Fitness FRA

7 choses que les coureurs devraient savoir sur la supination

De nombreux coureurs enthousiastes n’ont jamais entendu le terme supination, qui fait référence à un problème biomécanique de positionnement du pied en sous-pronation qui découle souvent de voûtes plantaires hautes. Mais si vos pieds et chevilles ont tendance à rouler vers l’extérieur lorsque vous courez, vous pouvez rapidement développer des douleurs répétées et des blessures du pied.

Voici sept choses que tout coureur devrait savoir sur le positionnement du pied…

1. Qu’est-ce que la supination ?

La supination du pied, ou la sous-pronation, perturbe souvent les coureurs ayant des voûtes plantaires élevées. Lorsque le pied est en sous-pronation, il a tendance à rouler vers l’extérieur, donc la majorité du poids est placé sur le bord externe du pied.

Le stress et l’excès de poids placés sur le bord externe du pied, principalement du côté plus rose, ainsi que sur la cheville externe peuvent être dérangeants pour les coureurs ou les athlètes lorsqu’ils effectuent un exercice d’impact.

running

2. Pronation et supination

La pronation et la supination caractérisent la manière avec laquelle un pied touche le sol lors de la marche ou de la course. Pour les coureurs, ou lors de mouvements à impact, un pied qui roule soit trop vers l’intérieur (pronation) ou trop vers l’extérieur (supination) peut entraîner des troubles ou blessures du pied.

Pour différencier, la supination (ou sous-pronation) caractérise un impact du pied qui atterrit sur le bord externe du pied. Par contre, la pronation décrit un pied et une cheville qui roulent vers l’intérieur. Évidemment, un impact du pied qui porte trop de poids mal équilibré, que ce soit à l’intérieur ou à l’extérieur, peut entraîner douleurs ou blessures chroniques.

new running shoes

3. Principaux coupables de la supination

La supination, ou la sous-pronation, peut provenir d’erreurs dans la mécanique du corps, de chaussures non adéquates ou trop vieilles, ou même de trop courir sur des surfaces inégales, selon l’expert en biomécanique Geoffrey Alan Gray, qui travaille avec Ahnu Footwear.

Gray souligne que la supination naturelle peut résulter de plusieurs problèmes, y compris un désalignement de la cheville, du talon ou de la boule, la souplesse et la force du pied ou même des articulations trop raides. La sous-pronation à long terme peut entraîner des blessures des hanches ou des genoux.

footfall

4. Diagnostiquer la supination

Selon les experts du pied, la façon la plus simple de diagnostiquer la supination ou la pronation est de consulter vos chaussures de course. Par exemple, les pieds en sous-pronation (qui roulent vers l’extérieur) ont tendance à éroder le bord extérieur ou latéral des baskets. D’un autre côté, les pieds en sur-pronation éroderont le bord intérieur ou médial de la semelle.

Si vous avez un impact du pied sain, neutre et équilibré, vous verrez une érosion au milieu de la semelle avant. Suivez toujours votre intuition par une visite chez un professionnel qui peut vous aider à analyser votre démarche (p.ex. un physiothérapeute, un entraîneur de course ou un podologue).

foot massage

5. Blessures communes de supination

Si votre pied est en supination, ou en sous-pronation, lors de l’impact au sol, vous pouvez développer plusieurs blessures du pied, de la cheville ou du genou, selon une étude du Journal of Foot and Ankle Research.

Par exemple, des blessures de stress répété, comme des douleurs musculaires, des élongations, des entorses ou même des tendinites peuvent survenir. Sur le long terme, la surcompensation du pied peut même mener à des fractures de stress du pied ou de la cheville.

Diabetic Foot

6. Remèdes à la supination

La supination interne ou la sous-pronation de la structure d’un os ou d’un muscle n’est évidemment pas facilement corrigée. Cependant, les physiothérapeutes et entraîneurs de course versés dans la biomécanique peuvent vous aider à améliorer votre pas de course, et vous prescrire une série d’exercices (p.ex. quadriceps, ischio-jambiers, mollet, pied, cuisse et cheville) pour vous aider à renforcer et à remédier au problème avec le temps.

Si votre supination est causée par une mauvaise chaussure ou par des surfaces inégales, un vendeur de chaussures peut analyser votre démarche de course et de marche ainsi que votre foulée et vous fournir une recommandation pour une bonne paire de baskets.

running pace

7. Consultez un professionnel

Si la course n’est qu’un loisir, vous pourriez être mécontent de devoir payer une consultation avec un expert. Heureusement, la plupart des magasins de course emploient des spécialistes des chaussures qui peuvent effectuer une analyse basique de votre démarche et vous présenter des chaussures de course adéquates à vos besoins spécifiques.

De nombreux coureurs développent des blessures sur le long terme, car ils n’ont jamais pensé à consulter un expert. Si vous courez régulièrement, dépenser de l’argent sur une consultation avec un physiothérapeute, un entraîneur de course ou un podologue peut vous aider à éviter une blessure chronique.

shutterstock_222191515
X