Les principales causes des ballonnements de l’estomac

Avez-vous déjà eu la sensation d’avoir pris quelques centimètres autour de la taille en tentant d’enfiler vos jeans un matin ? Ce n’est pas qu’une impression – ce sont ces maudits ballonnements d’estomac ! Et même si vous courez tous les jours et que vous mangez sainement, de nombreux autres facteurs peuvent contribuer à des ballonnements intempestifs. Si vous souhaitez savoir quel type de nourriture cause ces ballonnements, l’astuce est de garder un journal de vos habitudes alimentaires. Notez ce que vous mangez, la quantité de nourriture, et l’heure à laquelle vous avez mangé. Dès lors, lorsque vous détectez des symptômes de ballonnements, prenez-les en note et demandez vous combien de temps ils ont mis à apparaître. Il faut aussi décider ce que vous mangez avant que les symptômes ne se développent. Vous serez surement à même de faire le rapprochement entre vos ballonnements et certains aliments. Vous pourrez alors faire les ajustements nécessaires pour soulager vos symptômes.

Voici 20 causes très communes (et surprenantes) de ballonnements.

Manger trop de fibres

On nous dit souvent de manger plus de fibres, car ces aliments ont la réputation de réguler notre appétit, de pouvoir nous faire perdre du poids et nous aider à rester svelte avec un bon système digestif. Cependant, beaucoup d’entre nous commettent l’erreur de manger trop de fibres trop tôt lorsque nous changeons de régime alimentaire. Même si vous devez absolument inclure des fibres dans votre alimentation si vous décidez de suivre des bonnes résolutions ou un programme de perte de poids, la bonne méthode est d’inclure ces fibres petit à petit dans votre alimentation sur une période de deux semaines.

Quand votre corps n’est plus habitué aux fibres et que vous changez subitement votre régime pour de la salade, des graines, des céréales riches en fibre et des fruits frais, vous serez susceptible de souffrir de ballonnements. Une bonne façon d’éviter cela est de remplacer les aliments de votre régime un par un au lieu de faire tous les changements en même temps.

Intolérance aux carbohydrates

De nombreux cas de ballonnements sont provoqués par une digestion trop lente des carbohydrates, en particulier ceux à haute teneur en fibre ou ceux qui causent des gaz. Les noix, les haricots et les légumes qui sont tous associés à des niveaux supérieurs de gaz intestinaux, et si vous en consommez trop, vous allez probablement ressentir des ballonnements dans l’estomac dans l’heure qui suit. 

Boire trop de liquides

Bien sûr, s’hydrater est primordial, mais c’est bien mieux pour votre corps si vous prenez quelques gorgées d’eau durant la journée plutôt que de boire un litre d’eau en l’espace d’une heure. Alors que boire quelques gorgées d’eau encourage la digestion, boire trop d’eau d’un coup peut rendre l’estomac douloureux et gonflé parce que votre corps ne peut pas absorber tout ce H20 d’un seul coup. Dès lors, vous n’avez pas d’autres choix que de stocker les excès de fluide dans votre estomac. 

Un autre effet indésirable de boire de l’eau trop souvent et trop rapidement est en fait de se déshydrater. 

Boire une large quantité de fluides va avoir des effets diurétiques sur votre corps ; en d’autres termes, cela va provoquer une envie d’uriner et éliminer les fluides de votre corps. Si vous avez soif, vous feriez mieux de prendre des petites gorgées d’eau successives sur une période de temps plus longue (une heure ou plus) au lieu de boire trop d’un coup.

Vitamines & Suppléments

Si vous avez une intolérance au lactose ou au gluten, il est sage de lire les étiquettes des suppléments alimentaires ou des multivitamines. De nombreux suppléments alimentaires et vitamines contiennent des lactoses et des additifs au gluten, ce qui peut entraîner des excès de gaz dans votre abdomen. Si vous avez récemment introduit une cure de multivitamines ou un supplément dans votre régime et que vous notez soudainement des ballonnements, lisez l’étiquette pour voir si les suppléments contiennent du lactose ou du gluten. Si c’est le cas, passez donc à une alternative sans lactose ou sans gluten pour voir si les symptômes disparaissent. 

