Cholesterol FRA

6 causes d’hypercholestérolémie

Le cholestérol est une substance épaisse présente dans le sang. Certains cholestérols sont bons et sont nécessaires au corps pour produire des cellules saines ; mais avoir un cholestérol élevé peut avoir un impact négatif sur le cœur et entrainer des maladies cardiaques, selon la Mayo Clinic. Dans certains cas, le cholestérol peut entrainer l’accumulation de dépôts gras dans les vaisseaux sanguins, entravant la circulation sanguine dans les artères.

Il ne sert à rien de le nier : l’hypercholestérolémie est une situation dangereuse. La bonne nouvelle, c’est qu’il y a des tas de manières de réduire votre cholestérol. Mais il est important de connaitre les causes de l’hypercholestérolémie avant de commencer à la réduire.

1. Mauvaise alimentation

Une alimentation riche en mauvais cholestérol (lipoprotéines de basse densité) peut mener à l’hypercholestérolémie et aux maladies cardiaques. C’est pourquoi il est important d’éviter les graisses trans riches en mauvais cholestérol. Les graisses trans sont présentes dans de nombreux aliments de malbouffe : des hamburgers de fast-food aux pâtisseries (donuts, tartes, gâteaux).

Pour combattre le mauvais cholestérol, consommez des céréales entières (comme des pains et pâtes entiers) et des tas de fruits et légumes frais. Vous devriez également consommer moins de viande rouge et plus de poissons bons pour le cœur comme le cabillaud, le thon et le flétan, qui comme la recherche l’indique, contiennent tous des acides gras Oméga-3 bénéfiques pour le cœur.

2. Surpoids

Être en surpoids est une cause importante d’hypercholestérolémie. De nombreuses personnes obèses consomment trop de mauvais cholestérol présent dans les aliments riches en graisses trans. La recherche a montré que l’exercice pouvait aider à réduire le cholestérol. C’est parce que l’activité physique régulière modérée peut augmenter les niveaux de bon cholestérol (lipoprotéines de haute densité). Avec le temps, la recherche montre que cela peut réduire le poids et les niveaux de mauvais cholestérol.

Bien sûr, il est crucial de consulter votre médecin traitant avant d’entamer un plan d’activité physique agressif. Si vous êtes en surpoids et voulez réduire votre cholestérol, commencez par de l’activité physique modérée comme rouler à vélo ou faire une marche rapide.

3. Tabagisme

Il n’est pas surprenant que le tabac soit mauvais pour la santé. Mais il a également un effet négatif sur le cholestérol, car il réduit les niveaux de bon cholestérol (lipoprotéines de haute densité) tout en endommageant les parois des vaisseaux sanguins. Avec le temps, cela peut augmenter le risque de caillots sanguins, qui peut mener à l’athérosclérose (durcissement des artères). Il est important de noter que la fumée secondaire – respirer la fumée des cigarettes des autres – peut également avoir cet effet.

Donc si vous souffrez d’hypercholestérolémie (ou pas), vous devriez arrêter de fumer immédiatement. Un grand nombre d’études, y compris une recherche de Web MD, révèle qu’arrêter cette mauvaise habitude peut avoir un effet immédiat sur la résurrection des bons niveaux de cholestérol.

4. Âge

Le plus vieux vous êtes, le plus vous êtes à risque de développer de l’hypercholestérolémie, car les adultes plus âgés sont moins susceptibles de faire de l’activité physique (en raison de problèmes et de troubles de la mobilité). La recherche du programme national d’éducation au cholestérol du gouvernement américain a montré que les hommes de plus de 45 ans et que les femmes de plus de 55 ans étaient automatiquement à risque élevé d’hypercholestérolémie.

La bonne nouvelle, c’est que les adultes plus âgés peuvent réduire leur niveau élevé de cholestérol. L’exercice aide, mais si ce n’est pas une option, consommer des aliments sains (céréales entières, fruits et légumes), perdre du poids et arrêter de fumer peut réduire le cholestérol.

5. Genre

Les hommes sont plus susceptibles de souffrir d’hypercholestérolémie que les femmes. Et pour de nombreux hommes, cela veut dire un risque accru de souffrir de crise cardiaque par rapport aux femmes. Prenez par exemple cette étude récente effectuée sur 40 000 hommes et femmes de moins de 60 ans. Elle a montré que non seulement les hommes avaient plus de risque de souffrir d’hypercholestérolémie, mais que dans ce cas ils avaient également trois fois plus de risques de souffrir d’une crise cardiaque que les femmes souffrant d’hypercholestérolémie.

C’est pourquoi il est crucial pour les hommes, surtout les hommes de plus de 45 ans, de tester leur niveau de cholestérol. Si de l’hypercholestérolémie est détectée, vous devriez sérieusement considérer plusieurs ajustements de style de vie comme changer d’alimentation, perdre du poids et arrêter de fumer.

6. Antécédents familiaux

Certaines personnes mangent sainement, ont un poids idéal, font de l’exercice régulier, ne fument pas et souffrent quand même d’hypercholestérolémie. Dans de nombreux cas, c’est le résultat d’hypercholestérolémie familiale, ce qui veut dire qu’une personne dans votre famille a des antécédents de cholestérol élevé.

Environ une personne sur 500 (ou environ 13 millions d’américains) a de l’hypercholestérolémie familiale, ce qui veut dire qu’elle risque de développer une maladie coronarienne et de souffrir d’une crise cardiaque. C’est pourquoi il est crucial pour tous les hommes et femmes, peu importe l’alimentation, la taille et l’activité physique, de consulter régulièrement leur médecin pour tester leur cholestérol.

Share This Article

X