Les aliments qui renforcent votre système immunitaire

Imaginez que vos aliments préférés, qui sont délicieux, puissent également vous aider à rester à l’abri des maladies. Eh bien, selon plusieurs sources, c’est bien réel. En plus d’une hygiène appropriée (comme se laver les mains avant de dîner), il existe des aliments particuliers qui peuvent prévenir les reniflements… ou pire.

Ce ne sont pas des plats raffinés ; la plupart d’entre eux sont des choses que vous avez probablement déjà dans votre réfrigérateur ou votre garde-manger. Digérons sept de ces superaliments qui peuvent aider votre corps à résister à des maladies comme la grippe…

Le yaourt

Prevention.com explique que le yaourt est efficace grâce aux bactéries saines (plus communément appelées probiotiques) qui contribuent à éloigner les « germes pathogènes » de votre intestin.

La source souligne que les probiotiques sont également disponibles sous forme de suppléments, mais note également qu’une étude de l’Université de Vienne a révélé qu’une portion quotidienne de 198 grammes de yaourt était tout aussi efficace que la version en supplément (gélule). De plus, c’est probablement plus délicieux.

Les agrumes

La vitamine C fournie par les pamplemousses, les oranges, les mandarines et les clémentines est une grande alliée contre le rhume, note Healthline. Vous pouvez faire le plein de ce genre de fruits si vous souffrez déjà des symptômes d’un rhume, mais vous pouvez les utiliser pour, tout d’abord, éviter de tomber malade, explique la source.

« Parce que votre corps ne la produit pas, ni ne la stocke, vous avez besoin de vitamine C quotidiennement pour rester en bonne santé », ajoute la source. On pense que la vitamine C augmente le nombre de globules blancs, ce qui est essentiel pour lutter contre les infections.

Le brocoli

Bon, ce n’est peut-être pas la nourriture préférée de tout le monde, mais c’est sûr que c’est excellent pour la santé. MrVitamins.com (un site Web australien) affirme que le brocoli fait partie de la famille des légumes crucifères et que tous les légumes de ce groupe (y compris les choux de Bruxelles et le chou) contiennent un composé qui s’appelle sulforaphane qui, apparemment, supprime la croissance des cellules cancéreuses du sein.

Des études ont non seulement démontré que le brocoli combat le cancer, mais qu’il « renforce également vos défenses immunitaires dans la zone la plus vitale de votre corps : votre intestin », ajoute la source (qui explique également que la flore intestinale est notre « première ligne de défense immunitaire »). Ces types de légumes peuvent également contribuer au bon fonctionnement du foie, note-t-elle.

L’avoine et l’orge

Men’s Health explique que l’avoine et l’orge contiennent du bêta-glucane, qui, selon lui, est « un type de fibre aux capacités antimicrobiennes et antioxydantes plus puissantes que l’échinacée (une plante médicinale populaire pour prévenir les maladies) ».

La source ajoute que les animaux qui mangent ce composé présentent une prévalence moindre de grippe et d’herpès ; tandis que chez l’humain, l’avoine et l’orge peuvent contribuer à renforcer l’immunité générale, accélérer la cicatrisation des plaies et augmenter l’efficacité des antibiotiques. Bonne nouvelle pour les amateurs de bière : il se peut que vous trouviez également ce bêta-glucane dans votre bière.

La soupe de poulet

Nous savons déjà que la soupe de poulet réconforte ; il s’avère qu’elle est aussi bonne pour le système immunitaire. « De tous les remèdes populaires pour lutter contre une rhinopharyngite, une copieuse assiette de soupe de poulet est, de loin, le meilleur », explique Goodfood.com.

La source note qu’il y a même eu des études en laboratoire pour essayer de déterminer en quoi la soupe de poulet nous aide à nous remettre d’une maladie. Une étude datant de 2000 « a conclu que ce sont les propriétés anti-inflammatoires de nombreux ingrédients de la soupe de poulet qui contribuaient à soulager les symptômes d’un rhume en réduisant la congestion », ajoute-t-elle. La protéine de poulet contient également de la cystéine, un acide aminé qui peut potentiellement contribuer à éliminer le mucus, note la source.

Les fruits de mer

Selon Healthline.com, dévorer du crabe, des palourdes, du homard et des moules est plus que plaisant : cela peut vous aider à prévenir les maladies. C’est parce que ces aliments sont riches en zinc, ce qui « n’attire pas autant l’attention que de nombreuses autres vitamines et minéraux », mais aide les cellules immunitaires à mieux fonctionner, ajoute-t-il.

Il est important de ne pas dépasser la dose quotidienne recommandée de zinc qui est de 11 milligrammes par jour pour les hommes et de 8 milligrammes par jour pour les femmes. « Trop de zinc peut en fait inhiber le fonctionnement du système immunitaire », prévient la source.

Les amandes

C’est un en-cas sain vers lequel on doit se tourner au lieu des aliments transformés remplis de sucre, et il peut vous être bénéfique à bien des égards. En fait, « à peine vingt-huit grammes contiennent plus de 20% de vos besoins en vitamine E et en manganèse, pour une fonction immunitaire en bonne santé », explique RunnersWorld.com, qui ajoute que les amandes sont également un excellent moyen d’obtenir d’excellentes protéines végétales et des « graisses bonnes pour le cœur ».

La source dit qu’au lieu de manger des amandes seules (ce n’est pas ce que tout le monde considérerait comme une collation délicieuse), vous pouvez les ajouter à des flocons d’avoine ou des céréales, ou les mélanger à un assortiment de fruits secs contenant d’autres aliments savoureux et bons pour la santé (comme des raisins secs).

Avatar

ActiveBeat Français

ActiveBeat se dédie à ramener vers le lecteurs toutes les importantes actualités et information dans le monde de la santé. Des souvenirs aux découvertes vers le fitness, la nutrition et les études, nous couvrons chaque aspect des actualités de santé, chaque jour.

X