Il faut aussi noter que beaucoup d’experts en diététique estiment qu’il est toujours préférable d’avoir des vitamines, des minéraux et des nutriments de sources naturelles que de sources synthétiques. Au lieu de prendre des suppléments nutritionnels, penchez-vous sur les nourritures qui sont pleines de nutriments que vous pouvez obtenir avec les pilules, et ajoutez-les à votre régime alimentaire. Introduisez ainsi de multiples nourritures nouvelles lentement pour être sûr que votre corps ne produise pas d’excès de gaz à cause de changements trop brusques dans votre régime alimentaire.

Constipation

Même s’il est embarrassant d’en parler, la constipation est un symptôme extrême des ballonnements douloureux de l’estomac. Vous pouvez faire la différence entre un ventre plein de gaz et une constipation en examinant la dureté de votre ventre. Si votre ventre est dur comme de la pierre, il y a des chances que vos mouvements intestinaux soient impactés et le coupable tout trouvé est la constipation. Se soulager de la constipation se fait généralement par voie naturelle, en augmentant votre consommation d’eau et en mangeant des aliments riches en fibre insoluble. Les fibres, les graines, les fruits frais et les légumes avec la peau peuvent tous aider votre corps à faire passer les selles.

Si les méthodes naturelles ne vous suffisent pas, essayez les laxatifs et les produits qui ramollissent les selles. Ces médicaments que l’on trouve en vente libre en pharmacie peuvent faire bouger vos intestins pendant la nuit, et vous ne devriez pas les utiliser sur une période prolongée (c’est-à-dire plus de deux jours). Si la constipation persiste, prévoyez un rendez-vous chez le docteur pour voir si vous pouvez essayer d’autres traitements disponibles.

Les poudres et les barres protéinées pour le sport

Une barre à haute teneur protéinée est peut-être votre alliée avant un entraînement intensif. Cependant, la plupart de celles vendues en magasin possèdent deux composantes qui peuvent causer les ballonnements : le fructose (ou maltodextrine) et les carbohydrates. En substance, ces composantes sont présentées à cause des fruits concentrés dans la plupart de ses suppléments. Cela peut être très dur de digérer ces éléments, et c’est pour cela qu’ils causent des gaz et des ballonnements. 

En guise d’alternative, essayez de consommer des snacks hyper-protéinés, avec peu de fructose, qui n’auront pas tendance à alourdir votre estomac avant un entraînement. Une combinaison excellente est le mix d’un pot de yaourt ou une poignée de noix et une petite part de fruits frais. Ces aliments vous donneront l’énergie nécessaire sans avoir besoin d’aliments transformés et chimiques issus des suppléments alimentaires pour le sport. Ils sont aussi bien meilleurs pour la santé d’une manière générale.

Les Reflux gastriques

Si vous êtes constipé, les ballonnements seront centrés dans la partie basse de votre abdomen. Cependant, si les ballonnements affectent aussi la partie supérieure de votre ventre, juste au-dessus de votre cage thoracique, cela veut dire que vous souffrez probablement de reflux gastriques. C’est particulièrement certain si les symptômes s’intensifient après les repas. Les reflux gastriques sont le résultat d’une remontée d’acide stomacal dans la partie haute de votre abdomen et de votre œsophage, ce qui peut causer des nausées ainsi qu’une sensation de brûlure dans la gorge.

Il existe de nombreux moyens naturels de contrôler les reflux gastriques. D’abord, vous devriez éviter les aliments crus (comme les salades ou les légumes crus) sur un estomac vide. Vous pouvez stopper les symptômes en ne vous allongeant pas immédiatement après avoir mangé. Si ces précautions ne diminuent pas vos symptômes, veuillez en parler à votre médecin. Il existe des médicaments et d’autres traitements disponibles qui réduisent les niveaux d’acide dans votre estomac et préviennent les sensations d’inconfort ainsi que les symptômes encore plus douloureux que les reflux gastriques peuvent causer.

