Infections Urinaires FRA

7 raisons qui vous donnent envie d’aller aux toilettes !

SI vous mesurez un trajet routier par le nombre de pauses que vous faites en chemin ou vos nuits de sommeils par le nombre de visites aux toilettes, vous pourriez avoir un trouble de la vessie qui vous force à visiter fréquemment les toilettes. L’urgence du besoin de faire pipi peut être causée par plusieurs problèmes : combien d’eau vous buvez (ou ne buvez pas) ou des troubles de santé plus graves (p.ex. trouble rénal ou diabète).

Voici sept raisons qui donnent envie de visiter les toilettes…

1. Vessie hyperactive

Selon le Dr Betsy Greenleaf, uro-gynécologue basée dans le New Jersey, une vessie hyperactive affecte principalement les femmes plus âgées touchées par un déclin nerveux. L’autre problème, selon le Dr Greenleaf, pourrait être une vessie qui ne se vide pas complètement lors de la miction.

Si vous (vous) soupçonnez (d’)avoir une vessie hyperactive (il vous est nécessaire de visiter les toilettes plus d’une fois par heure ou plus de de huit fois par jour), vous devriez consulter votre médecin traitant à propos du problème pour recevoir un traitement médicamenteux recommandé/adapté pour aider la vessie à se détendre et à se vider complètement.

Washroom before bed

2. Vos médicaments

Plusieurs médicaments sous ordonnance peuvent amener la vessie à produire de l’urine en excès, affirme le Dr Tamara Bavendam, directrice de programme à la division de maladies rénales, urologiques et hématologiques du National Institute of Diabetes and Digestive and Kidney Diseases.

Le Dr Bavendam met en évidence les médicaments pour l’hypertension comme les diurétiques ou médicaments anti-rétention d’eau, ainsi que les médicaments pour l’anxiété et la dépression comme les anticholinergiques. Tous ces médicaments sont liés à la production d’urine en excès par les reins, ainsi qu’à la rétention d’urine par la vessie au lieu de se vider complètement.

reading medication

3. Vous êtes déshydraté

Vous ne vous attendiez pas à ça, hein ? Typiquement, boire trop d’eau est la cause d’un excès de miction. Cependant, la déshydratation peut aussi être coupable, selon la Mayo Clinic.

Lorsqu’il y a moins de liquide, l’urine devient plus concentrée, ce qui irrite la vessie et donne une sensation de devoir aller se vider (dysurie). La clé est de boire suffisamment d’eau pour que l’urine reste de couleur jaune paille, ce qui signale une hydratation adéquate pour diluer l’urine et ne pas irriter la vessie – et ne pas aller visiter les toilettes toutes les 20 minutes.

Water

4. Diabète

Le besoin soudain et incontrôlable de faire pipi est souvent lié au diabète. Selon le magazine Diabetes Self Management, le diabète peut entraîner une série de complications de la vessie.

Par exemple, une glycémie non contrôlée peut entraîner le besoin soudain de faire pipi ainsi que l’incapacité à vider la vessie. En fait, une glycémie élevée peut avoir un impact sur la capacité des reins à éliminer le glucose en excès, ce qui entraîne la production d’urine supplémentaire.

woman-bathroom-stall-400x260

5. Sclérose en plaques

Vous pouvez blâmer votre besoin constant de visiter les toilettes sur une petite vessie, mais WebMD affirme que des changements soudains dans la fréquence de miction peuvent signaler des troubles de santé sous-jacents, comme la sclérose en plaques.

Une recherche de WebMD explique que la sclérose en plaques entraîne des dégâts nerveux qui rendent le contrôle musculaire plus difficile, y compris ceux qui sont connectés à la vessie. D’autres maladies sous-jacentes affectant la vessie sont les tumeurs faisant pression contre l’abdomen et l’hernie discale dans le dos, qui peut comprimer les nerfs de la vessie.

Painful Urination

6. Muscles pelviens affaiblis

Avec l’âge, nos muscles souffrent naturellement d’une forme de déclin, y compris les muscles de la vessie. Une recherche de l’école de médecine de l’Université de Chicago a noté que de nombreuses femmes souffraient d’un affaiblissement des muscles pelviens avec l’âge, particulièrement si elles ont enfanté, ce qui peut étirer et endommager les tissus de la vessie.

Cependant, des exercices de Kegel peuvent aider à resserrer les muscles pelviens, qui soutiennent la vessie et l’aident à contrôler l’urgence urinaire et empêcher un accident gênant. Pour exercer les muscles du plancher pelvien, contractez et tenez les muscles comme si vous essayiez d’arrêter le flux urinaire ; contractez et tenez pendant 10 secondes, puis reposez et répétez une série de 10 à 15 contractions par jour.

shutterstock_157672304

7. Calcul ou infection rénale

L’un des signes les plus révélateurs d’une infection rénale est l’urgence urinaire. Si vous en avez déjà souffert, vous connaissez la sensation de lourdeur et de douleur dans le bas du ventre. Selon la Mayo Clinic, les calculs rénaux et les infections des voies urinaires peuvent entraîner une irritation de la vessie et de la dysurie.

Une infection des voies urinaires est habituellement caractérisée par une urgence urinaire et une sensation de douleur et de brûlure lors de la miction. Cependant, vous reconnaîtrez les signes d’un calcul rénal par les élancements de douleurs vives dans le dos ou sur les côtés.

kidney stones

Share This Article

X