Boissons FRA

Eau en bouteille ou au robinet ? 10 faits sur l’eau potable

Vous êtes plutôt filtres, cruches d’eau, bouteilles d’eau ou eau du robinet ? Comment choisissez-vous ? L’eau du robinet est-elle vraiment mauvaise pour vous ? L’eau en bouteille est-elle meilleure ?

Bien que l’eau soit essentielle pour hydrater le corps (vous devriez boire au moins 8 à 10 verres par jour), choisir une source d’eau peut être difficile. L’eau en bouteille est souvent traitée différemment que l’eau du robinet, et les publicités commerciales parlent sans cesse des avantages et inconvénients de l’eau en bouteille. Mais vous devriez aussi vous préoccuper des choses infectes parfois présentes dans l’eau du robinet, suivant la ville où vous vivez.

Plus besoin de vous inquiéter. Avec ces dix faits sur l’eau potable, vous serez mieux informé sur l’eau que vous buvez et d’où elle vient…

1. Eau du robinet contrôlée

Dans toute l’Amérique, l’eau du robinet et contrôlée par l’agence de protection de l’environnement (EPA). L’eau du robinet approuvée pour la consommation est tout à fait potable ; des idées fausses et un manque de connaissances ont instillé de la peur chez certaines personnes, mais l’eau du robinet contrôlée est habituellement bonne à boire. L’assurance-qualité est conservée grâce à des tests et rapports réguliers, ce qui rend l’eau du robinet aussi bonne à boire que l’eau en bouteille. Le reste dépend de la préférence, de la commodité et du coût. Si votre eau du robinet est bonne à boire, dépenser plus d’argent sur l’eau en bouteille que sur du lait est un gaspillage ; et pas seulement économiquement, mais aussi à cause de tous les déchets plastiques qui ont des effets néfastes sur l’environnement.

2. Eau de puits privée

Bien que l’eau du robinet soit contrôlée par l’EPA, l’utilisation d’un puits privé dans votre maison est une tout autre histoire – et certaines choses vraiment dégoutantes ont été trouvées dans certains puits testés. L’eau de puits n’a pas les mêmes exigences en termes de tests, donc si vous buvez l’eau d’un puits, ne le faites qu’après avoir contrôlé le résultat des tests réguliers faits sur cette eau. Certaines choses peu ragoutantes sont présentes dans les eux non traitées et non filtrées, comme des produits chimiques, de l’arsenic, des pesticides, des nitrates et des bactéries. Et ces contaminants présents dans l’eau de puits peuvent être présents en concentrations bien supérieures à celles considérées sûres pour la consommation.

3. Eau en bouteille normale

Certains disent qu’ils préfèrent le goût de l’eau en bouteille ou que c’est plus pratique d’attraper une bouteille avant de partir. L’eau en bouteille normale peut provenir d’une grande variété de sources, comme des sources, aquifères ou approvisionnements municipaux d’eau. Certains types d’eau, comme l’eau minérale ou l’eau de source, sont bons à boire telles quelles, et de nombreux fabricants d’eau en bouteille vendent ce type d’eau. Mais de l’eau provenant d’autres sources doit souvent être traitée ou filtrée pour être approuvée pour la consommation humaine. Le traitement de l’eau et des bouteilles peut affecter le goût de l’eau, et c’est pourquoi de nombreuses personnes préfèrent le goût de l’eau en bouteille plutôt que celle du robinet.

4. Impact environnemental de l’eau en bouteille

Vous êtes peut-être fan de l’eau en bouteille, mais avez-vous déjà pensé à l’impact des milliards de milliards de bouteilles jetées chaque année en Amérique du Nord ? Même si les bouteilles sont généralement recyclables, seul un faible pourcentage l’est. Et cela n’est que le sommet de l’iceberg du plastique présent dans les décharges. Et ce n’est pas le seul tort du plastique. D’autres problèmes environnementaux à considérer sont les ressources nécessaires pour extraire, transporter et distribuer l’eau. Les camions remplis de caisses de bouteilles d’eau émettent un tas de gaz à effet de serre et autres gaz nocifs dans l’atmosphère.

