Santé Mentale FRA

8 faits sur les impacts physiques, sociaux et émotionnels de l’accumulation compulsive

L’accumulation compulsive est la collection obsessive de biens accompagnée d’une difficulté à s’en séparer. Ce comportement peut avoir des impacts négatifs sur de nombreux domaines de la vie d’une personne, entrainant de graves problèmes physiques, sociaux, émotionnels, financiers et juridiques. Cette collection de biens peut inclure des objets comme des journaux, des vêtements, des boites, des photographies, des sachets en plastique, des articles ménagers, des magazines ou encore des animaux ainsi que de la nourriture.

Jetons un œil aux réalités de l’accumulation compulsive…

1. Statistiques de l’accumulation compulsive

L’accumulation compulsive affecte 4 % de la population. Il est estimé que 40 % des personnes accumulant des objets accumulent aussi des animaux. Aux États-Unis, 3500 accumulateurs d’animaux sont rapportés chaque année, affectant au moins 250 000 animaux.

Il est estimé que plus de 80 % des accumulateurs d’animaux ont des animaux malades ou morts sur leur propriété. Environ 70 % des accumulateurs sont des femmes seules, divorcées, veuves ou qui ont souffert d’un traumatisme émotionnel dans leur vie. Un accumulateur a 100 % de chances de rechute s’il ou elle ne se fait pas traiter.

shutterstock_305034071

2. Symptômes de l’accumulation compulsive

Les symptômes de l’accumulation compulsive incluent une anxiété sévère lorsque l’accumulateur ou une autre personne jette ou tente de jeter un objet accumulé. Les patients éprouvent également des difficultés à organiser leurs biens et sont indécis, dépassés ou gênés par leur collection. Ils se méfient de ceux qui veulent les aider.

Ils éprouvent des pensées obsessionnelles compulsives envers leurs biens. Ils ont peur d’avoir besoin d’un objet dans le futur. D’autres symptômes incluent des biens qui sont parfois empilés du sol au plafond, des problèmes maritaux et sociaux, une santé menacée et des problèmes financiers.

shutterstock_87052121

3. Les raisons principales de l’accumulation compulsive

L’accumulation compulsive est associée à la dépression, l’hyperactivité et le trouble obsessionnel compulsif. Dans certains cas, elle peut être liée à un trouble alimentaire comme le pica (consommer des denrées non-alimentaires) ou la psychose.

Les accumulateurs ont souvent connu un traumatisme émotionnel dans leur vie, comme un abus, un divorce ou la mort d’un proche. Les accumulateurs d’animaux substituent typiquement l’amour perçu d’un animal pour l’intimité d’une véritable relation humaine.

shutterstock_289904357

4. Effet sur la qualité de vie

Les personnes qui amassent vivent souvent dans des conditions dangereuses. Leurs maisons sont encombrées et sales, ce qui provoque des dangers d’incendie et de maladie.

Les accumulateurs d’animaux risquent en plus le danger que leurs animaux malades ou morts propagent des maladies. L’accumulation peut entrainer colère et ressentiment chez les membres de la famille et peut négativement affecter le développement émotionnel et la croissance des enfants.

shutterstock_208077712

5. Accumuler versus collectionner

Les collectionneurs sont habituellement bien organisés et ont un sentiment de fierté et de joie associé à leurs biens. Ils ont tendance à avoir un budget précis et n’exagèrent pas.

En revanche, les accumulateurs ont tendance à être gênés par leur accumulation, sont mal organisés, indécis et tentent de cacher leurs biens aux yeux des autres. Ils sont discrets et se sentent tristes, découragés et dépassés. Ils ont souvent des dettes et sont malheureux après avoir acquis d’autres biens.

shutterstock_343250672

6. Accumulateurs d’animaux

Les chats, chiens et chevaux sont des animaux typiquement recueillis par les accumulateurs. Ils adoptent ou « sauvent » ces animaux mal aimés et indésirables avec les meilleures intentions. L’accumulation donne aux patients le sentiment qu’ils sont importants et aimés.

Les accumulateurs deviennent souvent émotionnellement liés aux animaux et ne croient pas que quiconque puisse les aimer autant. Ils ont du mal à faire adopter ces animaux, bien que la surpopulation les empêche de fournir les besoins de base pour soigner et alimenter ces animaux.

shutterstock_327088484

7. Risques de santé de l’accumulation compulsive

Les accumulateurs négligent souvent leur propre santé et passent souvent tout leur temps, leur énergie et leur argent à accumuler et à prendre soin de leurs animaux. Ils manquent souvent de sommeil et sont dépassés par l’énorme responsabilité de prendre soin de tous les animaux qu’ils ont recueillis.

Les accumulateurs peuvent également souffrir de maladies propagées par les animaux, de puces, de tiques et de problèmes associés à l’inhalation d’ammoniaque. Les animaux sont stressés, mal nourris et vivent dans des conditions de saleté et de surpopulation qui peuvent entrainer maladies et décès.

shutterstock_233990359

8. Intervention contre l’accumulation

Le traitement le plus efficace pour les accumulateurs est une thérapie cognitivo-comportementale intense. Des accumulateurs compulsifs ont été traités avec succès. Le traitement pour les accumulateurs d’animaux implique l’aide de la famille et des amis.

Il faudra également compter une intervention par les autorités de contrôle des animaux qui recueilleront les animaux en détresse et s’assureront que l’accumulateur ne puisse plus adopter facilement ou sauver d’animal dans le futur. Les accumulateurs d’animaux doivent apprendre à remplacer les animaux par des relations affectives humaines. Cela ne peut être accompli qu’avec le soutien de la famille et des amis et l’aide d’un psychothérapeute expérimenté.

shutterstock_271765016

Share This Article

X