Excès de poids sur la taille

Cela fait parfaitement sens lorsque l’on y pense – un excès de poids sur le ventre met plus de pression sur la taille, particulièrement lorsque l’on est assis et que l’on mange. Cela peut causer une digestion difficile et des ballonnements. Si votre morphologie se rapproche peut-être de ce que les gens appellent la “forme en poire”, vous serez plus assujetti aux ballonnements que des gens avec d’autres types de morphologie.

Alors que perdre du poids et réduire sa masse graisseuse autour du ventre peut aider, il existe d’autres interventions à court terme qui peuvent vous soulager. Premièrement, faire une marche autour du pâté de maison après avoir mangé va vous aider à démarrer le processus digestif. Ne marchez pas trop vite ou vous pourriez rendre votre estomac vulnérable, ce qui rendra la digestion encore plus difficile en rendant vos ballonnements encore plus intenses et douloureux.

Intolérance aux produits laitiers

Si les produits laitiers comme le fromage, le lait, le beurre comptent parmi vos nourritures préférées, vous pourriez ressentir beaucoup de ballonnements à l’estomac après les avoir mangés. Dans ce genre de cas, la principale cause peut être une intolérance aux produits laitiers. L’intolérance aux lactoses est un syndrome commun d’intolérance, et vous pouvez y remédier facilement en prenant une enzyme de lactase. Vous pouvez également augmenter votre consommation de yaourt, car ce dernier contient beaucoup de bactéries bénéfiques.

Cependant, si vous avez une allergie à la caséine, vous devriez définitivement éviter les produits laitiers. La caséine est une protéine naturelle que l’on trouve dans le lait de vache et les produits dérivés du lait de vache. Vous devrez peut-être manger des produits laitiers végétaux dérivés du soja, des amandes, ou du lait de chèvre, ou du lait de brebis ou des fromages de brebis à la place. Ces produits sont largement disponibles dans les épiceries spécialisées, ainsi que lors des marchés de produits de la ferme.

Éviter les substituts sucrés

Un grand nombre d’entre nous consomment des édulcorants artificiels pour éviter des calories superflues ou pour promouvoir la perte de poids. Les exemples incluent le sucralose, l’aspartame, la stévia et l’alcool sucré (ou “le mannitol”), qui peuvent être trouvés dans une longue liste de produits de régime, comme les boissons à l’aspartame, les boissons gazeuses pour les régimes, et les repas sans sucre. Cependant, ces édulcorants artificiels sont connus pour être une cause de ballonnements douloureux, car ils contiennent des composants chimiques que le système digestif a du mal à éliminer. Le résultat, des traces de ces composants chimiques restent dans votre estomac, ce qui provoque des gaz et des ballonnements que votre corps ne peut éliminer qu’en plusieurs heures.

Des études récentes suggèrent que les édulcorants artificiels ont pour effet d’augmenter votre appétit, et donc de vous faire manger trop, même si vous pensez vous faire un effort en réduisant votre consommation de sucre. Ils peuvent aussi être liés à des problèmes de santé et de régime, et un nombre croissant d’experts en nutrition vous recommande de diminuer votre consommation de ces produits, voire même de ne plus les inclure dans votre régime.

Manger trop de légumes

La vérité, c’est que manger trop de légumes n’est pas bon pour vous. “Même si la consommation de légumes est associée à la prise de poids, ou les vomissements, les ballonnements sont très communs et souvent bénins”, nous dit Robert Burakoff, chef du département de gastroentérologie à l’hôpital de Brigham and Women’s en lors d’un entretien avec le Reader’s Digest. De façon surprenante, les nourritures qui ne sont pas saines peuvent causer autant de ballonnements que les nourritures plus saines.

