Fitness FRA

13 conseils pour rendre le jogging plus confortable

Je cours depuis sept ans. Mais il y a toujours des jours (de nombreux jours) où je trouve que mon rythme est lent, ma démarche maladroite, et ma vitesse si ralentie que j’ai l’impression de me sentir durant les premières semaines inconfortables, comme un coureur débutant.

Peu importe la vitesse ou la durée de votre jogging. Et peu importe que vous couriez pour participer à un marathon ou juste pour garder la forme. Toutes vos séances d’entrainement ne seront pas chaque jour excellentes ou faciles. Il est sûr que vous aurez des moments difficiles en chemin – y compris des crampes, une météo capricieuse, et des problèmes de baskets.

Heureusement, j’ai pour vous 13 (c’est mon nombre fétiche) conseils pour rendre vos joggings plus faciles et plus confortables à chaque fois que vous enfilez vos baskets…

1. Planifiez vos joggings

La plupart d’entre nous disposons de plus de temps pour courir si c’est noté sur le calendrier. Donc portez le fardeau vous-même et engagez-vous à quelques joggings hebdomadaires en les notant dans votre calendrier de la semaine. Bloquez une heure ou deux en dehors de l’agitation du boulot et des obligations familiales, pour faire quelque chose de bon pour votre corps et votre esprit, et donner au jogging l’importance qu’il mérite dans votre vie.

2. Préparez un itinéraire

Il y a un certain sentiment d’accomplissement associé à l’achèvement d’une tâche. Avec le jogging, ce peut être de partir d’un point A et d’atteindre un point B. Ce peut aussi être quelques tours autour du pâté de maison, ou aller chercher votre café favori – peu importe la destination finale, mais laissez vous guider.

3. Investissez dans des chaussures confortables

Courir est inconfortable dans de mauvaises chaussures. Vous pouvez finir avec des problèmes de voûte plantaire, des cloques, ou même tomber, si vos chaussures ne fournissent pas le soutien et le rembourrage approprié. Investissez et achetez donc une paire de chaussures de course de qualité. Si vous ne savez pas quoi acheter, visitez un magasin spécialisé qui vous aidera à trouver une paire qui convienne à vos pieds et à votre activité.

4. Ménagez-vous

J’en suis aussi coupable – de dépenser trop d’énergie trop tôt dans la course et de m’arrêter à mi-chemin. C’est pourquoi il est important de vous ménager. Il faudra un peu de temps pour vous familiariser avec votre corps et votre niveau de forme physique, mais vous pouvez toujours commencer par un jogging lent ou en marchant jusqu’à ce que vous arriviez à votre rythme de croisière idéal, qui vous maintiendra tout au long de votre course.

5. Concentrez-vous sur le positif

La pire chose que vous pouvez faire est de vous frustrer et de vous reprocher vos échecs. Si vous estimez que votre jogging est mauvais, oubliez-le et recommencez demain. Ne vous concentrez pas sur votre lenteur ou votre parcours, et ne vous comparez pas aux autres. A la place, considérez-vous chanceux de pouvoir même courir et concentrez votre énergie sur l’amélioration de vos performances, un peu tous les jours.

6. Choisissez un parcours pittoresque

C’est impératif pour moi, et quand vous y pensez, courir est bien plus sympa dans un environnement stimulant visuellement. Donc choisissez un parc local, une plage, ou un sentier forestier pour un jogging aisé et régulier dans un paysage magnifique. Un environnement stimulant visuellement va transcender votre attitude mentale envers le jogging.

7. Trouvez un rythme

Trouver votre rythme personnel peut s’avérer difficile au début. Je chante un air favori dans ma tête, mais d’autres attachent un iPod et écoutent une liste personnalisée de chansons. Peu importe ce qui alimente votre jogging, utilisez-le pour trouver un rythme confortable et régulier… Vous saurez quand vous l’aurez trouvé.

8. Variez vos parcours

Courir peut devenir terne et démotivant si vous courez le long du même parcours à chaque fois. A la place, mélangez les choses et courez dans différents environnements. Cela rafraichira vos joggings et vous aidera à vous motiver.

9. Variez vos heures d’entrainement

En plus de varier vos environnements, variez aussi vos heures de jogging. Au moins au début ! Cela vous aidera à trouver vos moments les plus énergétiques. Par exemple, je courais habituellement après le boulot, mais un jour j’ai été courir tôt le matin, et je me suis rendu compte que j’avais bien plus d’énergie et que je me sentais bien plus enthousiaste tout au long de la journée, après avoir couru le matin.

10. Ne chronométrez pas vos joggings

Je me mets trop la pression quand je chronomètre mes courses. A la place, je préfère la liberté de courir sans une limite stricte de temps ou de vitesse. Ca m’a aidé à courir plus loin et plus longtemps, et à améliorer mes séances de jogging, d’une manière qu’une période stricte n’aurait pas permise.

11. Faites de la course votre refuge

Je ne vais pas aux thermes, je ne me fais pas masser et je ne médite pas toutes les semaines. Et je n’en ai pas besoin parce que le jogging est mon refuge antistress. J’utilise la course comme une escapade rapide de mes obligations familiales, de mon travail et de la pression sociale. Courir, c’est du temps pour moi !

12. Courir donne bonne mine

Vous pourriez penser que ces joggeurs en couleurs voyantes ont l’air idiot, mais au moins ils sont en pleine forme et ont bonne mine. Un nouveau soutien-gorge de sport confortable et une paire de shorts peuvent être une petite dépense, mais ils stimuleront votre égo pour vous aider à profiter encore plus de vos courses.

13. Etirez-vous convenablement

S’étirer à la fin de votre jogging (ou si vous avez une crampe à mi-chemin) est important pour détendre les muscles et éviter la douleur. Assurez-vous de prendre 5 à 10 minutes à la fin de votre jogging pour étirer vos muscles (surtout les ischio-jambiers et les quadriceps) en récompense de tout ce travail. En plus de faire du bien, cela empêchera les douleurs musculaires afin que vous puissiez courir facilement le lendemain ou le surlendemain.

Share This Article

X