yoga FRA

8 pensées amusantes de tout nouveau yogi

Repensez à votre première leçon de yoga. Avez-vous fait une check-list des choses à emporter – tapis (check), serviette (check), bouteille d’eau (check), pédicure (check) – avant de passer la porte ?

Si vous êtes comme moi, la pensée de dévoiler vos pieds nus devant une classe d’étrangers vous a probablement poussé à passer plusieurs couches de vernis à ongles sur vos orteils avant d’entrer dans le studio. Votre première leçon de yoga a certainement été remplie de pensées intérieures hilarantes que nous avons toutes partagées lors de nos premières poses. Donc, tamisez la lumière, pensez à vos mantras, et enfilez vos leggings ; voici huit pensées amusantes expérimentées par tout yogi débutant…

1. ‘Sors de mon territoire’ !

Lors de votre première leçon de yoga, vous avez probablement sécurisé un espace confortable, mais proche de la sortie. Mais ô surprise, au moment où vous déroulez votre tapis dans votre espace idéal, situé à une distance respectueuse de vos voisins, un participant arrive bruyamment dans le studio et déroule son tapis à une proximité gênante du vôtre.

Ne soyez pas embarrassé ; la réponse naturelle est d’être territoriale. Mais n’abandonnez pas, et serrez vos genoux un peu plus afin de ne pas entrer en contact lorsque vous étirez vos bras et jambes durant la leçon. Si ça peut aider, il y a toujours des moments où mon trouble obsessionnel compulsif entre en collision avec le yoga. Par exemple, je fais toujours attention d’aligner mon tapis parfaitement avec celui de mon voisin. Mais je suis toujours un peu vexée si une nouvelle personne déroule son tapis et ne l’aligne pas sur le mien. Inspirez profondément quelques fois pour oublier les travers de votre voisin.

2. ‘Ses collants sont-ils transparents ? Ouah ! Est-ce que mes collants sont transparents ?’

J’étais prof de yoga lors du scandale des pantalons de yoga transparents de Lululemon en 2013, ce qui veut dire que j’ai témoigné de ma part de collants transparents durant mes séances de yoga. Ça ne me dérange vraiment pas, car j’y suis habituée. Mais si vous êtes débutant, vous pourriez être horrifié à la vue de toutes ces parties intimes qui vous font un clin d’œil à travers le tissu trop transparent des collants de vos voisins.

Attendez seulement les positions du chien tête en bas ou du grand-écart ! Les pensées comme ‘Oh mon Dieu, son collant est transparent !’ vont naturellement passer à ‘Oh non, est-ce que collant est transparent aussi ?’ Une fois que la pose passe de l’avant à l’arrière. Vous réaliserez subitement que les fesses transparentes devant vous vont avoir une vue grand-angle de votre popotin dans la même position. Avant la prochaine leçon, je parie que vous ferez quelques accroupissements devant votre miroir pour tester la transparence de vos collants.

3. ‘Je dois mettre ma jambe où ?’

Votre première leçon de yoga vous présente des mouvements assez difficiles et parfois défiants la gravité, et ces mouvements peuvent vous sembler impossibles à première vue. Mais le prof de yoga ne s’attend pas à ce que vous réussissiez toutes ces poses parfaitement du premier coup. Le but du yoga est que chaque participant écoute son propre corps et le manipule comme il le peut. C’est pourquoi des variations de poses sont proposées.

N’ayez pas peur de tester les poses. C’est vrai, au début, les nombreuses poses du Guerrier vous feront sentir comme si vous jouiez un jeu de Twister en solitaire sur votre tapis. Mais une fois que vous trouvez la bonne position, la pose peut vous faire vous sentir bien. Jusqu’à ce que vous réalisiez que le prof s’attend à ce que vous mainteniez cette pose tordue !

4. ‘Ne tombe pas, ne tombe pas, ne tombe pas !’

