Ne vous confondez pas de ces 8 causes du délire

Le terme “le délire” s’utilise souvent pour décrire une personne qui n’est pas d’un esprit tout à fait sain. Souvent, il y en a des facteurs sous-jacents de la maladie. C’est le Mayo Clinic qui le décrit sans doute le mieux : “Le délire est une perturbation grave des capacités mentales qui mène à une pensée confuse et une conscience réduite de l’environnement.”

Le début du délire peut se passer très vite ou pendant quelques jours, cette source ajoute. À cause de la confusion qui en est associé, le délire peut être identifié en erreur comme la démence, il est donc important qu’il soit vérifié par un(e) professionel(le) de la santé. Voici sont huit raisons pour lesquelles une personne peut avoir une expérience du délire…

1. Les Médicaments

Les médicaments peuvent parfois comporter des effets secondaires comme une manque de vivacité, mais le délire peut lui aussi être déclenché par des médicaments sur ordonnance, seul ou en combinaison, note le Mayo Clinic.

Il y a plusieurs médicaments qui peuvent déclencher le délire, y compris les médicaments pour la douleur, pour dormir, pour les troubles de l’humeur tel que l’anxiété ou la dépression, pour les allergies tel que des antihistaminiques, pour la maladie de Parkinson, les médicaments anti-convulsants, et les médicaments pour l’asthme, selon la source.

2. Le Sevrage

Les personnes qui sont en sevrage, en particulier en sevrage de l’alcool, peuvent expériencer le délire du sevrage alcoolique, connu aussi sous le nom de “delirium tremens,” selon Healthline.com. Ce forme très sérieux du délire “provoque des problèmes soudains et graves dans le cerveau et le système nerveux,” selon la source.

Le délire du sevrage alcoolique affecte seulement les individus qui, ayant été des buveurs excessifs qui essaient d’arrêter de boire, soit soudainement, soit trop vite, ajoute la source. L’alcool supprime des neurotransmetteurs particuliers dans le cerveau, qui adaptent en travaillant plus fort pour bien fonctionner. Quand on arrête trop vite de boire, les neurotransmetteurs essaient toujours de compenser, ce qui les mène à un état de “surexcitation,” explique la source.

3. La Septicémie

La septicémie est une réponse mortelle à l’infection qui affecte souvent les personnes âgées ou avec un système immunitaire compromis. En résultat, la réponse du système immunitaire s’augmente, ce qui provoque une gamme de symptômes.

Une article publiée en MedScape en 2010 explique que le déclin cognitif peut suivre les cas sévères de septicémie. “Le délire, l’hypoperfusion (une réduction de la circulation sanguine), et l’inflammation peut sous-tendre le déclin cognitif et physique vu en résultat de la septicémie,” note la source. Elle ajoute aussi que le délire qui ne reçoit pas du traitement “peut accélérer la progression de la maladie d’Alzheimer.”

4. Les Maladies rénales

Selon Healthline.com, la glomérulonéphrite (une maladie rénale sévère) et l’insuffisance rénale chronique sont deux causes possibles du délire. La glomérulonéphrite est une inflammation des reins qui peut mener à l’insuffisance rénale.

À son tour, la maladie rénale est “une destruction progressive et irréversible des reins,” note Healthline, qui ajoute aussi que cette condition peut être empirée par l’hypertension artérielle et la diabète. L’insuffisance rénale est une maladie très grave. Les reins jouent le rôle important de débarrasser votre corps des déchets solubles dans l’eau, et ils produisent aussi les globules rouges du corps, parmi des autres fonctions.

5. Le Typhus

La cause du typhus est une bactérie malin qui s’appelle Rickettsia, qui peut être transmis par les piqûres des insectes certaines comme les puces ou les acariens. La bactérie peut envahir la circulation sanguine dès qu’il l’entre à cause du grattement ou par des autres moyens.

Une première épidémie de typhus a été documentée en 1489, et elle était la cause de mort pour 17 000 soldats espagnols, selon MedicineNet.com. Un compte rendu écrit de la maladie cite les symptômes des éruptions cutanées, des plaies, et le délire. À une fois, cette maladie était un problème très important, mais maintenant elle est considérée d’être une maladie rare.

6. La Fièvre jaune

La fièvre jaune est une infection propagée par les moustiques, pour la plupart isolée en Sud-Amérique et en Afrique. Si vous ne vivez pas dans ces endroits, vous pouvez être à risque quand vous voyagez. Le système de santé Benefis à Montana explique qu’il y a normalement trois étapes de la fièvre jaune.

La troisième étape de la maladie, appelée par la source “l’intoxication,” peut affecter les organes vitales comme les reins et la foie. Les symptômes associés avec cette étape peut comprendre le délire, et peut aussi mener à des troubles convulsifs, le coma, et même la mortalité.

7. La Maladie de la vache folle

Vous reconnaissez sans doute le nom de la forme humaine de cette maladie au nom inquiétant, et il peut déclencher une gamme de symptômes. Quand cette maladie est présente aux humains, il s’appelle aussi la maladie Creutzfeldt-Jakob, et elle est “une infection du cerveau qui produit une démentie qui progresse rapidement,” selon BrightFocus.org.

Des symptômes qui ressemblent au délire peuvent être un résultat des pertes cognitives rapides de cette maladie. La source note aussi qu’elle peut mener à des pertes d’équilibre, des troubles convulsifs, des spasmes musculaires, de la difficulté avec le langage, et même l’aveuglement. Ce ne ressemble pas à la maladie d’Alzheimer, qui progresse lentement et petit à petit.

8. Les Infections urinaires

Les infections urinaires impliquent généralement la vessie et les reins et sont causées par des bactéries qui remontent l’urètre. Ils sont beaucoup plus fréquents chez les femmes, car leur anatomie a des urètres plus courts et donc un trajet plus court pour les germes.

Bien qu’une infection urinaire puisse être désagréable et carrément douloureuse pour une personne en bonne santé, si une infection urinaire se présente dans une personne qui présente déjà des symptômes de démence, une infection urinaire peut provoquer une foule de changements de comportement en peu de temps (communément appelé délire). “Les symptômes du délire peuvent aller de l’agitation et la nervosité aux hallucinations ou aux délires”, explique la source.

Avatar

ActiveBeat Français

ActiveBeat se dédie à ramener vers le lecteurs toutes les importantes actualités et information dans le monde de la santé. Des souvenirs aux découvertes vers le fitness, la nutrition et les études, nous couvrons chaque aspect des actualités de santé, chaque jour.

X