Alimentation FRA

Acheter bio, ça vaut la différence de prix ?

Avez-vous déjà comparé le coût des aliments biologiques aux mêmes variétés non biologiques ? Parfois, la différence peut être énorme, en particulier en ce qui concerne les fruits et les légumes. Pour de nombreux Américains, acheter bio est un luxe inabordable, et avec une facture de courses alimentaires moyenne pour une famille de quatre à environ 215 $, qui peut les blâmer ?

Mais certaines personnes choisissent tout de même de dépenser cet argent supplémentaire sur de la nourriture bio pour s’assurer de consommer moins de produits chimiques et de pesticides – mais la différence en vaut-elle toujours la peine ? Si vous cherchez à réduire votre consommation de produits chimiques et de pesticides pour une alimentation plus saine tout en faisant attention à vos dépenses, voici dix produits qui valent vraiment la peine d’être achetés dans le rayon bio…

1. Produits laitiers

Les produits laitiers comme le lait, le yoghourt et le fromage peuvent contenir du lait de vaches qui ont consommé des antibiotiques ou des hormones de croissance. Pour cette raison, il vaut mieux dépenser plus sur des produits laitiers bio autant que possible pour assurer que vous n’ingériez pas ces compléments qui pourraient ne pas être très bons pour votre santé.

Si vous voulez aller encore plus loin, cherchez des produits laitiers certifiés bio et nourris aux herbes. Cela veut dire que le lait provient de vaches qui n’ont pas été nourries aux grains et ont pu brouter librement l’herbe de leur choix. C’est important si le bien-être des animaux vous concerne, puisque les vaches nourries à l’herbe sont plus libres et ont une meilleure qualité de vie que les vaches laitières commerciales.

Milk and Dairy Products

2. Tomates

Les tomates sont très polyvalentes et peuvent être mangées crues en salades et sandwichs ou cuites dans des sauces, ragoûts ou autres plats salés. La prochaine fois que vous achetez des tomates, préférez les variétés bio. Les tomates se classent parmi les dix produits frais les plus sales selon l’Environmental Working Group et peuvent être recouverts de jusqu’à 70 types de pesticides différents, selon l’USDA Pesticide Program.

Quand vous mangez des tomates, vous mangez généralement la peau, ce qui veut dire que vous pouvez ingérer des traces de pesticides restant sur le fruit. Même si vous achetez bio, rincez toujours vos tomates gentiment, mais complètement avant de les cuire ou de les manger.

Tomatoes

3. Soja

Le soja peut être trouvé sous de nombreuses formes : tofu, edamame, lait de soja, tempeh et même en huile de soja. Il est important de noter qu’en 2015, environ 94 % de toutes les graines de soja produites aux États-Unis étaient génétiquement modifiées, selon l’USDA Economic Research Service.

Donc si vous êtes inquiet de consommer des OGM, cherchez des produits dérivés du soja bio. Il est également important de lire les étiquettes de ces produits achetés puisque les graines de soja génétiquement modifiées sont pour la plupart transformées en huiles qui sont ensuite utilisées dans de nombreux aliments pré-emballés, donc vous pourriez consommer du soja génétiquement modifié sans même le savoir.

soy

4. Céleri

Le céleri est une bonne source de fibres alimentaires et contient des vitamines B et C essentielles, mais si vous devez acheter du céleri, il vaut la peine de dépenser un peu plus d’argent pour choisir la variété bio. Le céleri est classé en sixième place des produits frais les plus sales par l’Environmental Working Group avec 64 types de pesticides différents.

Et puisque vous ne les pelez pas, vous consommez les résidus qui se trouvent sur les tiges, même après un bon rinçage. Si vous ne trouvez pas de céleri bio, évitez-le complètement et choisissez un produit frais avec moins de pesticides comme les asperges, qui peuvent êtes tout aussi croquantes mangées crues.

Celery

5. Concombres

Vous pensiez peut-être que les concombres ne contenaient pas une quantité si choquante de pesticides chimiques, en particulier au vu du fait qu’ils poussent si facilement dans le potager, mais l’USDA Pesticide Program affirme que ces légumes croquants pouvaient contenir plus de 86 types de pesticides différents.

