Nutrition FRA

8 Nutriment essentiels qui pourraient manquer à votre alimentation

Saviez-voue que l’alimentation de l’Américain moyen est dépourvue d’un grand nombre de nutriments essentiels ? Ceci est dû à nos choix alimentaires de produits sur-transformés et d’aliments tout préparés riches en glucides, sucre raffiné et mauvaises graisses vs. des aliments frais et entiers. Voici dix des carences nutritionnelles courantes dans l’alimentation de la plupart des Américains…

1. Vitamine B12

Si vous êtes végétarien ou végétalien, ou si vous ne consommez simplement pas beaucoup de protéines animales, vous pourriez avoir une sérieuse carence en vitamine B12, un nutriment qui provient principalement du poisson, de la viande, de la volaille, des œufs et produits laitiers. Même si vous pouvez trouver de la vitamine B12 dans les céréales enrichies, c’est à peine suffisant pour le maintien des globules rouges et de nombreuses fonctions neurologiques. Plus de 15% des Américains entre 14 et 50 ans sont déficients en vitamine B12 et risquent l’anémie, la dépression, la démence et le développement précoce d’Alzheimer.

2. Potassium

Avant de vous fiche d’une carence en potassium, gardez à l’esprit que votre corps en a besoin pour survivre. Il maintient la stabilité de votre tension artérielle et de votre système nerveux, régule vos niveaux d’eau, votre battement cardiaque et vos niveaux d’’energie, et prévient l’ostéoporose, le diabète et les maladies cardiaques. En 2013, seuls 53% des Américains avaient des niveaux de potassium adéquats. Mais vous pouvez faire le plein avec des aliments comme des betteraves cuites, des pommes-de-terre avec leur peau, des bananes et des épinards cuits.

3. Vitamine C

En tant qu’êtres humains, nous consommons de la vitamine C en provenance d’aliments comme les agrumes, les tomates, les poivrons rouges et verts, les kiwis, les patates, les brocolis, les baies, le choux de Bruxelles et le cantaloup. La vitamine C est essentielle pour la production de collagène, le métabolisme et la fonction immunitaire, ainsi que pour l’absorption essentielle du fer. Une carence en vitamine C entraine fatigue, scorbut, dépression, perte dentaire, maladie des gencives, douleurs et inflammations articulaires, ainsi qu’une guérison compromise des maladies, blessures et infections diverses.

4. Fibres

Si vous avez des troubles de la digestion et de la constipation, il se peut que vous ne consommiez pas assez de fibres dans votre alimentation. Ce glucide non-digérable est souvent absent dans les graines transformées si typiques des aliments tout préparés, c’est pourquoi le taux de diabète de type II, d’hypercholestérolémie et de maladies digestives (p.ex. côlon irritable) est à la hausse. Pour améliorer la digestion et les selles, consommez des fibres solubles – trouvées dans les haricots, fruits avec leur peau, pains, céréales, avoine et lentilles riches en fibres – quotidiennement.

5. Zinc

Le zinc est spécialement important pour la croissance chez les nourrissons et les enfants. Sans des aliments comme la viande rouge, la volaille, les fruits de mer (p.ex. huîtres), les céréales enrichies, les haricots, les noix, les grains entiers et les produits laitiers dans leur alimentation, les jeunes peuvent souffrir de retards de croissance osseuse et développement sexuel. Des carences en zinc peuvent également entrainer une fonction immunitaire compromise, des problèmes de grossesse, une perte de cheveux, l’impuissance, les lésions cutanées, et un guérison ralentie de blessures et d’abrasions de la peau.

6. Calcium

Si vous avez des antécédents d’ostéoporose, vous devriez consciencieusement consommer des aliments riches en calcium, un minéral important pour des os en bonne santé et qui guérit et prévient les fractures osseuses, de même que protège vos terminaisons nerveuses. Parce que le corps ne produit pas naturellement de calcium, nous devons le stocker à partir des aliments que nous consommons – y compris des aliments comme les produits laitiers et dérivés, le chou vert, le yoghourt allégé et le lait.

7. Vitamine D

La vitamine D est la vitamine du soleil, ce qui signifie que nous ne pouvons absorber et produire de vitamine D que lorsque nous sommes exposés au soleil. Mais la plupart des Américains ne reçoivent pas les 20 minutes de soleil par jour nécessaires à encourager et/ou réguler adéquatement pour la croissance cellulaire, la protection osseuse et cardiaque, la tension artérielle et autres maladies inflammatoires. Les Américains reçoivent la majeure partie de leur vitamine D en provenance de lait enrichi, jus d’orange, thon et saumon rouge en conserve.

8. Fer

Le fer n’est pas seulement essentiel pour la croissance musculaire. Il l’est aussi pour le transfert d’oxygène dans le corps, régulant l’énergie et la température corporelle tout en prévenant l’anémie et les maladies associées à la perte de mémoire. Les femmes entre 18 et 50 ans sont plus enclines à la carence en fer que les hommes. Les végétariens et végétaliens sont également à risque à cause du manque de protéines animales dans leur alimentation. Le fer peut être trouvé dans le bœuf, la volaille, le poisson, ainsi que dans l’edamame, les lentilles et les noix.

X