Les signes que vous pouvez souffrir d’un ulcère

Un ulcère est comme un méchant aphte (ou cratère) qui se développe généralement soit sur la muqueuse de l’estomac (ulcère gastrique ou peptique), soit à l’ouverture de l’intestin grêle dans le duodénum (un ulcère duodénal ou ulcère gastrique). Les ulcères sont dus à un déséquilibre des sucs digestifs ou à un endommagement de la muqueuse de l’estomac (causé par l’alcoolisme par exemple).

Un ulcère peut être extrêmement douloureux, il est donc difficile à ignorer, si vous en développez un. Toutefois, si l’ulcère n’est pas traité, il peut causer l’érosion continue de la paroi de l’estomac, créant ainsi un ulcère hémorragique perforé, qui peut causer des complications néfastes pour la santé.

Voici 15 signes évidents que vous pouvez souffrir d’un ulcère…

1. Douleur abdominale

Une douleur dans l’abdomen, généralement entre le sternum et la région du nombril, peut suivre un repas, alors que l’estomac se vide. La douleur va-et-vient en vagues.

2. Indigestion

Un ulcère peut causer de terribles troubles digestifs ainsi que de la flatulence, qui se traduit généralement par des rots et un hoquet après les repas.

3. Nausées

En raison d’un déséquilibre des sucs digestifs, vous ressentirez probablement des nausées allant de légères à sévères. Les nausées sont généralement pires le matin, lorsque l’estomac est vide.

4. Un abdomen lourd

Il est assez commun de ressentir quelque lourdeur abdominale, comme un sentiment de satiété avant même d’avoir fini son repas. Cette sensation est également similaire à la sensation d’avoir le ventre rempli d’eau.

5. Symptômes pseudo-grippaux

La plupart des patients atteints d’ulcère croient au préalable souffrir de grippe, à cause de leurs symptômes pseudo-grippaux tels que la fatigue, malaise général, fièvre et nausées.

6. Perte d’appétit

Les douleurs d’estomac soudaines et brutales que de nombreux patients atteints d’ulcère ressentent quelques heures après un repas (pendant la phase de digestion) vont provoquer en eux une certaine peur de manger, ou alors une perte totale d’appétit.

7. Faim inexpliquée

Il est également tout à fait normal de ressentir des épisodes de faim inexpliquée, quelques heures après avoir mangé un repas complet. En réalité, ce ne sont pas des douleurs dues à une malnutrition, mais plutôt des douleurs d’ulcère causées par une augmentation des sucs digestifs.

8. Perte de poids soudaine

Avec une perte d’appétit vient naturellement une perte de poids soudaine, due à un manque de calories. Vous pouvez également souffrir d’une perte de poids soudaine si due à votre ulcère vous vomissez fréquemment après les repas.

9. Changement de couleur des selles

Les selles peuvent apparaître plus sombres et pâteux, ou même être teintés de sang si l’ulcère est assez volumineux pour être aussi sévère (c.-à-d. pour se développer en un ulcère hémorragique).

10. Vomissements de sang

Le vomissement est typique en cas d’ulcère, ceci à cause des niveaux élevés de sucs digestifs dans les intestins et l’estomac. Toutefois, si le vomi contient des traces de sang ; votre ulcère est très avancé et nécessite une attention médicale immédiate.

11. Se sentir “plein” et ballonnements

Même si les personnes atteintes d’ulcères peuvent avoir de terribles sensations de faim peu de temps après avoir mangé un gros repas (lorsqu’elles mangent), elles ont tendance à être rassasiées assez rapidement et généralement après avoir beaucoup moins mangé qu’elles ne le feraient normalement.

En plus d’avoir une sensation de satiété plus rapide, les patients atteints d’ulcère peuvent ressentir des ballonnements, où l’estomac gonfle parce qu’il est plein de gaz ou d’air. NHS indique que les ballonnements peuvent être particulièrement fréquents après avoir mangé des aliments gras, comme la nourriture frite.

12. Anémie

Un symptôme de l’ulcère qui peut être plus difficile à détecter est l’anémie. L’anémie est un trouble qui se produit quand l’organisme n’a pas suffisamment de globules rouges pour transporter la quantité d’oxygène nécessaire vers les cellules du corps.

Mais quel est le lien entre ces deux conditions ? Dans certains cas, les ulcères peuvent saigner et, comme l’explique eMedicineHealth.com, « en raison d’une perte de sang lente et chronique, le taux de fer (dans le sang) va également diminuer à rythme plus rapide que la normale et peut entraîner une déficience en fer. »

13. Essoufflement

L’essoufflement est un symptôme d’anémie, qui peut résulter d’une perte de sang chronique due à un ulcère. Mais l’anémie pouvant être plus difficile à détecter sans consulter de médecin, l’essoufflement est souvent un signe plus perceptible.

L’essoufflement se manifeste avec l’anémie en raison d’une pénurie de globules rouges, dont le travail consiste à transporter l’oxygène vers les cellules du corps, y compris celles des poumons, ce qui rend la respiration plus difficile.

14. Sentiment de faiblesse

Se sentir plus faible, ou expérimenter des étourdissements sont tous des symptômes supplémentaires d’un ulcère hémorragique. Cette perte de sang constante peut entraîner une anémie, comme mentionné précédemment, qui peut provoquer des étourdissements ou même des évanouissements chez un patient souffrant d’ulcère.

Ces symptômes se produisent le plus souvent lorsque le patient essaye de se lever rapidement après avoir été en position assise ou couchée pendant une période prolongée et parce que le corps est incapable de pomper suffisamment de sang vers le cerveau. En plus de se sentir faible et étourdi, le patient qui aura développé une anémie à la suite d’un ulcère peut également ressentir une sensation de faiblesse et une fatigue excessive.

15. Gêne gastrique

Les personnes qui ont développé un ulcère peuvent également expérimenter des symptômes similaires aux reflux acides et brûlures d’estomac. Et bien que ces symptômes peuvent sembler être identiques, ils ne le sont pas. Pour les personnes souffrant d’ulcères, la gêne gastrique est le résultat de l’aggravation de l’ulcère due à l’acide gastrique.

Cependant, l’acide n’a pas tendance à remonter de l’estomac vers l’œsophage comme c’est le cas avec le reflux acide et les brûlures d’estomac. Une autre différence significative entre ces deux conditions est que l’inconfort gastrique a tendance à s’atténuer après avoir mangé ou bu dans le cas d’un ulcère, alors que le reflux acide sera généralement déclenché par la consommation de certains aliments et boissons.

ActiveBeat Français

ActiveBeat se dédie à ramener vers le lecteurs toutes les importantes actualités et information dans le monde de la santé. Des souvenirs aux découvertes vers le fitness, la nutrition et les études, nous couvrons chaque aspect des actualités de santé, chaque jour.

X