Hiver FRA

10 moyens sains d’adapter votre corps à passer l’hiver

L’hiver n’est pas seulement un choc pour la nature ; votre corps et votre esprit sont également grandement touchés par le changement de météo et le raccourcissement des jours, et doivent s’adapter. Le passage à l’hiver entraine souvent des effets secondaires, comme le blues de l’hiver, des difficultés à dormir, des douleurs musculaires et articulaires et une peau dure et sèche. Contrairement aux animaux qui passent à leur fourrure d’hiver ou hibernent pour une grande partie de la saison, nous pauvres humains devons continuer à travailler et à gérer nos responsabilités quotidiennes au lieu de dormir toute la journée et de rester bien au chaud chez soi.

Heureusement, nous pouvons aider nos corps à s’ajuster et à bien se porter lors de météos plus fraiches, de gel et de neige. Voici dix moyens sains d’aider votre corps à passer l’hiver…

1. Restez hydraté

Lorsque l’hiver survient, nous sommes nombreux à boire moins d’eau et cela stresse le corps et l’empêche de s’adapter correctement à l’hiver. Un verre d’eau fraiche est si rafraichissant dans la chaleur estivale, mais en hiver, vous pensez et sentez différemment. Le fait que la chaleur ait disparu ne signifie pas que notre corps a besoin de moins d’eau. Si vous avez souvent des crevasses et des lèvres gercées, si votre peau est sèche sur tout le corps durant les mois plus frais et froids, la déshydratation peut être le coupable. Heureusement, il est facile d’aider votre corps en restant hydraté.

Boire de l’eau est une solution évidente et excellente. Mais boire son content d’eau (8 grands verres par jour est un consensus accepté) n’est pas la seule solution. Consommer le plein de fruits et de légumes aide, car ils contiennent beaucoup d’eau. Vous pouvez aussi boire du thé et manger de la soupe aux repas pour apporter plus d’eau à votre corps. Ne vous desséchez pas cet hiver ; rester hydraté est un moyen efficace d’aider votre corps à s’adapter à l’hiver.

2. Hydratez régulièrement votre corps

Une peau sèche et gercée est inconfortable et souvent douloureuse, mais malheureusement, la peau sèche d’hiver est courante en cette saison, surtout si vous vivez dans une région où il neige et gèle régulièrement. L’assèchement survient souvent sur le visage et les mains, car ils sont exposés aux basses températures. Certaines personnes ont aussi les jambes, le torse et les bras secs, donc hydrater la peau régulièrement et souvent peut réduire la gêne.

Bien s’habiller peut aider, mais même les personnes qui limitent l’exposition de la peau au froid en portant des manteaux, gants, mitaines, écharpes et bottes peuvent avoir la peau sèche. Pourquoi ? La météo n’est pas le seul coupable ! L’air sec du chauffage central peut aussi voler l’humidité de la peau et empêcher les crevasses de guérir. Pour éviter ceci, hydratez votre peau en journée autant que vous pouvez après avoir lavé vos mains. Gardez des lotions non parfumées dans votre bureau et n’hésitez pas à les utiliser souvent.

3. Évitez le blues de l’hiver

Le blues de l’hiver, ou Trouble Affectif Saisonnier (TAS), est une forme de dépression reconnue médicalement et qui survient lorsque les jours sont plus froids et plus courts. Chez certains, la dépression hivernale peut commencer dès l’automne, et elle devient difficile à gérer. Parce qu’il n’existe aucun moyen de contrôler la météo, si vous avez tendance à déprimer en hiver, vous savez que les effets et leur sévérité peuvent varier dans tous les domaines de votre vie.

