Virus FRA

10 signes que vous pourriez avoir le Virus du Nil occidental

Saviez-vous que 80% des personnes infectées par le moustique porteur du virus du Nil occidental ne présentent aucun symptôme de la maladie ? Les 20% restants ne connaissent généralement que de légers symptômes pseudo-grippaux tels que des frissons, fièvre, maux de tête, faiblesse musculaire, nausées et vomissements ; lesquels disparaissent après quelques jours.

Moins d’1% des patients piqués par le moustique porteur de ce virus développent une encéphalite du Nil occidental, une inflammation grave du cerveau et des tissus environnants, ce qui peut durer plusieurs semaines et causer une paralysie neurologique potentiellement permanente.

Reconnaissez une infection par le Virus du Nil Occidental aux signes suivants :

1 .Glandes enflées

Le gonflement des ganglions lymphatiques – les petites structures ovales situées autour du cou – s’explique par le fait que les globules blancs prolifèrent à l’intérieur de ces ganglions pour combattre l’infection.

2. Eruption cutanée

Une éruption cutanée rougeâtre sur la poitrine, le dos ou le ventre est également typique du virus du Nil occidental. L’éruption peut parfois être confondue avec la rougeole, car toutes les deux sont des éruptions morbiliformes, de petites lésions surélevées.

3. Une fièvre pseudo-grippale

La fièvre du Nil occidental se présente aussi légèrement que la fièvre de la grippe ; et est généralement accompagnée d’autres symptômes de grippe (malaise, maux de tête, fatigue, etc.). Cela peut être inquiétant car cette fièvre peut être ignorée étant donné que l’on pourrait assumer, qu’il s’agit simplement d’un épisode de grippe qui passera.

4. Maux de tête

Les maux de tête sont communs avec une infection grave du Nil occidental en raison de l’apparition de l’encéphalite, ce qui provoque un œdème des tissus cérébraux résultant ainsi en une série de migraines, céphalées par tension nerveuse et de la névralgie faciale.

5. Raideur dans le cou

Le Virus du Nil Occidental peut également causer une méningite. Les méninges qui protègent le cerveau et la moelle épinière s’enflamment, causant ainsi une raideur du cou (l’un des premiers signes de méningite).

6. Stupeur

Parmi les autres symptômes cérébraux, le virus du Nil Occidental peut également causer une désorientation dans les cas graves. Cela résulte en de la stupeur, un état de somnolence où la victime perd en quelque sorte sa fonction cognitive critique et devient presque entièrement insensible.

7. Coma

Dans les cas graves de Virus du Nil Occidental, l’encéphalite et la méningite peuvent causer l’enflure des hémisphères cérébraux et bloquer totalement la circulation sanguine vers le cerveau, provoquant une perte totale de conscience ou un coma.

8. Tremblements

Le Virus du Nil Occidental peut entraîner des convulsions et tremblements si l’encéphalite (inflammation du cerveau) ou la méningite (inflammation des tissus entourant le cerveau et la moelle épinière) se produisent, provoquant ainsi des symptômes neurologiques graves.

9. La perte de vision

Le virus du Nil Occidental peut, dans de rares cas, entraîner une perte de vision aiguë si l’enflure autour du cerveau met la pression sur les nerfs optiques de l’œil et pénètre dans le nerf optique lui-même. Même si la perte totale de vision est très rare dans le cas du Nil occidental, cela peut se produire.

10. Paralysie

L’engourdissement, la paralysie et la perte de sensation associés à l’encéphalite du Nil occidental est connu comme « paralysie flasque aiguë », un syndrome fatal qui imite la polio avec une perte totale de la fonction musculaire d’un ou plusieurs membres.

Share This Article

X