Ils sont également considérés comme le neuvième produit frais le plus sale par l’Environmental Working Group. Pour ces raisons, il vaut mieux acheter des concombres bios autant que possible, puisque l’argent supplémentaire signifie moins de résidus de pesticides dans votre assiette. Si vous ne trouvez pas de concombres bio, rincez bien le concombre et pelez-le avant de le manger.

shutterstock_306474413

6. Légumes verts à feuilles

Les légumes verts à feuilles comme les épinards, le chou frisé et la laitue ont de malheureuses caractéristiques qui les rendent sujets aux produits chimiques et aux pesticides. Les grandes feuilles fournissent une superficie plus importante pour les pesticides et en raison de cette nature feuillue, ils peuvent être difficiles à rincer. Vous mangez également la plante dans son entier, ce qui veut dire que vous ne pouvez pas peler la peau pour retirer les résidus de pesticides.

Pour ces raisons, les légumes verts bio sont plus sûrs, à part si ça ne vous dérange pas de faire tremper vos légumes, puis de les sécher et de les remballer pour les stocker… mais dépenser l’argent supplémentaire pour éviter ce travail en plus en vaut la peine.

shutterstock_251977792

7. Viande

Comme les produits laitiers, la viande de poulet, de porc et de bœuf peut contenir des antibiotiques et des hormones de croissance. De plus, la viande non biologique peut également contenir des pesticides chimiques consommés via la nourriture des animaux. Les grains utilisés dans le fourrage des animaux sont cultivés en utilisant des herbicides et des engrais synthétiques que l’animal consomme avant de nous les passer dans leur viande.

Choisir des viandes bios et nourries à l’herbe signifie que vous n’ingérerez pas ces pesticides, antibiotiques et hormones, et ce fait à lui seul vaut la peine de dépenser l’argent supplémentaire. Et comme avec les produits laitiers, vous pouvez avoir un impact sur le bien-être des animaux et l’environnement puisque les fermes intensives de bétail sont un sujet hautement controversé.

shutterstock_251163271

8. Raisins

Les raisins ont toujours été une collation saine et populaire, et ça pourrait vous surprendre que ces petites sphères puissent contenir plus de 15 pesticides différents. Ils offrent certainement des tas de vitamines et de minéraux bons pour la santé, mais ces effets positifs peuvent être contrecarrés par les résidus chimiques transportés.

Considérez de choisir des raisins bio pour ces deux raisons : d’abord, vous mangez le raisin entier, avec la peau, ce qui veut dire que vous pouvez consommer les résidus de pesticides. De plus, qui consomme le plus de raisins ? Les enfants. Les effets de l’exposition fréquente à ces pesticides chimiques dès un jeune âge est un sujet d’étude hautement controversé. Si vous voulez éviter le risque pour vos petits, dépensez un peu plus pour une variété bio.

Concord Grapes

9. Maïs

Le maïs partage une histoire similaire à celle du soja, en particulier parce qu’ils sont tous deux des grains produits commercialement et utilisés dans le fourrage pour animaux et dans les huiles d’aliments pré-emballés. Environ 90 % du maïs produit aux États-Unis est génétiquement modifié. Si vous ne voulez pas consommer de tels aliments, optez pour du maïs bio.

Et c’est également le cas de tous les produits dérivés du maïs comme les chips de maïs, les tortillas, le popcorn, la semoule de maïs, la farine de maïs, les céréales de maïs, et l’huile de maïs génétiquement modifiée cachée dans les aliments pré-emballés. Optez pour des étiquettes bios et non-OGM sur les produits de maïs que vous achetez pour éviter de consommer des pesticides chimiques et des OGM cachés.

corn

10. Pommes

Si vous êtes amateur de fruits, les pommes sont sans doute un élément essentiel de votre liste de course : une collation saine riche en fibres, en vitamines et en minéraux (et une pomme par jour…), mais si vous n’avez qu’une seule place dans votre budget pour un produit bio, choisissez les pommes. C’est parce que les pommes sont classées en première place des aliments les plus sales par l’Environmental Working Group avec 99 % des échantillons de pomme contenant au moins un résidu de pesticide.

Bien rincer vos pommes est une bonne idée, et peler la peau éliminera les traces de pesticide, mais vous perdez de nombreux bienfaits de la peau en les pelant. Pour profiter au maximum de vos pommes (avec la plus faible quantité de pesticides), optez pour des pommes bios. La différence de prix pourrait être la meilleure que vous n’ayez jamais dépensée.

Children eating apples
X