Mascotte FRA

S’il vous plait, cessez de nourrir les canards !

J’aime faire mon jogging matinal autour d’un petit parc pittoresque de ma ville natale. Ce parc abrite un lac assez grand, et donc naturellement, des tas de canards, oies et hérons en ont fait leur résidence. Les gens se rassemblent également naturellement dans le parc, pour promener leur chien, courir, pédaler et nourrir les oiseaux avec toutes sortes de pains, restes et même du popcorn, bien que plusieurs signes demandent poliment aux visiteurs ‘d’éviter de nourrir les oiseaux d’eau’.

Donc si vous nourrissez les canards et les oies dans votre parc local, que ce soit pour vous détendre ou pour les rapprocher de vos enfants, voici sept raisons pour lesquelles vous devriez cesser de nourrir les oiseaux d’eau…

1. Mauvaise alimentation

Avant de lancer votre vieux pain sec aux canards, le département de conservation de l’environnement de l’état de New York aimerait vous faire savoir qu’en voulant ‘aider les canards’, vous leur fait en fait plus de mal que de bien.

Les canards et oies sont sensés manger une variété de grains naturels, de plantes aquatiques et d’invertébrés pour absorber les vitamines et nutriments dont ils ont besoin. Cependant, le pain et le popcorn sont remplis de calories vides (et manquent de protéines), ce qui peut entrainer malnutrition, ailes tombantes et prise de poids.

2. Dépendance et famine

Lorsque les humains nourrissent les canards et les oies de manière régulière, cela crée une habitude de nourrissage artificiel auquel les oiseaux d’eau deviennent dépendants. Par exemple, vous remarquerez en nourrissant un grand groupe d’oiseaux que les plus grands luttent mieux pour la nourriture.

Les canetons et oisons sont incapables de rivaliser pour les restes et ont tendance à être affamés et à perdre leur aptitude à voler. La plupart des canards et des oies se nourrissent naturellement en ‘faisant le canard’ pour arracher des plantes aquatiques du fond des mares et des étangs. Mais si les oiseaux d’eau deviennent tributaires de la nourriture apportée par l’homme, ils n’apprennent jamais à se nourrir par eux-mêmes.

3. Migration retardée

Un autre inconvénient de la création d’un terrain de nourrissage artificiel, où les oiseaux d’eau deviennent dépendants de la nourriture apportée par l’homme, est que leur migration est retardée ou complètement avortée. Vous remarquerez que dans les parcs publics où les canards, oies et autres oiseaux sont habitués à être nourris, ceux-ci migrent de plus en plus tard, jusqu’à abandonner complètement leur migration.

Pourquoi les canards et oiseaux voleraient-ils vers le sud lorsqu’ils peuvent être nourris de pain continuellement ? Parce que de plus en plus d’oiseaux d’eau décident de rester dans les parages en hiver, ils ont tendance à devenir affamés et à geler dans les températures froides soudaines.

4. La nourriture artificielle encourage les maladies

Si vous donnez votre pain vert et moisi aux canards et aux oies du parc, vous pourriez les mettre en contact avec des maladies dangereuses, comme des maladies pulmonaires et bactériennes qui pourraient être mortelles.

Les représentants du département de conservation de l’environnement de l’état de New York avertissent que lorsque les canards et les oies sont nourris avec des bouts de pain, ils mangent au même endroit où ils font leurs fientes, créant un environnement insalubre et surpeuplé sujet à des maladies atypiques du monde sauvage, comme l’aspergillus, le botulisme aviaire, les parasites et l’herpesvirose des anatidés (peste du canard). Ces nombreux parasites et maladies peuvent également vivre dans les mares et infecter les humains.

5. Dangers envers l’environnement

En plus de nuire aux oies, canards et autres oiseaux, les terrains de nourrissage artificiels peuvent également nuire à l’environnement. Steve Carr, biologiste du département de biologie de la l’Université Memorial de Terre-Neuve, souligne que le pain et les restes non consommés coulent généralement au fond du plan d’eau et pourrissent, créant un terrain fertile pour la croissance de bactéries.

Le surpeuplement d’oiseaux déposant leurs fientes dans une seule zone peut également endommager la qualité de l’eau, entrainer des efflorescences algales, des concentrations augmentées d’E. Coli et des maladies parasitaires comme la dermatite du baigneur, qui peut être transmise aux humains.

6. Mauvais comportement des oiseaux

Nous avons tous entendu des histoires d’horreur d’oies ou de cygnes se rebellant et attaquant des humains. Ce mauvais comportement aviaire peut être attribué en grande partie à une nourriture artificielle. Tandis que les oiseaux d’eau deviennent dépendants des bouts de pain, ils perdent également leur peur des humains et développent des comportements inhabituels pour des oiseaux d’eau.

L’agressivité des oies et des cygnes provient en grande partie des visiteurs bien intentionnés avec leur tranche de pain rassis et leurs quelques frites à partager. Tributaires de cette nourriture dépourvue de nutrition, les oiseaux deviennent malades, affamés et rivalisent agressivement avec d’autres oiseaux pour la nourriture. Certains attaqueront même les humains, y compris les enfants, car ils associent à présent les humains à la nourriture.

7. Aliments pour oiseaux

La meilleure chose à faire pour aider les oies et canards de votre parc local est de CESSER de les nourrir. Bien que certains biologistes affirment que répandre des graines pour oiseaux sauvages de temps en temps soit acceptable, le nourrissage artificiel de toute sorte crée une dépendance non naturelle qui menace les oiseaux d’eau.

Rendez-vous service en répandant ce que vous avez appris pour éduquer les autres sur les effets négatifs du nourrissage artificiel dans des habitats naturels. Ne vous tracassez pas, les oiseaux resteront même s’ils ne sont plus nourris. À la place, apprenez à admirer et à observer les oies, canards et cygnes dans leur habitat naturel.

Avatar

ActiveBeat Français

ActiveBeat se dédie à ramener vers le lecteurs toutes les importantes actualités et information dans le monde de la santé. Des souvenirs aux découvertes vers le fitness, la nutrition et les études, nous couvrons chaque aspect des actualités de santé, chaque jour.

X