yoga FRA

7 postures de yoga pour améliorer le sommeil

Personnellement, j’adore le fait que le yoga puisse me tonifier tout en m’aidant à déstresser et à me détendre après une journée mouvementée mentalement. Évidemment, le yoga peut faire bien plus que de renforcer et tonifier votre corps. Connectant le corps et l’esprit, cette série d’asanas (ou postures) de yoga peut vous aider à vous déconnecter de l’animation de la journée et à préparer votre corps et votre esprit à une nuit de sommeil reposant…

1. Posture de l’angle lié

La posture de l’angle lié vous positionne couchée sur le dos avec vos épaules et votre dos à plat au sol et les genoux pliés. Les jambes (ou cuisses extérieures) sont ouvertes en forme de V et gisent à plat sur le sol. Vos jambes devraient former un diamant, avec les paumes de vos pieds pressées l’une contre l’autre.

Cette posture a une vertu réparatrice, car elle crée de l’espace, ouvrant la poitrine, le dos, les épaules et les hanches. Vous pouvez utiliser un traversin ou un bloc sous le sacrum pour créer un léger angle du dos, et une sangle pour attacher ou enrouler autour de l’arrière du bassin, de l’intérieur des cuisses et des pieds pour encourager une ouverture plus importante.

shutterstock_261338612

2. Flexion avant jambes écartées

La flexion avant au niveau des hanches pour laisser votre tête et votre cou se détendre en créant de la longueur permet d’offrir un étirement qui soulagera le haut du dos. Les flexions avant calment également le système nerveux et encouragent la libération du stress des épaules, du dos et du cou.

Placez légèrement vos mains sur le sol pour fournir un soutien avec le bout des doigts, ou utilisez un bloc pour vous reposer et équilibrer le sommet de votre crâne. Les flexions avant du buste jambes étirées peuvent également soulager les tensions dans les muscles ischio-jambiers, le dos et soulager les maux de nuque et de tête.

shutterstock_272919557

3. Posture de l’enfant

La clé pour soulager le stress est de puiser dans le système nerveux sympathique (SNS), qui contrôle et déclenche la réponse corporelle de la lutte ou la fuite. La posture de l’enfant peut être une posture d’ancrage qui trouve du réconfort dans l’immobilité et la sécurité en s’ancrant profondément dans le sol via les mains et les doigts.

En posture active de l’enfant, vous pouvez reposer votre front sur le sol ou le placer sur un bloc ou traversin de yoga pour plus de soutien. L’idée est que le cerveau se détende tandis que l’avant du corps, des tibias aux genoux au torse au visage, bras et mains, se repose et se connecte à la terre.

shutterstock_113319184

4. Posture du triangle

La torsion légère de la colonne vertébrale offerte par la posture du triangle permet de soulager le stress et les tensions du corps. Elle crée également plus d’espace et de liberté de mouvement dans les disques et vertèbres du dos et de la colonne vertébrale.

La posture du triangle devrait être une torsion facile, mais vous pouvez rendre cette posture encore plus réparatrice en utilisant le mur pour vous soutenir. Les torsions, en plus de créer de l’espace, encouragent la circulation sanguine vers le dos et les muscles ischio-jambiers.

shutterstock_312161384

5. Posture du chien tête en bas

Si vous avez déjà fait du yoga, vous savez à quel point cette posture vous fait vous sentir bien entre deux asanas. Le chien tête en bas est souvent une posture de repos entre asanas pour étirer l’arrière du corps (épaules, bras, hanches, muscles ischio-jambiers et mollets).

Si vous travaillez derrière un bureau la plupart du temps, la posture du chien tête en bas vous offre de l’espace et apaise les muscles surmenés ou négligés lorsque vous restez assis toute la journée. Vous pouvez rendre cette posture encore plus réparatrice en reposant la tête sur un oreiller ou en utilisant vos avant-bras pour prendre la posture du dauphin (une variation plus courte et plus soutenue du chien tête en bas).

shutterstock_207304351

6. Posture de la demi-chandelle

Cette posture inversée offre immobilité, soutien et calme au système nerveux central, tout en utilisant la gravité à bon escient pour soulager les pressions dans le bas du corps (en particulier les jambes et les pieds) et le cœur.

Couchez-vous sur le dos avec le dos, les épaules, la nuque et l’arrière du crâne à plat au sol. Pliez les hanches pour que le bas du dos, les fesses et les jambes soient entièrement soutenus par le mur. Placez un bloc ou un traversin sous vos lombaires pour libérer la pression sur le bas du dos. Et laissez la gravité dévier la circulation sanguine du bas du corps vers le cœur.

shutterstock_31130383

7. Posture du cadavre

Il y a une raison qui fait que toutes les sessions de yoga se terminent par la posture du cadavre (ou savasana). Le savasana est souvent la posture la plus difficile pour les yogis, car elle requiert une relaxation totale du corps et de l’esprit.

Vous pouvez utiliser cette posture en méditant avant d’aller vous coucher. Éteignez les pensées de la journée et concentrez votre esprit sur la libération systématique de toutes les zones du corps tandis que ce dernier se fond dans le sol. La posture du cadavre permet de calmer le cerveau, de réduire la tension, l’anxiété, les maux de tête et l’insomnie.

shutterstock_265183289

Share This Article

X