un et/ou de chercher du soutien clinique. Avec le temps, en réduisant la charge de travail et en prenant soin de soi, l’espoir revient et la lumière se rallume.

Stress - Menstural

Share This Article

X