Il existe plusieurs moyens de diminuer vos chances de développer le blues de l’hiver et d’en réduire l’impact. Par exemple, sortez prendre le soleil avec vos enfants ou planifiez des activités d’extérieur avec vos amis, faites de l’exercice et socialisez régulièrement, achetez une boite lumineuse, laissez autant de lumière naturelle pénétrer à l’intérieur, et consultez un médecin si vous vous sentez déprimé et léthargique. Même si vous n’avez jamais souffert de TAS, suivez ces conseils. Vous pouvez développer une dépression saisonnière à tout moment, et même si vous ne souffrez que d’une dépression légère, ces conseils sont toujours efficaces pour adapter votre corps à passer l‘hiver.

4. Faites de l’exercice régulièrement

C’est peut-être évident pour certains, mais faire de l’exercice régulièrement vous aide à passer l’hiver sainement et à rester actif durant les mois d’hibernation. En faisant de l’exercice régulier, vous réduirez l’impact des chutes de température sur votre corps. Vous améliorerez aussi grandement votre humeur et votre énergie, et empêcherez ou lutterez contre le blues de l’hiver. Faire de l’exercice régulièrement renforce votre système immunitaire. C’est peut être difficile de se forcer à faire de l’exercice régulier, mais les bienfaits sont trop importants que pour les ignorer.

Pour ceux qui ont du mal à se motiver à aller au gymnase, sortir marcher ou courir, ou s’exercer de chez vous, motivez-vous en vous inscrivant à un nouveau cours. Un engagement hebdomadaire régulier vous aidera à garder votre motivation. Et pourquoi ne pas tester quelque chose de neuf ? Le changement peut vous stimuler pour vous entrainer régulièrement. Et si vous pensez que vous exercer avec des amis est une bonne motivation, fixez un horaire pour vous entrainer avec quelque uns d’entre eux. En rendant l’exercice social et obligatoire, vous aurez plus tendance à vous y tenir.

5. Prenez des vitamines

Votre corps nécessite un tas de vitamines pour fonctionner correctement et renforcer votre système immunitaire. L’hiver est une période de choix pour contracter et propager des virus, car de nombreuses personnes restent constamment à l’intérieur par peur du froid. Le meilleur moyen de combattre la maladie est d’assurer que votre système immunitaire soit prêt à combattre les microbes. En plus de faire de l’exercice et de manger sainement, prendre des vitamines peut aider votre corps à passer l’hiver.

Avec le raccourcissement des jours et le manque de soleil, il est facile de manquer de vitamine D. Si vous travaillez en journée lorsque le soleil pointe son nez, votre corps souffrira facilement d’un manque de vitamine D apportée naturellement par le soleil. Consultez un médecin à propos de suppléments vitaminés si vous ne pouvez pas sortir suffisamment en hiver. Votre système immunitaire restera fort et vous serez de meilleure humeur.

6. Dormez bien

Lorsque vous êtes fatigué, vous pouvez souffrir de faiblesse musculaire, vision trouble, stress et autres symptômes désagréables. En hiver, vous avez besoin d’énergie pour aider votre corps à faire face à la transition dans vos cycles de sommeil. Il n’est pas facile de s’ajuster au froid et au manque de soleil, et vous devrez dormir suffisamment pour rester énergétique, physiquement et émotionnellement sain pour passer l’hiver. Vos habitudes de sommeil affectent la qualité et la durée de votre sommeil, et bien dormir est essentiel pour bien passer l’hiver.

Selon des médecins du département médical du sommeil d’Harvard, le manque de soleil, l’air froid, le changement d’alimentation et les gourmandises hivernales affectent grandement le cycle de sommeil. Par exemple, de nombreuses études scientifiques prouvent que le corps associe la lumière au sommeil, ce qui signifie que si le soleil se couche avant que vous n’ayez terminé de travailler, votre corps devient confus et ensommeillé. C’est parce que la lumière touche directement la glande pituitaire, qui libère de la mélatonine (une hormone qui régule le cycle du sommeil et de l’éveil), selon des chercheurs de l’école de naturopathie de l’Université Bastyr. Pour encourager un sommeil réparateur, débranchez les appareils électroniques tôt dans la soirée, et prenez le temps de vous détendre autant que possible pour dormir 7 à 8 heures par nuit.

