Home » French » Santé mentale » 8 raisons pour lesquelles la dépression est courante au début de la vingtaine

8 raisons pour lesquelles la dépression est courante au début de la vingtaine


Nombreux sommes-nous à nous rappeler nos vingt ans avec nostalgie. Pour la plupart, c’est là que nous sommes devenus indépendants, avons quitté la maison parentale pour aller travailler ou rentrer à l’Université. Cette période de découverte de soi est marquée par de bons souvenirs pour la plupart. Pourtant, d’un autre côté, une grande majorité de jeunes adultes souffrent de solitude, d’échec, de pression extrême, de problèmes financiers, d’ostracisme, de manque de confiance en soi, et des premiers échecs amoureux. C’est pourquoi les psychologues voient souvent la vingtaine comme vulnérable aux sentiments dépressifs, et notent que les symptômes initiaux de la dépression surviennent souvent aux alentours de 25 ans.

Voici huit raisons communes pour lesquelles la dépression peut se développer chez les jeunes dans leur vingtaine…

1. Biologie

Les neurologues de l’Université de Yale révèlent que souvent, le lobe frontal du cerveau (notre capacité à prendre des décisions et à raisonner) n’est pas complètement formé avant l’âge de 25 ans, et c’est pourquoi les décisions importantes – choix de carrière, d’hébergement, sociaux – peuvent parfois entrainer beaucoup de craintes et de préoccupations.

2. Critique

Les psychologues de l’Université de Californie soulignent que par le fait que le cerveau soit toujours en développement au début de l’âge adulte, voir le monde en noir et blanc est courant. Nous nous considérons soit comme un succès, soit comme un échec, populaire ou rejeté, ou de manière positive ou négative. C’est pourquoi le rejet, les émotions et les critiques que nous ressentons à ce moment peuvent dramatiquement affecter notre estime de soi et entrainer des sentiments dépressifs.

3. Style de vie

Les scientifiques de l’Université de Californie soulignent également que les décisions forcées, souvent pour la première fois durant notre vingtaine, peuvent causer des sentiments de dépression – par exemple, abus d’alcool ou de drogue, transition entre lycée et collège, ou de la maison à l’indépendance – qui peuvent eux-mêmes entrainer des problèmes de santé, carences alimentaires, dettes financières, faible estime de soi et insomnie.

4. Personnalité

Rappelez-vous le début de votre vingtaine – vous n’êtes certainement plus la même personne, n’est-ce pas ? Une étude de l’UCLA a découvert qu’en même temps que votre cerveau, votre personnalité continue à rapidement se développer durant la vingtaine car nous sommes plus conscients de nouvelles indépendances et responsabilités.

5. Pression personnelle

Rappelez-vous quand on vous a dit que les années de collège seraient ‘les années les plus importantes de votre vie’ ! Ce ne fut pas le cas, et le début de votre vingtaine non plus. Bien sûr, nombreux sommes-nous à utiliser ce temps pour d`importants événements – rencontrer son/sa partenaire potentiel(le), acheter une première voiture/maison, trouver le job idéal, investir, travailler sur sa santé – cependant, nous sommes nombreux à avoir des attentes irrationnelles et nous nous sentons coupables ou démotivé quand nous n’atteignons pas nos objectifs.

6. Finances

Les choix de carrière que nous faisons au début de notre vingtaine influenceront probablement notre potentiel financier d’une certaine manière, non ? Bien que nous n’ayons pas tous eu la chance de passer sans efforts, des études au travail, de nos rêves ou profession choisie, repousser le travaille ou s’endetter à cet âge, établit presque toujours le ton de votre potentiel futur financier. La pression de la dette peut s’installer et il peut être difficile d’y échapper au cours de la prochaine décennie.

7. Relations

Nombreux sommes-nous à ne pas nous remettre des relations du début de notre vingtaine. Par exemple, êtes-vous sortis avec quelqu`un sans égard pour votre estime, vous êtes-vous laissé utiliser, ou avez-vous traité vos romances, comme un voyage vers l’apprentissage de ce que vous attendiez d’un partenaire ? Souvent, les mauvaise habitudes relationnelles que nous prenons dans notre vingtaine commencent un cercle destructif de dépression et de bagage émotionnel, que nous trainons derrière-nous, sans le savoir, durant notre trentaine et quarantaine.

8. Actions

Nombreux sommes-nous à regarder en arrière sur notre vingtaine avec des ‘et si ?’ en tête. Peut-être avons-nous dépendu de nos parents trop longtemps, ou n’avons-nous pas saisi une opportunité que nous jugeons aujourd’hui comme essentielle. La dérive est commune au début de la vingtaine, surtout lorsque nous sommes confrontés à des revers (p.ex. rentrer à la maison, prendre un job à temps partiel dans un autre domaine). Cependant, au lieu d’utiliser cette période comme un apprentissage, il est facile de se laisser démotiver par les doutes et les difficultés.

ADVERTISEMENT

More on ActiveBeat