Sommeil FRA

5 positions de sommeil communes et comment elles affectent votre santé

Chacun semble s’endormir d’une manière différente, étalé sur tout le lit ou les genoux recroquevillés sur la poitrine. Mais bien que vous ayez probablement choisi votre position de sommeil en fonction de son confort, la façon dont vous dormez peut en dire plus sur vous que vous ne pensez.

Les positions différentes ne font pas que vous affecter physiquement le matin et toute la journée, elles peuvent également affecter votre cerveau, selon un article publié en 2015 par le Huffington Post. Bien que vous bougiez plus que vous ne le pensiez durant la nuit, voici cinq positions de sommeil principales et comment celles-ci pourraient affecter votre bien-être global…

1. Position latérale

La position latérale est la position de sommeil la plus populaire, selon l’article du Huffington Post, et c’est aussi la plus commune parmi les animaux. Et la nature avait peut-être une bonne raison de ce faire : l’article affirme que la position latérale est la position la plus efficace pour « débarrasser notre cerveau des déchets métaboliques qui s’y accumulent durant l’éveil. »

Cette théorie n’a été prouvée que chez les souris, mais cette purification nocturne du cerveau via le système glymphatique pourrait réduire les cas de maladies neurologiques chez les humains, ainsi que de maladie d’Alzheimer, selon l’article.

sleep 2

2. Sur le dos, bras étendus sur les côtés

Bien que la position latérale pourrait réduire le déclin neurologique, ce n’est pas la seule position saine, selon l’hôpital Tan Tock Seng à Singapour. L’hôpital vante les bienfaits de dormir sur le dos avec les bras confortablement étendus sur les côtés comme étant la meilleure position pour la santé du cou et de la colonne vertébrale.

Mais il y a un inconvénient à cette position, selon l’hôpital, car elle peut augmenter le ronflement et les complications dues à l’apnée du sommeil, qui peut être une maladie très sérieuse qui entraine le manque de respiration durant le repos.

sleeping baby 3

3. Position du fœtus

Cette position imite celle du fœtus dans l’utérus, les genoux relevés vers la poitrine. C’est une variante à la position latérale, et tombe donc parmi les positions de sommeil les plus communes (le magazine Men’ s Health affirme que sur une étude de 1000 participants, 41% la préféraient).

En plus des bienfaits de « purification du cerveau », l’article de Men’ s Health note que la position du fœtus soulage le stress sur les organes vitaux comme le foie, l’estomac et les poumons. Il suggère de se rouler sur le côté droit du corps pour le plus de bienfaits.

sleep 4

4. L’étoile de mer

Voici une variante de la position sur le dos, avec les bras au-dessus de la tête plutôt que sur les côtés. Le magazine Men’ s Health souligne que ceux qui préfèrent cette position peuvent connaitre les mêmes problèmes en matière de ronflement et de difficultés respiratoires.

Mais sur une note plus positive, le magazine lie cette position de sommeil à des « personnes à l’écoute » qui sont « toujours prêts à offrir leur aide et n’aiment pas se retrouver sous le feu des projecteurs. » Elle est également la position la moins populaire parmi les adultes, mais est très mignonne chez les bébés.

shutterstock_230482654

5. Sur le ventre

Il y a des variantes de cette position sur le ventre ; mains au-dessus de l’oreiller, en-dessous ou sur les côtés. La Mayo Clinic affirme que dormir sur le ventre avec un oreiller sous la tête (la nuque tournée sur le côté) peut faire pression sur le dos.

Mais la Mayo Clinic note également que retirer l’oreiller ou le placer sous le bassin et l’abdomen peut soulager ce problème. Ce n’est pas une position recommandée pour les femmes enceintes, car elle peut réduire l’espace de mouvement du bébé et réduire la circulation d’oxygène, selon une étude de 2012.

shutterstock_234520336

Share This Article

X