Les Pires Aliments à Donner à Vos Enfants

Quand on parle des meilleurs et des pires aliments pour les enfants, les parents n’ont souvent que peu de pouvoir dans la négociation. Il y a des aliments qui sont bien connus pour être sains—fruits des bois et rondelles de banane avec des céréales—et d’autres biens connus pour ne pas l’être—Cheeseburger et frites pour le repas, chaque jour. Ensuite, il y a les aliments que les parents pensent nourrissants et délicieux, mais qui en fait ne contiennent que très peu de valeur nutritionnelle et des tas de graisses et de sucres sous couvert.

Être parent est déjà assez difficile, particulièrement pour ceux qui travaillent à plein temps. Le temps est limité et parfois, le jeu ne vaut pas la chandelle. Mais gardez à l’esprit que l’on ne peut profiter de la vie que lorsque l’on a la santé ! De plus, les habitudes alimentaires que l’on prend enfants nous suivent à l’âge adulte, alors il vaut mieux se mettre dans une routine saine au plus tôt et garder de bonnes habitudes pour le futur. Pour vous aider dans ce processus, nous avons compilé une liste des 16 pires aliments que les parents donnent à leurs enfants. Pas besoin de complètement tirer un trait sur ces aliments, mais mieux vaut les consommer avec modération.

1. Boîtes de Céréales pour Enfants

Bien Sûr que cette boite de Cinnamon Toast Crunch ou de Captain Crunch affiche l’apport d’un tas de vitamines et de minéraux sur l’image, mais si vous prenez en compte la quantité de sucre et d’ingrédients transformés par portions, la quantité minuscule de valeur nutritionnelle offerte ne compte pas pour grand-chose.

Les nutritionnistes recommandent que lorsque vous sortez acheter des céréales pour vos petits-déjeuners, de choisir les marques contenant au moins 3 grammes de fibres par portions et moins de 10 grammes de sucre. Les meilleurs céréales que vous puissiez donner à votre fils serait de l’avoine en grain complet, c’est haut en fibre, en vitamines et en minéraux et vous pouvez y ajouter quelques fruits des bois, le mélanger avec du yaourt, y ajouter une noisette de miel, ou un peu de sirop d’érable véritable.

2. Barres de Céréales

C’est peut-être un choc, je sais, mais les barres de céréales ne sont pas des coupe-faims sains. Beaucoup de barres de céréales vendues en magasin ciblant les enfants, manquent de valeur nutritionnelle, bien plus que celles qui ciblent les adultes—Elles sont bourrées de sucre et d’ingrédients supplémentaires comme des pépites de chocolat, des marshmallows, des bonbons, une grande quantité de sirop de fructose et des colorants artificiels, qui rendent au final une barre de céréale aussi saine que deux biscuits.

À la place, essayez plutôt de préparer vos propres barres de céréales maison avec des ingrédients naturels comme des amandes, du beurre de cacahuète, des raisins secs, de la noix de coco, du blé complet, du miel, des fruits secs et des noix.

3. Charcuteries

Saucisson, jambon, et même rosbif sont le classique de la boîte à casse-croûte des enfants. Cependant, selon les experts, si votre enfant mange des sandwichs avec de la viande en tranche tous les jours, il se pourrait que vous lui prépariez une nourriture toxique et très dangereuse.

Regardez bien les étiquettes, la viande préférée de votre enfant contient du nitrate, un conservateur utilisé dans le traitement des aliments qui fait drastiquement augmenter les risques de maladies cardiaques et de cancer.

4. Petits Gâteaux

Je sais que votre enfant attend avec impatience ce Ho-Ho, ce Twinkie, ou ce Wagon Wheel, que vous mettez dans sa lunchbox tous les jours. Mais aussi loin que nous aimons faire plaisir à nos enfants, la plupart des petits gâteaux modifiés sont remplis de graisses transgéniques, le type de graisse le plus malsain connu dans le monde.

Alors, si votre enfant a besoin de quelque chose de sucre pour clore ses repas, donnez-lui des fruits des bois et du raisin ou cuisinez des cookies ou des biscuits en utilisant des ingrédients naturels.

