Fitness FRA

6 signes que vous êtes trop malade pour vous exercer

La plupart d’entre nous savons lorsque nous sommes trop malades pour aller travailler – ou votre médecin vous le dira. Et pour la plupart, personne ne veut se rendre au travail malade pour se faire renvoyer à la maison. Mais comment savoir si vous êtes trop malade pour vous entraîner ?

Suivre un programme d’entraînement lorsque vous n’êtes pas au haut de votre forme peut sembler inoffensif, mais vous pourriez vous rendre encore plus malade. Vous pourriez également vous blesser si vous faites des exercices intenses comme soulever des poids. Si vous n’êtes pas sûr d’être en forme pour vous entraîner physiquement, vous devriez sans doute opter pour le repos. Voici six manières de déterminer si votre corps est prêt pour cette routine d’entraînement ou pas…

1. Vous êtes étourdi

Le magazine de style de vie populaire Cosmopolitan se rappelle d’un match de tennis durant lequel la championne Serena Williams semblait désorientée et n’était pas bien dans son jeu. Il s’est avéré qu’elle avait contracté un virus. Cette maladie lui avait rendu les tâches simples difficiles, comme faire rebondir une balle de tennis.

Elle a finalement dû abandonner le match après que les médecins aient été appelés. Si vous vous sentez étourdi ou avez la tête qui tourne, vous forcer à faire de l’exercice ne va pas vous aider, même si les enjeux sont élevés. De plus, la dernière chose dont vous avez envie est de balancer un haltère de 50 kg au-dessus de votre tête si vous avez la tête qui tourne.

Dizziness

2. Toux persistante

De nombreux individus pensent pouvoir épuiser leur maladie en transpirant, ce qui peut au contraire l’empirer, affirme le magazine Men’s Health. Si vos poumons sont encombrés, ou que vous avez une toux sèche, sautez votre séance de sport. De plus, qui veut entendre quelqu’un cracher ses poumons à la salle de sport, surtout si vous partagez le même équipement.

Comme le magazine le souligne, « Vous ne pouvez pas transpirer jusqu’à vous sentir mieux. » La guérison sera accélérée si vous donnez le temps à votre corps de combattre la maladie. À moins que vous ne deviez détaler devant un taureau, il vaut mieux prendre le temps de se reposer.

cough 8

3. Vous avez de la fièvre

Encore une fois, c’est une très mauvaise idée de soulever des poids ou de pratiquer de l’exercice intense lorsque vous avez la grippe, selon le magazine Men’s Health. Vous avez peut-être l’impression de récupérer et de ne pas avoir de bonne excuse pour sauter votre session d’haltères, mais vous pourriez toujours avoir de la fièvre.

Le magazine souligne que s’entraîner avec de la fièvre ajoute au risque de se déshydrater, ce qui dans le pire des cas peut entraîner une insuffisance cardiaque.

fever

4. Vous avez eu une crise d’asthme récemment

Web MD suggère de s’éloigner de la salle de sport si vous avez récemment souffert d’une maladie respiratoire comme de l’asthme. La source de santé suggère de prendre quelques jours de repos, ou au moins de consulter un médecin pour avoir le feu vert.

Et même avec le feu vert de votre médecin traitant, vous devriez prendre des précautions et ne pas exagérer trop vite. Web MD affirme que vous devriez vous échauffer pendant au moins 10 minutes avant de commencer des exercices légers à modérés (la nage en piscine est un bon choix pour ce genre de situation). C’est également une bonne idée d’étaler votre routine d’entraînement et de vous arrêter si vous vous sentez essoufflé.

Respiratory Issues cough

5. Votre corps vous fait mal

Il est logique qu’une séance d’entraînement puisse entraîner des douleurs musculaires. Mais si vous ressentez d’autres symptômes comme des congestions ou des frissons, il serait temps de faire une pause de vos entraînements intenses, affirme le Washington Post.

Les douleurs corporelles accompagnent souvent les gros rhumes qui peuvent vous frapper, surtout si vous n’êtes pas prudents et ne donnez pas le temps à votre corps de récupérer, affirme le journal.

cold flu

6. Les jours de repos sont importants

De plus, si vous souffrez souvent physiquement après vos entraînements (lorsque ça fait des semaines ou des mois que vous soulevez des haltères, sans forcément être malade), vous devriez ralentir un peu. La cohérence est essentielle, mais pas besoin de vous détruire. Le repos et la récupération sont une part essentielle de la croissance musculaire, l’endurance et le tonus.

Rappelez-vous que rater un jour ou deux de salle de sport ne va pas détruire vos objectifs d’entraînement. Mais s’entraîner en souffrant de la grippe pourrait vous mettre hors-jeu pendant bien plus longtemps.

cold feet
X