Tomber est inévitable lors d’un cours de yoga ; perdre l’équilibre durant les poses de l’arbre, du danseur, durant les inversions, ou vous casser la figure durant la posture du corbeau fait partie de la leçon. Ça nous est arrivé à tous et nous nous sommes tous sentis mortifiés à l’idée.

Pensez-y comme ça : à quelle autre occasion un adulte peut-il faire l’idiot, tester de nouvelles choses et se casser la figure sans répercussion négative ? Seul le yoga vous permet de lancer une jambe en l’air dans la pose du chien à 3 pattes, d’avoir une vue latérale grâce à la pose de la demi-lune, et de se balancer comme un arbre dans une tornade tout en développant de la force et de la confiance en soi. Et le plus important, c’est que le yoga nous enseigne que c’est normal de tomber, tant que nous nous relevons pour réessayer.

5. ‘Cette imperfection de mon tapis est vraiment distrayante’

Au yoga, nous devons nous concentrer sur notre respiration. C’est une instruction simple, mais difficile à suivre ; surtout si vous avez une saleté sur votre pied, un cheveu abandonné sur votre pantalon, ou des peluches sur votre tapis de yoga.

Je continue moi-même à perdre le fil de ma respiration durant ma leçon si j’aperçois un poil de chat ou un morceau de vernis qui s’effrite sur mon orteil, ou si le prof joue une chanson vraiment mauvaise. Oui, je parle de toi, John Mayer, tu n’as rien à faire dans mon cours de yoga !

6. ‘Ce prof tente de nous tuer !’

Je sais ; nous sommes nombreux à participer à notre premier cours de yoga pour découvrir le Zen et sortir du cours rajeuni et concentré sur la journée ou la soirée qui commencent. Et puis vous tombez sur un cours où le prof adore vraiment les accroupissements, ou pire, les planches !

Soudain, vous avez l’impression d’être piégé dans un cours d’entrainement militaire au lieu d’un cours de yoga relaxant. Je demande souvent à mes élèves de faire la planche, et mon regard rencontre toujours une mer de regards horrifiés et remplis de haine. Croyez-moi lorsque je vous dis qu’avec un peu d’entrainement, vous finirez par adorer cette pose grâce à tous ses bienfaits sur le renforcement de votre tronc.

7. Lorsque la jalousie se glisse dans votre séance de yoga

Nous avons tous ressenti de la jalousie lorsque ce nouveau participant effectue un poirier sans effort et sans signe de tremblement gênant.

Lorsque vous voyez rouge, gardez à l’esprit que tout le monde a ses propres raisons de pratiquer du yoga et son propre historique d’entrainement. De nombreux yogis débutants ont déjà fait du ballet, de la gymnastique ou du Pilate auparavant. Le yoga n’est pas un sport de compétition, ce qui veut dire qu’il n’y a pas de place pour l’égo, la jalousie ou le jugement.

8. Savasana, ah, enfin du repos

Les yogis de tout niveau d’expérience s’endorment durant Savasana, ou la posture du cadavre. En tant que débutant, si vous vous endormez en étant couché sur votre tapis, lumière tamisée et musique apaisante, vous n’êtes pas seul et il n’y a pas de police du yoga qui vous punira pour la cause.

Savasana représente la fin d’une séance de yoga, mais bien que le corps soit étendu sans bouger, l’idée est que votre esprit reste complètement éveillé. Pour ce faire, concentrez-vous sur votre respiration et les mouvements de respiration de votre poitrine. Mais si vous somnolez durant Savasana, ne vous tracassez pas ; pour les profs de yoga, moi inclue, c’est comme un compliment que vous avez travaillé dur et que vous êtes complètement détendu.

Avatar

ActiveBeat Français

ActiveBeat se dédie à ramener vers le lecteurs toutes les importantes actualités et information dans le monde de la santé. Des souvenirs aux découvertes vers le fitness, la nutrition et les études, nous couvrons chaque aspect des actualités de santé, chaque jour.

X