Alimentation FRA

12 astuces de conservation des aliments pour éviter de gaspiller

Vous avez déjà ouvert le bac à légumes du frigo pour découvrir des légumes ternis et sans vie ? Ou même pire… des légumes si pourris qu’ils sont méconnaissables ?

C’est un problème habituel, et l’américain moyen jette environ 10 kilos de nourriture chaque mois, selon un rapport récent du programme environnemental des Nations Unies. Cela s’additionne jusqu’à environ 30-40 % des aliments gaspillés, et la seconde composante la plus importante dans les décharges sont des produits organiques. Lorsque vous pensez à la quantité d’argent gaspillée, c’est encore plus effrayant. Mais avant de vous sentir coupable, réjouissez-vous de ces moyens d’éviter le gaspillage de la nourriture grâce à ces conseils de stockage alimentaire…

1. Pommes de terre

Bien qu’elles aient l’air résistant, les pommes de terre ne répondent pas bien aux conditions extrêmes. Elles sont sensibles à la lumière et n’aiment ni le trop chaud ni le trop froid. Combien de fois avez-vous attrapé une patate pour découvrir qu’elle avait germé ? Ce peut être une préoccupation pour ceux qui ne mangent des pommes de terre qu’une fois par semaine.

Pour éviter la germination et la pourriture, conservez vos patates dans un endroit sombre et frais sans changements de température. Et ne faites pas l’erreur de stocker vos oignons au même endroit que vos pommes de terre ! Ils aiment tous deux l’obscurité, mais émettent des gaz et de l’humidité qui les font pourrir plus vite, donc séparez-les !

Potatoes

2. Œufs

La plupart des frigos ont un petit plateau pratique pour conserver les œufs dans la porte, et même si cela vous semble être l’endroit parfait pour les conserver, ils ne feront que pourrir plus vite.

Les œufs devraient être conservés à l’arrière et au bas du frigo, là où il fait plus froid et plus sombre (la raison pour laquelle ils sont conservés dans des boîtes opaques). Conserver les œufs dans la porte les expose à des fluctuations de température qui peut réduire leur qualité et décomposer leurs merveilleux nutriments.

eggs

3. Farines entières ou substituts

Bien que la farine blanche raffinée puisse se conserver correctement dans le garde-manger de la cuisine, ce n’est pas le cas des farines entières ou des substituts de farine comme l’épeautre, la noix de coco, le millet ou le seigle. Le plus grand ennemi de ces farines est la chaleur, l’humidité et l’air, qui peuvent rendre vos farines bonnes pour la poubelle en un rien de temps.

Cuisiner ou faire de la pâtisserie avec ces farines peut coûter cher, et il vaut mieux éviter de jeter l’argent à la poubelle en stockant ces farines dans des récipients étanches dans le congélateur. Si vous n’avez pas de place dans le congélateur, le frigo fera l’affaire. Vous savez que votre farine n’est plus bonne lorsqu’elle a une odeur de moisi ou une apparence huileuse.

shutterstock_368174480

4. Tomates

Si comme de nombreux ménages vous conservez vos tomates au frigo en pensant qu’elles resteront fraîches plus longtemps, vous serez choqué de savoir que vous ne leur rendez pas service ! Refermez ce frigo, car les températures froides détruisent la saveur des tomates et les empêchent de mûrir parfaitement.

Le Florida Tomato Committee affirme que les tomates sont meilleures hors du frigo et recommandent de les garder sur le comptoir de la cuisine à température ambiante jusqu’à ce qu’elles soient mûres. Placez-les sur le côté de la tige pour éviter qu’elles ne prennent des coups qui pourraient les faire pourrir.

shutterstock_267812054

5. Fines herbes

Les fines herbes peuvent être délicates à conserver, surtout si vous les achetez en gros, mais n’avez besoin que d’une petite quantité à la fois. Bien les conserver dépend du type de fine herbe.

Les fines herbes comme la ciboulette, la menthe, l’origan, l’aneth, la sauge et le thym peuvent être conservées au frigo dans un sachet en plastique étanche et une serviette en papier légèrement humidifiée. Le basilic, le persil et la coriandre peuvent être conservés debout dans un verre contenant quelques centimètres d’eau. Enrobez les feuilles dans un emballage plastique avec un élastique et hors de l’eau pour ne pas qu’elles brunissent.

shutterstock_279979928

6. Fruits rouges

Il n’y a rien de pire que d’ouvrir un paquet de fruits rouges pourris. Surtout au prix qu’ils coûtent, en particulier à certains moments de l’année.