7. Couvrez-vous et profitez du plein air

Tout le monde n’aime pas sortir quand il fait froid, mais lorsque la température n’est pas dangereusement froide, vous pouvez vous réchauffer en vous couvrant bien. Faire de l’activité en plein air (p.ex. marche) encourage la circulation et la chaleur. En accueillant l’hiver au lieu de vous enfermer à l’intérieur, votre corps s’adaptera et fera mieux face aux changements de météo. En plus, le soleil est efficace pour améliorer votre humeur et votre énergie. Sortez jouer dans la neige avec vos enfants, ou randonnez pour explorer les merveilles de l’hiver avec vos amis ou votre famille. L’exercice stimule l’humeur et aide à garder un poids sain.

Le ski et le ski de fond sont également parfaits dans les régions enneigées. Pareillement, le patin et la luge sont d’excellentes activités hivernales. Être dehors et actif est une distraction efficace. Assurez-vous seulement de porter des vêtements adéquats pour passer quelques heures dehors. Les engelures peuvent survenir en quelques minutes dans les températures extrêmes, et personne n’aime passer son temps à frissonner constamment.

8. Mangez sainement

Manger sainement est logique, mais les températures plus froides encouragent souvent des habitudes alimentaires malsaines. En plus des fêtes de fin d’année, cadeaux comestibles de Noël et du reste, l’envie de plats réconfortants fait souvent dévier du trajet de l’alimentation saine. Ne vous préoccupez pas trop, avec de l’engagement et de la motivation, c’est facile de bien manger en hiver, et de savourer une gourmandise de temps en temps pour alimenter votre corps à passer l’hiver.

Lors de grands rassemblements familiaux, mangez beaucoup de légumes et de protéines maigres, et évitez de vous resservir. C’est peut-être difficile, mais poser des limites avant de grands repas (et manger des collations saines) peut vous empêcher de vous suralimenter. Votre corps a peut-être envie de sucres raffinés et de glucides transformés, mais la suralimentation entrainera prise de poids, déséquilibres de la tension artérielle et de la glycémie, et troubles digestifs. Donc, faites-vous plaisir avec modération et contrôlez vos portions.

9. Socialisez-vous souvent

En plus du risque de développer le TAS, les longs mois d’hiver peuvent affecter tout le monde. Les températures très froides poussent les gens à rester à l’intérieur et réduisent les interactions sociales. Aider son corps à s’adapter à l’hiver inclut faire attention à sa santé émotionnelle, qui peut être stimulée par les interactions sociales régulières avec la famille et les amis. Ignorer le besoin de se socialiser peut affecter les relations personnelles, les niveaux énergétiques, l’estime de soi, le bien-être physique et l’humeur.

Pour encourager une mentalité positive en hiver, planifiez et participez à des événements sociaux réguliers. Visitez des amis et de la famille pour boire un café, allez voir un film ou manger un bout ensemble, voire sortez dehors si la météo le permet.

10. Préparez votre maison

Préparer votre maison pour les températures froides est souvent négligé durant l’animation des fêtes de fin d’année. Mais de nombreuses régions d’Amérique du Nord connaissent de la neige et du gel qui nécessitent de la maintenance : protection contre les intempéries, entretien de la chaudière, isolation pour empêcher le froid de pénétrer à l’intérieur…

Faire une liste des choses à entretenir en préparation de l’hiver – comme isoler les vieilles fenêtres, nettoyer les gouttières, isoler le grenier, préparer des couettes supplémentaires pour les chambres à coucher – peut aider à réchauffer votre maison. Vérifiez la chaudière chaque année pour assurer qu’elle fonctionne correctement, fermez les sources d’eau extérieures pour éviter le gel des canalisations, inspectez votre toit et bloquez les crevasses et trous dans les portes et fenêtres pour éviter les courants d’air froids.

Share This Article

X