Fitness FRA

7 manières de déboussoler votre tracker d’activité

On est en 2016, et c’est un peu comme si on n’avait jamais su vivre sans tracker d’activité. Les données fournies après une course, une journée au boulot, ou même une nuit de sommeil… sérieux, c’est incroyable et un peu effrayant en même temps. Cependant, si vous voulez que votre tracker d’activité vous fournisse des données précises, vous devez revenir à la réalité en matière d’utilisation de l’appareil.

Voici sept manières de déboussoler la précision votre tracker d’activité…

1. Vous le portez tout le temps… pour tout

Vous portez votre tracker d’activité pour aller faire vos courses… pour passer l’aspirateur… et même si ça compte… ça ne sert à rien de porter votre tracker quand vous passez la soirée à regarder Netflix (et qu’il ne fait que compter vos pas dans les escaliers pour aller aux toilettes).

Vous ne vous en rendez peut-être pas compte, mais les trackers d’activité sont faits pour suivre l’activité qui implique une activité physique. Donc quand vous passez votre temps à la maison à vous détendre ou quand vous faites vos affaires avec votre partenaire, il n’est pas là pour suivre ces activités (et franchement, c’est un peu embarrassant que vous l’ayez apporté dans la chambre…). Comme pour tout dans la vie, il y a un moment pour les trackers d’activité… donc ne trichez pas en le portant quand vous ne faites rien de physique.

shutterstock_302658038

2. Vous le portez où ?

Je ne joue pas au jeu de la culpabilité. Croyez-moi, quand je pense aux rares fois où j’ai lu un manuel d’utilisation avant d’utiliser un appareil technologique, je suis autant à blâmer qu’un autre. Mais si vous voulez vraiment que votre équipement soit précis, vous devriez savoir comment l’utiliser le plus efficacement.

Par exemple, selon une étude publiée dans Medicine and Science in Sports and Exercise, les trackers d’activité sont les plus précis lorsqu’ils sont attachés à votre ceinture, et non sur le poignet quand vous courrez et marchez. L’appareil porté sur le poignet a tendance à sauter des pas. Donc si vous voulez que chaque pas compte sur votre tracker, il vaut mieux le porter là où il donne la meilleure précision.

3. Ne le portez pas sur votre main dominante

Vous n’êtes peut-être pas conscient de ce détail mineur qui a des impacts majeurs sur la précision de votre tracker… moi, je ne le savais pas. Shape.com rapporte que si vous portez votre bracelet connecté sur le poignet de votre main dominante (droite si vous êtes droitier, gauche si vous êtes gaucher), les données pourraient être inexactes.

C’est en raison du fait que la technologie du fitness comme Fitbit doit avoir un paramètre spécial allumé pour réduire la sensibilité pour qu’il ne prenne pas en compte tous les gestes excessifs de votre main dominante (et ne les compte pas comme des pas). Portez votre bracelet connecté de manière honnête sur votre poignet non-dominant ou à votre ceinture.

shutterstock_310001243

4. Vous ne le remettez pas à zéro

Ça semble suffisamment simple de remettre un tracker d’activité à zéro après une longue journée de marche et de transpiration, mais la vérité, c’est que de nombreuses personnes oublient cette étape facile qui perturbe la précision de leurs données le jour suivant.

Pour éviter cette erreur facile, mettez une alarme sur votre téléphone pour remettre votre tracker à zéro à la fin de chaque journée ou chaque matin lorsque vous l’enfilez. Cependant, si vous avez un tracker vraiment dernier cri, il pourrait se remettre à zéro tout seul.

shutterstock_246709633

5. Vous le portez à la taille au boulot

Il y a deux règles basiques à propos des trackers d’activité : vous devriez les porter à la ceinture lorsque vous faites de l’exercice (p.ex. marche, course, vélo) ou les porter au poignet (de la main non-dominante) lorsque vous pratiquez des activités de type non physique durant la journée (p.ex. travailler ou se détendre).

Selon les découvertes d’une étude de Medicine and Science in Sports and Exercise, en ce qui concerne les activités de détente, les bracelets connectés portés au poignet traquent les données plus précisément que ceux portés à la taille. Tout ça pour dire que : quand vous ne vous entraînez pas, portez votre tracker au poignet pour plus de précision.

shutterstock_286875773

6. Vous marchez sans but

On doit tous commencer quelque part. Cependant, si vous êtes un marcheur débutant ou marchez très lentement en raison d’une blessure, vous voudrez probablement accélérer progressivement votre pas avant d’investir dans un tracker d’activité. Pourquoi ?

Une étude de 2012 publiée par l’Institut National de la Santé a surveillé l’efficacité des trackers d’activité sur un groupe de 56 marcheurs. Les résultats montrent que les trackers portés par les marcheurs les plus lents (ceux qui marchaient à moins de 3,2 km/h) avaient tendance à ne pas enregistrer correctement les pas (ou à ne pas les détecter du tout). Ce n’est pas un problème si vous êtes lent, mais tentez de vous améliorer avant d’acheter un tracker coûteux.

shutterstock_276570656

7. Vous avez oublié de le calibrer

Comme pour tout ce dont nous parlons sur ActiveBeat, les gens sont merveilleusement uniques et ont tendance à varier sur presque tous les aspects de la santé et du fitness. Malheureusement, les gadgets de fitness dépendent de mesures standard si vous voulez qu’ils enregistrent les données avec précision. C’est pourquoi calibrer votre gadget de fitness à votre pas, vitesse, longueur de pas etc. individuels est si important.

En ce qui concerne la collection de données, la vitesse, la pente, la surface, le pas et l’activité (p.ex. course ou marche) sont essentiels pour la précision de votre appareil. Si vous marchez puis courez puis marchez durant un entraînement, calibrez votre appareil à chaque fois pour qu’il enregistre vos pas avec précision.

shutterstock_292193279
X