Nourriture FRA

6 choses dégoûtantes qui vont vous faire passer aux produits bio

Il n’y a rien de mieux que l’odeur de produits frais à l’épicerie. Malheureusement, de nombreux fruits et légumes sont recouverts de bactéries dégoûtantes qui pourraient vous rendre malade. En fait, les produits frais sont plus susceptibles de vous rendre malade que la viande, selon le centre de contrôle et de prévention des maladies (CDC).

Donc, qu’est-ce qui rend malade les personnes mangeant des produits frais de magasin ? Il y a de nombreux facteurs à considérer, qui devraient tous pousser les consommateurs à acheter des produits bio la prochaine fois qu’ils se rendent au rayon des produits frais.

1. Pesticides

Malheureusement, de nombreux fruits et légumes non biologiques sont couverts de pesticides qui peuvent potentiellement vous rendre très malade. Un rapport récent de l’Environmental Working Group (EWG), une organisation de recherche sur la santé basée aux États-Unis, a montré que de nombreux fruits et légumes populaires au monde étaient couverts de pesticides.

Cette liste inclut les pommes, le céleri, les tomates, les concombres, les raisins, les poivrons, les nectarines, les pêches, les pommes-de-terre, les épinards, les fraises, le chou frisé, le chou vert et les courges. Selon l’EWG, les produits frais qui sont moins couverts de pesticides sont les asperges, les avocats, les choux, les melons cantaloup, le maïs, les aubergines, les pamplemousses et les kiwis.

GMO pesticides

2. Matières fécales de porc

C’est sans surprise que consommer des fèces animales pourrait vous rendre très, très malade. Prenez, par exemple, le cas en 2006 de plus de 200 personnes très malades après avoir consommé des épinards qui étaient recouverts de E. coli à la suite de l’exposition à des fèces de porc sauvage.

Prenez votre leçon : ne consommez jamais des produits frais sans d’abord les laver. Pour économiser du temps, utilisez une essoreuse à salade pour les produits comme les épinards et la laitue.

Pig in a Field

3. Matières fécales de chien

Vous ne pensez peut-être pas que les produits frais de magasins entreraient fréquemment en contact avec des fèces de chien, mais vous vous trompez. Une épidémie de salmonelle en 2012 touchant des germes a révélé qu’un magasin du sud-ouest des États-Unis avait un problème de chiens errants dans les locaux, et que ceux-ci faisaient ce qu’ils savaient faire le mieux : faire caca sur tout.

La clé, encore une fois, est d’acheter des produits bio et de nettoyer en profondeur tous vos fruits et légumes avant de les consommer. De plus, gardez à l’œil les rappels de l’office de contrôle des produits alimentaires et pharmaceutiques (FDA) qui avertissent des menaces de salmonelle potentielles.

Washing lettuce

4. Couches sales

Consommeriez-vous des produits frais si vous saviez que des enfants en couches avaient joué dessus ? Probablement pas. Mais c’est exactement ce qu’il s’est passé en 2003, lorsque des échalotes (oignons verts) importés du Mexique ont commencé à rendre les gens malades. Une enquête par le FDA a révélé que les fermes qui produisaient les échalotes manipulaient leurs produits de manière dangereuse.

En fait, certains enquêteurs ont découvert des enfants en couches jouant sur des piles de récolte. Les enquêteurs ont également découvert des stations de nettoyage des mains qui laissaient à désirer et de l’eau contaminée utilisée pour nettoyer les produits frais.

shutterstock_765375

5. Eau stagnante

Il ne sert à rien de nier que les épidémies de Listéria sont bien trop fréquentes. La Listéria est l’un des germes alimentaires les plus mortels, et peut rendre les gens très malades. Prenez, par exemple, l’épidémie de 2011 qui a touché 28 états et environ 150 personnes, dont presque toutes ont dû être hospitalisées.

Le coupable suspect de cette épidémie : des melons cantaloups préparés dans des établissements peu hygiéniques remplis de flaques d’eau stagnante, qui peuvent aider les bactéries à proliférer.

Listeria

6. Excréments humains

Trop souvent, les produits frais sont couverts de matière fécale qui n’est pas correctement retirée avant qu’ils ne soient expédiés aux magasins. Dans de nombreux cas, ces excréments sont d’origine animale, ce qui est logique, étant donné que de l’engrais animal est souvent utilisé pour faire pousser les fruits et légumes.

Mais dans certains cas, les excréments peuvent être d’origine humaine. Prenez par exemple le cas de la coriandre importée du Mexique en 2015. Une enquête a découvert que la coriandre était contaminée par cyclospora, un parasite présent dans les excréments humains. Une enquête plus approfondie a découvert des excréments humains et même du papier toilette dans les champs utilisés pour la production de coriandre.

Crops

Share This Article

X