5. Frites

La plupart des parents savent que donner des frites à leurs enfants chaque jour est un appel au gain de poids et le développement d’une très mauvaise habitude. Nous comprenons qu’il est difficile d’éviter ce savoureux mets, spécialement lorsqu’on mange à l’extérieur. Même pour nous, les adultes, nous adorons déguster des frites de temps en temps pour nous faire plaisir.

Contentez-vous d’en consommer peu de fois par semaine et faites-en un accompagnement, au lieu d’en faire le plat principal. Les nutritionnistes nous mettent en garde sur le fait que les frites n’offrent généralement que très peu de valeur nutritionnelle—Ils sont très élevés en graisses et en sodium. Malheureusement, c’est la même chose pour les chips, les snacks au fromage et toutes sortes d’aliments frits et soufflés. A la place, optez plutôt pour des frites au four ou préparez à vos enfants des quartiers de pommes de terre maison.

6. Pizza

Si vous avez l’habitude de commander des pizzas plusieurs fois par semaine après des journées difficiles, sachez que la pizza qui vient jusqu’à votre porte est bien loin de ce que vous pouvez faire dans votre four, chez vous. Reposez donc ce téléphone. Vous pouvez rapidement confectionner une pizza maison plus saine avec des ingrédients achetés en magasin. Une pâte au blé complet, du fromage, naturel et léger en graisses, du poulet émincé, et des tonnes de légumes.

7. Briques de Jus de Fruit

Vous savez que les briques de jus de fruit sont mauvaises depuis la première fois que vous en avez tendu une à votre enfant de 4 ans dans la voiture. Viendrez-vous jamais à bout de ses tâches restées sur la tapisserie ? Toutefois, les briques de jus de fruit ne contiennent réellement aucune valeur nutritionnelle selon les experts, alors aucune raison de se sentir mal.

Non seulement, elles sont bourrées de sucre, mais la plupart des jus commercialisés manquent de fibres et de vitamines parce qu’ils sont vides de tout jus réel. A la place, mixez plutôt un smoothie avec des fruits entiers, du yaourt et des glaçons pour obtenir un goûter nourrissant.

8. Crackers

Emporter un paquet de crackers a sauvé mon enfant d’un effondrement plus d’une fois. Cependant, en me rendant compte que ces délices croustillants, avec lesquels je nourrissait mon enfant, contenait de la farine modifiée, des conservateurs, des huiles malsaines, j’ai rapidement changé pour une marque contenant de fibres au blé complet.

Non seulement, elles rassasient pour plus longtemps, mais en plus, elles ne rendent pas mon enfant fatigué et ronchon. C’est vraiment gagnant-gagnant pour tout le monde.

9. Soda

Les enfants adorent le soda, mais les dentistes nous mettent en garde, servir du soda tous les jours, c’est offrir une bouchée de sucre à chaque repas. Cela n’affecte pas seulement leur tour de taille, cela endommage aussi leurs dents. Et le pire de tout cela, le soda light contient des tonnes d’édulcorants chimiques et toxiques qui devraient être servis avec modération.

Il y a de nombreuses alternatives pour les enfants en termes de boisson. Essayez les jus de fruits naturels, le lait ou même de l’eau, au lieu de sodas à chaque repas. Se contenter d’une quantité limitée par jour sera déjà un grand pas pour la santé de votre enfant. Le soda devrait être considéré comme un bonbon, pas comme quelque chose que l’on donne a la moindre demande. Limiter les enfants au soda une fois par semaine, ou encore mieux, une fois de temps en temps. De cette manière, ils apprécieront plus et en auront envie moins souvent.

10. Bonbons Fruités

Posez donc ce bonbon à la fraise ! Juste parce qu’il a un goût de fruit, cela ne signifie pas qu’il couvre ni un seul des bienfaits d’un VRAI fruit. Aussi, ne soyez pas dupés par les publicités qui affichent “fait à partir de vrais fruits”, car ils sont bourrés de sucre. Les nutritionnistes attestent que la plupart des bonbons fruités sont comme les autres bonbons, mais cachés derrière un label santé—et non, “le jus de fruit” ne compte pas.

