Nutrition FRA

Stimulez votre volonté

Nous sommes pleins de bonnes intentions. Nous aimerions être plus productifs : perdre de poids, vivre sainement ou respecter les délais ; mais ce peut être difficile de se convaincre soi-même de faire les sacrifices nécessaires. Nous finissons frustrés, fâchés de ne pas avoir pris le temps d’aller courir ou d’être en retard sur certains papiers. La vérité, c’est que nous ne pouvons pas toujours dépendre de notre volonté pour devenir plus productifs.

Voice six moyens de nous inciter à avoir le mode de vie productif dont nous rêvons…

1. Levez-vous du bon pied !

Installez votre réveil dans la salle de bain. De cette manière, lorsqu’il sonne, vous êtes forcé de vous lever pour l’éteindre ou de devenir cinglé à force de l’écouter. Il est peu réaliste d’imaginer que vous ne poussiez pas le bouton snooze du réveil au moins une fois. Évitez la tentation en éloignant votre réveil.

Steve Pavlina est l’auteur américain du livre d’aide personnelle ‘Personal Development for Smart People’. Il fait référence à notre état de réveil sous les termes ‘cerveau embrumé’. Selon Pavlina, il est irréaliste de dépendre de sa propre volonté pour sortir du lit dans cet état. Quelque chose doit vous forcer à vous réveiller, et éloigner votre réveil est la solution. Une fois debout, vous avez plus de chance de rester debout, ou du moins à y réfléchir à deux fois avant de vous rendormir.

2. Changez l’heure

Le temps est une question de perspective. Retardez votre horloge de quelques minutes, et lorsque vous êtes en retard de 5 minutes, vous êtes en fait à l’heure. Lorsque vous avez une date limite, avancez-la immédiatement de 2-3 jours sur votre calendrier personnel et respectez cette date. De cette manière, la procrastination qui vous empoisonne à moins d’emprise sur votre vie.

Une méta-analyse effectuée en 2007 par le psychologue Piers Steel, PhD de l’Université de Calgary, rapporte que ’80 à 95 % des étudiants universitaires remettent leurs travaux de cours au lendemain’. Les vieilles habitudes sont difficiles à briser, et vous pouvez vous retrouver à travailler jusqu’à minuit ou plus la vieille de votre date limite. Mais au moins, vous aurez trois jours devant vous pour corriger les erreurs issues de la brume d’une longue nuit. La véritable date limite sera moins stressante, et terminer en avance vous donnera un sentiment d’accomplissement accru qui pourrait briser vos habitudes de procrastination pour de bon.

3. Préparations du dimanche

Vous vous attendez vraiment à manger correctement durant votre semaine folle ? Vous pensez que vous aurez le temps de préparer un bon déjeuner lorsque vous démarrez à l’aube ? Soudain, ce beignet de chez Délifrance a l’air bien plus tentant lorsque vous avez faim entre deux réunions. Une étude effectuée par le magazine QSR révèle que le temps d’attente moyen dans un drive-in est d’exactement 3 minutes. Ça parait assez court comparé au temps passé dans la cuisine pour emballer un déjeuner lorsque vous avez déjà l’impression de ne pas avoir suffisamment d’heures dans la journée.

Ôtez la pression et optez pour le succès le dimanche après-midi. Montez le volume de la sono, débarrassez le comptoir de la cuisine et préparez vos repas de la semaine. Cuisez quelques blancs de poulet, préparez une grosse salade qui dure… ce que vous voulez en fonction de vos goûts de cuisine saine. Étiquetez des Tupperware pour les différents jours de la semaine, et vous n’avez plus qu’à les sortir du frigo en partant.

4. Suez avant le lever du soleil

Faites de l’exercice avant que votre cerveau ne s’allume. Il est si simple de substituer votre session d’entrainement du temps de midi pour rattraper du travail perdu, ou de perdre votre motivation lorsque sonne 5 heures. Entrainez-vous avant de pouvoir vous dérober, et puis continuez votre journée. Une étude récente de l’Appalachian State University révèle que les entrainements de bon matin permettent une meilleure nuit de sommeil !

Mais ne faites pas ça seul. Rejoignez un groupe de joggeurs matinaux, devenez un habitué des cours de début de matinée ou si vous avez un entraineur, réservez-le dès l’aube. Faites de vos entrainements des actes sociaux et terminez-les tôt dans la journée. Vous n’aurez plus à stresser toute la journée d’avoir le temps de tenir vos engagements.

5. Répondez en bloc

Bien que les emails soient un outil destiné à améliorer la communication, ils peuvent vraiment inhiber la productivité. Catherine Clifford, auteure au magazine Entrepreneur, affirme que les employés d’entreprise passent 15 % de leur temps de travail à répondre aux emails, et c’est 43 % des raisons qui font qu’ils n’avancent pas. Il est possible de mettre votre compte email hors ligne. Jouez avec les paramètres, et évitez de voir vos emails apparaitre toute la journée. Lorsque vous êtes prêt à les vérifier, mettez votre compte en ligne et répondez à tous les emails au même moment.

Tim Ferris, auteur de The Four Hour Work Week et maitre de la gestion du temps, encourage les gens à vérifier leurs emails deux fois par jour. Ferris suggère d’envoyer une notification à vos collègues pour leur faire savoir à quel moment vous répondrez à leur demande, et tenez-vous à vos horaires. C’est peut-être trop radical dans votre style de business, mais le fondement du raisonnement est le même : vous serez plus productif en répondant à vos emails en bloc plutôt que de vous laisser distraire par le trafic entrant toute la journée.

6. Appliquez la règle 40/20

Nous avons tous des tâches qui nous démoralisent. Devoirs, paperasserie, impôts, etc. Souvent, l’énormité relative de ces tâches nous empêche même de les entamer. Utilisez le temps pour vous inciter à les compléter. Alejandro Lleras, professeur de psychologie à l’Université d’Illinois, affirme qu’il y a une valeur dans la désactivation et la réactivation de nos objectifs. Il recommande ‘des pauses mentales brèves pour aider à rester concentré sur la tâche’.

Promettez-vous de travailler sur la tâche redoutée durant 40 minutes seulement, et de passer les 20 minutes restantes à une détente bien méritée. Chronométrez le temps. 40 minutes de travail forcé récompensé par 20 minutes de série télévisée. Cela vous semble peut-être être une perte de temps, mais vous continuerez probablement le cycle 40/20 plus facilement que de terminer la tâche d’un seul coup, et vous serez plus susceptible d’entamer la tâche si vous savez qu’elle ne durera que 40 minutes.

7. Alertez les médias

Discutez avec votre entourage de vos objectifs. Nous avons une peur innée de paraitre idiots ou de l’échec public. Une étude de l’Université dominicaine de Californie a découvert que les individus qui gardent leurs objectifs pour eux ne les atteignent que dans moins de 50 % des cas, mais ceux qui partagent leurs objectifs ont 75 % de chances de succès. Si tout votre entourage est conscient de vos objectifs, vous vous forcerez plus probablement à les suivre.

Notre désir de plaire aux autres est peut-être un peu excessif, mais vous pouvez l’utiliser à votre avantage. Écrivez votre objectif quelque part où d’autres le liront, ou prévenez quelques amis proches via Facebook ou Twitter. Ou surveillez votre réussite avec un outil comme stickk.com. Vous ne saurez peut-être pas qui suit votre progrès derrière son écran, mais vous n’aurez pas envie de décevoir. Prenez avantage de votre fierté et laissez-la vous pousser en avant.

Share This Article

X