5. Étiquettes trompeuses

L’industrie de l’eau en bouteille n’est pas contrôlée de la même manière que celle de l’eau du robinet. En fait, l’eau présente dans votre bouteille pourrait provenir d’exactement la même source que l’eau de votre robinet, car les fabricants n’ont pas à préciser son origine. Certaines compagnies ont commencé à préciser volontairement l’origine de leur eau, mais c’est loin d’être le cas de la majorité. En gros, vous pourriez acheter de l’eau qui vous coûte plus de 1000 fois le prix de la même eau disponible via votre robinet. Certains états et nations ont des régulations additionnelles à propos des étiquettes, mais il manque certainement des informations importantes.

6. Mythe : l’eau en bouteille est plus saine que l’eau du robinet

Malgré ce que les campagnes industrielles et publicitaires impliquent ou affirment, l’eau en bouteille n’est pas forcément plus saine que l’eau du robinet. Oui, certaines eaux en bouteille contiennent un supplément de vitamines et de nutriments, mais en général, l’eau en bouteille ne veut pas dire eau plus saine. Il n’existe aucune étude crédible qui prouve que l’eau en bouteille soit plus saine. Donc si vous buvez de l’eau en bouteille parce que vous pensez qu’elle est meilleure pour vous, vous voudrez peut-être tester l’eau du robinet. Celle-ci a également de nombreux bienfaits sur la santé – ils ne sont tout simplement pas commercialisés autant que ceux de l’eau en bouteille.

7. L’eau en bouteille et l’eau du robinet peuvent être contaminées

Malgré les contrôles et les pratiques de sécurité, il est possible que l’eau présente dans les bouteilles ou provenant du robinet soit contaminée. Des accidents peuvent survenir chez les fabricants et dans les municipalités. L’eau en bouteille pourrait devenir contaminée durant son traitement – lorsque l’eau est nettoyée, ajoutée dans les bouteilles ou lors de la fabrication de ces bouteilles. Les produits chimiques utilisés durant le processus de fabrication ne sont pas toujours testés, car il n’existe pas de régulation stricte qui l’oblige, et cela peut entrainer de l’eau contaminée. Donc il n’y a pas de raison d’avoir peur d’une eau du robinet contaminée lorsque l’eau en bouteille pourrait tout aussi facilement l’être.

8. Le processus de mise en bouteille gaspille de l’eau

En plus du fait que l’eau en bouteille puisse provenir de la même source que l’eau du robinet, le processus de mise en bouteille gaspille beaucoup d’eau – jusqu’à trois fois plus d’eau que la quantité nécessaire à remplir la bouteille. Donc en plus d’avoir un impact significatif économiquement et sur l’environnement, il faut trois fois plus d’eau pour remplir une bouteille ! Pensez aux centaines de millions de personnes dans le monde qui n’ont pas accès à l’eau potable, et à la portion significative d’Américains qui ont accès à de l’eau du robinet complètement potable pour presque rien, et le gaspillage d’eau de l’eau en bouteille devient vraiment intolérable.

9. Les bouteilles en plastique peuvent libérer des produits chimiques

De nombreux fabricants de bouteilles d’eau insinuent que l’eau du robinet contient des contaminants nocifs. Mais les Américains devraient en fait se méfier des produits chimiques potentiellement dangereux provenant des bouteilles d’eau elles-mêmes. Certaines études montrent que les bouteilles en plastique libèrent des produits chimiques, surtout sous des conditions de chaleur intense. Laisser une bouteille dans une voiture lorsqu’il fait chaud pourrait entrainer la consommation de produits chimiques nocifs pour votre corps. Le phtalate est l’un des produits chimiques les plus communs et préoccupants libérés par les bouteilles d’eau. Ce produit chimique synthétique est associé à des problèmes de fertilité et le risque accru de certains cancers.

10. Les filtres d’eau pourraient être un juste milieu

Si vous n’aimez vraiment pas le goût de l’eau du robinet, mais voulez limiter l’impact négatif de l’utilisation de bouteilles d’eau comme source principale, utiliser un filtre sur votre robinet ou une cruche qui filtre l’eau peut être un bon compromis. Les filtres affectent le goût de l’eau et peuvent retirer la faible quantité de contaminants nocifs parfois présents dans l’eau de ville. Les filtres sont relativement peu chers et ne doivent généralement être remplacés que tous les deux mois. Cela vous aidera à économiser de l’argent tout en buvant de l’eau qui a bon goût et en réduisant vos craintes.

Share This Article

X