A la place de bourrer les enfants avec des coupes-faim sucrés aromatisés en formes de fruits, coupez donc de vrais morceaux de fruits ou ajoutez de la fibre au repas de vos enfants sous la forme de fruits secs ou de fruits entiers, comme des raisins secs, des abricots, du raisin frais, des fruits des bois, de la pomme coupée en tranches ou des poires.

11. Plats préparés

J’adorais les plats préparés quand j’étais petit, mais maintenant, en tant qu’adulte, je n’oserais pas manger un de ces repas, alors pourquoi les donnons-nous à nos enfants ? Nous comprenons que ces produits nous font gagner beaucoup de temps et ils sont dans certains cas une option moins pesante sur le budget des parents, mais il y a aussi beaucoup de mauvais côtés.

LiveStrong indique que ce genre de repas qui peuvent inclure de tout, depuis la charcuterie, aux pizzas à cuire chez soi, hot dogs, etc, sont “hauts en sodium, en graisses malsaines, et en glucides qui apportent peu de nutriments” Au lieu d’acheter des plats préparés comme ceux-ci, vous pouvez facilement créer les vôtres avec des crackers au blé complet, du fromage, et de la charcuterie (achetée chez le boucher, pas de celles pré-emballées) qui sera allégée en sodium comme de la dinde ou du jambon. Vous pouvez aussi y ajouter quelques fruits ou légumes et vous obtiendrez un bon repas.

12. Jus de Pommes

Personnellement, je n’ai jamais été très fan du jus de pomme parce que c’est beaucoup trop sucré ! Mais c’est pourquoi, c’est l’un des choix les plus populaires parmi les enfants. Les parents peuvent être victimes du mot “pomme” dans le nom ou du “fait à partir de vrais fruits” et penser que cela n’est pas mauvais pour leurs enfants, mais ça l’est complètement. Men’s Journal a discuté avec Wesley Delbridge, RD, représentant de l’Académie de Nutrition et Diététiques, spécialisé dans la nutrition des enfants, qui nous dit que même le jus de pomme à 100 % contient jusqu’à 160 calories dans juste un verre ! Beurk ! Presque tout le jus qu’ils boivent n’est en fait que de la fructose.

“Tous ces jus en briques et en berlingots que les parents donnent à leurs enfants ne sont essentiellement que du sucre.” Déclare Delbridge.”Ils le boivent, reçoivent leur montée de sucre puis redescendent.” Au lieu de leur donner des jus aromatisés aux fruits, faites les manger une vraie pomme, ils en obtiendront tous les apports ! Delbridge indique également qu’il faut ignorer ces jus qui essayent d’attirer les parents avec la mise en avant des vitamines C et de minéraux, car les enfants manquent rarement de ces nutriments.

13. Macaronis au Fromage en Boite

Celui-ci n’est pas que pour les enfants ! Nous connaissons de nombreux adultes qui aiment encore se faire un petit mac ‘N’ cheese, et nous ne les blâmons pas ! Ce truc est délicieux ! Malheureusement, comme beaucoup d’autres choses dans la vie qui sont trop bonnes pour être vraies, les macaronis au fromage est l’une d’entre elles. Par où commencer avec un plat comme celui-ci ? Avant tout, c’est complètement vide de tout nutriment. Un plat comme celui-ci ne fournira aucune énergie à votre corps, ni nutriments ou minéraux, rien du tout. En plus de cela, c’est “bourré de sodium et de conservateurs, qui peut conditionner les enfants à développer un goût plus prononcé pour les aliments salés et artificiels”, écrit Men’s Journal. Avant de cuisiner une boite de Mac ‘N’ cheese, regardez la liste des ingrédients pour voir combien vous en reconnaissez. Vous allez être surpris !

Un autre gros problème avec l’achat de plats en boîte, est que les enfants se retrouvent complètement dissociés de la provenance des aliments. Ils n’apprennent pas comment faire ses courses pour un vrai repas, ni même comment on les cuisine ! Les repas ne devraient pas sortir magiquement d’une boîte. Au lieu de cela, essayer de faire vos macaronis au fromage maison.