Les aliments qui sont les plus responsables de gaz sont les choux de Bruxelles, le chou, les abricots et les carottes, annonce Gina Sam, MD directrice du département Gastrointestinal de l’hôpital du Mont Sinai au Reader’s Digest.

Syndrome du côlon irritable (IBS)

Le Syndrome du côlon irritable (IBS) peut être très douloureux, provoquer de l’inconfort voire même un certain embarras pour ceux qui en souffrent. Selon VeryWell Health, plus de 15 % de la population souffre d’IBS et l’un des symptômes les plus communs sont les ballonnements et les gonflements.

Les boissons gazeuses

Nombreux d’entre nous aiment boire une canette de boisson gazeuse de temps en temps, et cela vaut aussi pour moi. Et même si nous pensons que les boissons du type Seltzer ou soda constituent un meilleur choix par rapport aux boissons caféinées et remplies de sucre, cela ne fait pas beaucoup de différence avec les ballonnements. Ces deux types de boissons (en tenant aussi compte des boissons gazeuses comme le champagne) peuvent provoquer le gonflement de l’estomac et ses bulles en sont le principal coupable, dit Sam au Reader’s Digest. Comme toujours, la meilleure option est toujours l’eau, tout simplement.

Trop de sel

Alors que nous devons toujours avoir une dose de sel dans notre régime alimentaire, la plupart d’entre nous en consomment trop à cause des nourritures transformées et conditionnées. Les symptômes les moins graves d’une alimentation trop salée sont la rétention d’eau et les ballonnements.

Changements hormonaux

De nombreuses femmes souffrent du Syndrome prémenstruel (PMS) qui se réfère aux symptômes physiques et émotionnels qui interviennent juste avant leurs menstruations. Ce syndrôme varie d’une femme à l’autre, mais les syndromes les plus courants incluent un amollissement du sein, l’apparition d’acné, des sautes d’humeur, un appétit variable, une prise de poids, et bien d’autres choses encore. Les ballonnements et l’abdomen gonflé sont des syndromes très fréquents qui peuvent découler d’autres facteurs que nous évoquons dans cette liste, comme la rétention d’eau et la constipation.

Pourquoi les ballonnements se produisent en suivant le cycle menstruel d’une femme ? Le Dr Axe explique que c’est largement dû à ce qu’on appelle le stade folliculaire. “Les niveaux d’estrogènes augmentent pendant que la muqueuse vaginale durcit. D’habitude, lorsqu’une femme à ses règles, elle expérimente une perte de l’excès de fluide, des tissus et du sang, ce qui a pour effet d’éliminer les ballonnements, écrit Dr Axe.

Occlusion intestinale

Lorsque nous avons des ballonnements, nous pensons qu’ils sont dus à des gaz, ou même qu’ils sont provoqués par les règles, dans le cas des femmes, mais si l’estomac gonfle énormément et que cela s’accompagne des symptômes comme la nausée, les vomissements et la constipation, cela peut être dû à une obstruction des intestins. Selon le docteur Axe, l’obstruction des intestins peut avoir de multiples causes, principalement les cicatrices ou les tumeurs. 

“Quand celles-ci grossissent et font pression sur l’intestin, les boyaux sont bloqués et gardent les fluides et les déchets.” Vous serez à même de vous rendre compte du problème, car c’est très douloureux et cela vous empêche d’aller aux toilettes normalement, écrit le Docteur Axe. Si vous pensez souffrir d’une occlusion intestinale, parlez-en à un médecin immédiatement, car cela peut entraîner de graves effets comme la rupture de l’intestin. 