Le meilleur moyen de les conserver plus longtemps est de manger tout fruit détérioré dès que vous les avez achetés. Ensuite, placez les non lavés dans un récipient peu profond et couvrez avec le couvercle ou du plastique. Lavez vos fruits rouges uniquement avant de les manger puisque l’humidité peut accélérer leur pourriture.

Blueberries

7. Ail

L’ail dure plus longtemps que la plupart des autres produits frais, mais si vous ne l’utilisez pas souvent ou ne le conservez pas correctement, vos têtes d’ail pourraient germer ou s’assécher.

L’ail devrait être conservé dans un endroit frais et sombre et bien aéré – pas dans le frigo, puisque l’humidité accélère la croissance de moisissures. À la place, conservez l’ail dans un sac en jute dans une armoire ou un garde-manger, ou achetez un pot en céramique qui offre un environnement sec et sombre, avec des trous pour l’aération. Ils sont très mignons sur votre comptoir !

garlic

8. Huiles

Les huiles, en particulier les huiles saines comme l’huile d’avocat ou d’olive extra-vierge, peuvent être très chères et se gâter très vite. Faites attention lorsque vous stockez vos huiles de cuisson pour ne pas jeter l’argent à la poubelle. Éviter qu’elles ne pourrissent commence au moment de l’achat, en préférant les huiles stockées dans des bouteilles sombres plutôt que claires puisqu’elles sont sensibles à la lumière et à la chaleur.

Conservez les huiles d’avocat, de lin et de noix au frigo pour éviter que les graisses ne deviennent rances. Les huiles d’olive et de noix de coco doivent être conservées dans un cabinet ou garde-manger frais et sombre et pas au frigo, qui peut entraîner de la condensation dans les bouteilles. Ces gouttes d’eau altèrent la saveur de l’huile et peuvent ruiner toute la bouteille.

Olive Oil

9. Noix

Un autre aliment cher que vous ne voulez pas jeter à la poubelle sont les noix. Elles sont riches en huiles et graisses naturelles bonnes pour le cœur, mais pas pour leur longévité.

Les huiles peuvent devenir rances rapidement et les noix prennent un goût âcre et déplaisant. Pour éviter ceci et augmenter leur durée de vie, conservez-les dans des récipients étanches au frigo. Le froid est clé pour éviter que les graisses ne gâtent, et augmentent donc la durée de vie de vos noix nutritives.

Nuts

10. Asperges

Les asperges sont un légume délicat et de nombreuses personnes ignorent comment bien les conserver. Le Michigan Asparagus Advisory Board affirme que la clé pour empêcher qu’elles ne pourrissent est de les garder propres, au froid et couvertes.

Coupez la tige des asperges à quelques millimètres et lavez les tiges plusieurs fois dans de l’eau tiède. Séchez-les et enrobez-les dans du plastique. Pour une fraîcheur optimale, enrobez le bas des tiges dans une serviette en papier humide et stockez-les verticalement dans un verre rempli de quelques centimètres d’eau froide.

asparagus-400x319

11. Gingembre

Le gingembre est un autre aliment acheté en gros pour n’en utiliser qu’un peu à la fois. La meilleure manière d’éviter le gaspillage est de n’acheter que ce dont vous avez besoin. Les morceaux sont parfois assez gros en magasins, mais il est parfaitement acceptable d’en briser un petit morceau.

À part cette méthode, il y a d’autres moyens d’augmenter la durée de vie d’une racine de gingembre que vous ramenez à la maison. Stockez-le non pelé dans un sachet en plastique au frigo, ou encore mieux, au congélateur. Lorsque vous en avez besoin, ne pelez que la peau de la quantité qu’il vous faut et râpez-le dans votre plat. Congeler le gingembre prolonge sa durée de vie et le rend très facile à râper.

ginger

12. Laitue

Pas possible de compter le nombre de feuilles de laitue qui sont jetées à la poubelle tous les jours. Un jour vous avez une laitue, le lendemain une pile de feuilles pourries. Mais cela peut être évité en prenant soin de la manière avec laquelle vous conservez cet aliment.

L’humidité accélère la pourriture donc la meilleure technique de stockage est de sécher les feuilles et de les conserver dans des sachets plastiques fermés entre des serviettes en papier sec. Cela vous semble être beaucoup de boulot, mais c’est la différence entre une laitue croquante et de l’argent jeté à la poubelle.

Washing lettuce

Share This Article

X