14. Aliments Congelés à Frire

On est tous passés par là, pressé par le temps ou simplement sans envie de cuisiner un plat élaboré, alors on attrape dans le congélateur quelque plat “qui plaît aux enfants” comme des nuggets de poulet, des bâtonnets de poisson pané ou de mozzarella. Alors que cela peut paraître une invention de génie pour les parents, parce que non seulement ça leur fait gagner du temps, et en plus, les enfants en raffolent. Malheureusement, la raison pour laquelle les enfants les aiment tant, c’est parce qu’ils ont un taux très élevé de sodium, de graisses saturées et de conservateurs. Si cela n’est pas assez convaincant, Men’s Journal indique que la soi-disant viande contenue dans les aliments congelés est de la plus mauvaise qualité de poulet, de poisson ou de fromage. Cela peut être difficile à ignorer, alors qu’on a souvent l’occasion de la voir derrière la panure frite. Mais il y a une raison pour laquelle la texture se sent comme du caoutchouc.

Delbridge déclare a Men’s Journal de se méfier aussi des marques qui annoncent n’utiliser que du blanc de poulet ou du muscle. “Souvent, ça reste des aliments qu’on a frit pour faire coller le tout ensemble. Un procédé qui maintient trop haut le niveau de graisses et de calories pour des enfants.” D’après notre source. Si cela n’est pas pratique de le rejeter complètement, Men’s Journal nous conseille de nous référer aux quantités de graisses saturées et d’acheter des marques qui utilisent de la panure au blé complet et celles qui ne sont pas pré-frites.

15. Lait Entier

Il a été ancré en nous depuis que nous sommes petits, que le lait est nécessaire afin de se construire des os solides. Et bien que cela soit avéré, le lait est une bonne source de calcium pour un corps grandissant, nous n’avons pas besoin de boire du lait entier, haut en graisses. En fait, les pédiatres ont changé de disque, de nos jours. Cooking Light indique que l’Académie de Pédiatrie Américaine recommande aux enfants de plus de 2 ans de boire du lait avec peu de graisses (1 %), pas du lait entier.

“Les nourrissons ont besoin de la graisse additionnelle contenue dans le lait entier, de leurs 12 mois, jusqu’à leurs 2 ans, pour leur développement ; mais après cela, la graisse additionnelle n’est plus nécessaire et peut apporter des calories supplémentaires aux régimes de vos enfants.” écrit Cooking Light. Cela peut être difficile de changer d’un seul coup ce que boit votre enfant, alors faites la transition petit à petit en mélangeant du lait entier et du lait semi-écrémé pour commencer. Notre source indique également que ce changement ne vous fera pas sacrifier les valeurs nutritionnelles, car les types de lait sont équivalents à ce niveau.

16. Boissons Énergisantes

Si cela peut être tentant de permettre à ses enfants de boire des boissons énergisantes, principalement s’ils sont actifs, mais ces boissons sont faites pour des athlètes adultes, pas pour des enfants qui jouent. De nombreuses personnes sont induites en erreur et pensent que ces boissons sont bonnes pour la santé parce qu’elles sont pleines d’électrolytes et offrent toutes sortes de bonnes vitamines pour aider les enfants à maintenir leur énergie, mais en fait, elles sont pleines de calories inutiles.

Vous n’avez pas besoin d’en faire trop pour remplir les besoins basiques d’un enfant. En fait, la meilleure chose pour un enfant actif est tout simplement une bonne vieille eau plate. “Il y a très peu de place pour les boissons énergisantes ou vitaminées pour les enfants. Pour votre enfant qui joue au football, par exemple, il n’a besoin que d’eau,” nous dit le Dr. Ari Brown, pédiatre à Austin, Texas sur Mom.me.

Avatar

ActiveBeat Français

ActiveBeat se dédie à ramener vers le lecteurs toutes les importantes actualités et information dans le monde de la santé. Des souvenirs aux découvertes vers le fitness, la nutrition et les études, nous couvrons chaque aspect des actualités de santé, chaque jour.

X