Santé Mentale FRA

6 raisons saines de passer plus de temps dans la nature

Après un long hiver froid et rude chargé de jours sombres passés blottis dans le canapé, sortir semble être un instinct naturel lorsque le soleil émerge, les températures se réchauffent et les jours allongent. Et sortir dans la nature a plusieurs bienfaits essentiels sur la santé, qui vont vous encourager à vouloir passer encore plus de temps au plein air…

1. Santé physique améliorée

Selon une étude britannique de 2013 publiée par les instituts nationaux de la santé, vivre à proximité d’un espace vert (p.ex. parc ou sentiers de randonnée) aide à améliorer la santé physique, en particulier la santé cardiovasculaire.

L’étude a révélé que les individus qui vivent à proximité d’un espace vert ont des niveaux adeptes d’activité physique et ont plus tendance à répondre aux demandes hebdomadaires d’activité physique. Les résultats de cette étude montrent que les personnes vivant à proximité d’un espace vert sont 95% plus actives que celles qui vivent loin d’un espace public de plein air.

2. Stimule la santé mentale

Il s’avère que le plein d’air soit bénéfique au-delà de la simple santé physique. La nature est également liée à une santé mentale améliorée, ainsi qu’un meilleur bien-être mental.

Une étude effectuée par un groupe de chercheurs de l’Université de Michigan révèle que lorsque les vétérans participent régulièrement à des loisirs en plein air, ils profitent d’un meilleur bien-être mental, de taux d’anxiété et de dépression réduits, et nécessitent moins de traitement pour les troubles de l’humeur. Le temps passé en plein air a des effets positifs qui créent un sentiment naturel de bien-être qui dure longtemps après être rentré à l’intérieur.

3. Renforce l’immunité

Une recherche soutenue par l’école médicale d’Harvard associe les grands espaces (p.ex. une forêt) à une immunité renforcée. Par exemple, les experts médicaux ont lié l’exposition au soleil à une immunité et une santé globale améliorées.

Les chercheurs d’Harvard comprennent à présent que la vitamine D – produite lorsque la peau du corps absorbe la lumière du soleil – déclenche une réponse antimicrobienne et des globules blancs essentiels qui améliorent l’activité de certains types de globules blancs. Du coup, sortir dans la nature augmente la production de vitamine D et encourage la capacité du corps à mieux lutter contre les maladies.

4. Puise dans le côté créatif

Les artistes sortent régulièrement dans la nature afin de puiser dans leur créativité. Il s’avère que passer plus de temps dans la nature stimule la créativité et les capacités de résolution de problèmes chez presque tout le monde, peu importe les penchants artistiques.

Selon une recherche publiée en 2012 par PLOS One, les randonneurs passionnés auraient plus de créativité et de capacité cognitive (50% de plus) et de résolution de problèmes après s’être immergés dans la nature pendant 4 jours par rapport aux artistes qui cherchaient la créativité en passant la plupart de leur temps à l’intérieur.

5. Réduction du stress

De multiples études connues ont attesté des bienfaits sur la santé du fait de passer du temps dans la nature. En fait, une étude de 1982 conduite par le ministère japonais de l’agriculture, de la forêt et de la pêche appelle à passer plus de temps dans la nature, surtout dans les forêts, et de s’y immerger (prendre un bain de forêt ou ‘shinrin-yoku’).

Une recherche du département de conservation de l’environnement de l’état de New York encourage les gens à passer plus de temps dans la nature (et à pratiquer le shinrin-yoku) afin de réduire la quantité d’hormone cortisol, de réduire la tension et le rythme cardiaque, et d’améliorer significativement la santé globale.

6. Meilleure qualité de vie

Si vous n’avez pas encore enfilé vos baskets pour sortir marcher, prenez exemple sur cette étude de l’Université d’Exeter, qui révèle que les espaces verts (p.ex. parcs, jardins et sentiers de randonnée) dans les zones urbaines stimulent significativement la qualité de vie des résidents proches, après avoir surveillé un groupe de 5000 maisonnées anglaises sur une période de 17 ans.

Les chercheurs ont découvert que globalement, ceux qui vivent en zone urbaine avec un accès proche à un espace vert profitent de plusieurs bienfaits sur la santé, appelés ‘l’effet espace vert’. Les scientifiques du centre européen pour l’environnement et la santé humaine (European Center for the Environment and Human Health) expliquent que durant leur période d’étude de 17 ans, ‘l’effet espace vert’ a eu la capacité de réduire le stress mental et d’améliorer la satisfaction de vie, peu importe les changements dans le statut marital, les revenus, l’emploi ou la santé physique.

X