Pullulation bactérienne de l’intestin grêle

La Pullulation bactérienne de l’intestin grêle est une maladie où les bactéries qui sont normalement logées dans d’autres zones des boyaux commencent à proliférer dans l’intestin. Le Reader Digest a parlé avec Henry Lin, MD, chef du département de gastroentérologie au VA Health Care System de New Mexico qui a expliqué que “chez les patients atteints de ce trouble, des niveaux anormaux de microbes ont colonisé l’intestin grêle, ce qui peut conduire à des gaz et ballonnements”. 

C’est un trouble très sérieux qui peut causer des douleurs, la diarrhée, les ballonnements et d’autres symptômes inconfortables, qui peuvent venir d’un virus où d’une gastro-entérite d’origine virale. Parmi les autres causes, on peut mentionner le syndrome du colon irritable où les personnes qui ont subi une chirurgie récemment. Selon le Reader’s Digest, 25 % des patients souffrent de ballonnements, même lorsque la maladie est terminée. 

Déshydratation

Comme nous l’avons déjà mentionné, une nourriture trop riche en sel peut causer de la rétention d’eau. Mais ce n’est pas tout : cela peut causer une déshydratation et des ballonnements. “La déshydratation et le déséquilibre des électrolytes ont tous les deux un effet bloquant sur la digestion et la rendent difficile à gérer”, écrit Dr Axe. “Quand votre corps essaie de se remettre de la déshydratation, il retient l’excès d’eau pour empêcher la situation de se reproduire”. Sans surprise, la situation cause des ballonnements.

Alors, si vous avez connu une déshydratation même légère et que vous recommencez à boire des fluides, vous noterez peut-être que vous êtes un peu plus bouffi que d’habitude, ce qui est dû au fait que votre corps retient plus de fluides qu’à l’accoutumée.

Rétention des fluides

Nous avons déjà mentionné la rétention des fluides, car c’est un symptôme associé à une prise trop importante de sel ou même une déshydratation. En revanche, la rétention des fluides peut être indépendante, et elle survient quand le corps stocke des fluides dans certaines zones comme l’abdomen ou le pelvis. Ceci peut causer des ballonnements excessifs et une prise de poids temporaire. Une des meilleures façons de savoir si vous souffrez de rétention des fluides est de voir si vos vêtements vous serrent ou non. Les gens qui ont des ballonnements à cause de la rétention des fluides vont s’apercevoir que leurs vêtements deviennent plus serrés et qu’ils perçoivent une douleur dans les articulations, ou même qu’ils ont la peau plus tendue.

La rétention des fluides dans l’abdomen est connue sous le nom d’ascite et peut être un signe d’une maladie plus grave encore. L’ascite peut être due à une infection de l’abdomen, une maladie du foie ou plus rarement, à cause d’un cancer” écrit le Dr Axe. “Vérifiez les autres signes de dégradation du foie ou d’hépatite, sans oublier la jaunisse (coloration jaune de la peau), ou même un changement de la couleur du blanc de vos yeux ou une douleur abdominale.

Manger trop de haricots

Les haricots et les pois sont une très bonne source de protéine végétale, mais comme toutes choses dans la vie, il ne faut pas en abuser ! Health.com s’est entretenu avec Janet Brill, une docteure en nutrition dans la région de Philadelphie et auteure du livre Blood Pressure Down, qui a expliqué que les haricots rouges, les pois noirs, les pinto, les pois rouges (ainsi que les aliments de la même famille, comme les lentilles et les pois chiches) sont pleins de carbohydrates non digérables, ce qui créé des gaz dans l’abdomen et conduit aux ballonnements. 

Nous ne disons pas que vous devriez éliminer tous ces pois et haricots de votre alimentation car, comme nous l’avons dit précédemment, ils constituent une excellente source de protéines et sont si polyvalents qu’ils donnent du caractère à n’importe quel repas. 

Avatar

ActiveBeat Français

ActiveBeat se dédie à ramener vers le lecteurs toutes les importantes actualités et information dans le monde de la santé. Des souvenirs aux découvertes vers le fitness, la nutrition et les études, nous couvrons chaque aspect des actualités de santé, chaque jour.

X