Vieillissement FRA

10 changements de style de vie qui peuvent freiner le vieillissement

Il existe une offre infinie de produits anti-âge miraculeux qui vous font apparaitre plus jeune et affirment réparer les nombreux effets nuisibles naturels du vieillissement sur le corps, surtout dans le cas de la peau. Que ces produits fonctionnent ou pas n’est pas la question. Si votre but est d’avoir une vie plus longue, plus saine et plus jeune, la clé est de changer votre style de vie vers un style qui se concentre sur le soin personnel et la longévité. Si apparaitre plus jeune et vivre plus longtemps était aussi facile que de prendre des suppléments et des produits de beauté, nous vivrions tous jusqu’à 90 ans, mais ce n’est pas le cas. Défier l’âge de manière naturelle et avec la santé à l’esprit requiert du temps et de l’engagement, bien que les changements de style de vie se concentrant sur la santé et la jeunesse soient relativement simples.

Au lieu de mentir sur votre âge, embrassez ces dix changements de style de vie pour vous rajeunir…

1. Mangez correctement

Il y a un tas de maladies que vous ne pouvez contrôler ou empêcher, mais d’un autre côté, certains changements de mode de vie (comme manger correctement) peuvent vraiment faire des miracles sur votre santé globale. Par exemple, une alimentation saine et équilibrée stimule votre système immunitaire, augmente vos chances de combattre les infections et maladies et réduit vos chances de développer des maladies à l’avenir. Cela dit, avoir une alimentation équilibrée la majorité du temps et vous faire plaisir de temps en temps avec un dessert, un verre de vin ou d’autres aliments ‘malsains’ réduirait le stress et encouragerait la longévité, selon de nombreux experts de santé.

Mangez des aliments délicieux et sains de manière variée, y compris des viandes maigres, poissons riches en nutriments, grains entiers, fruits et légumes. Une alimentation saine n’a pas besoin d’être fade et vous n’avez pas besoin d`éliminer certains groupes d’aliments pour bien manger. De plus, de nombreux aliments sains contiennent des concentrations élevées d’antioxydants, de vitamines, de minéraux, de fibres et de protéines, qui sont tous des éléments clés d’une alimentation saine. Des recherches récentes continuent à montrer des liens entre les composés sains des fruits et légumes et des bienfaits anti-âges qui montrent des résultats à l’extérieur et à l’intérieur. Par exemple, de nombreux aliments riches en antioxydants et protéines maigres encouragent une peau saine et des cheveux brillants, ainsi qu’un système immunitaire renforcé.

2. Portez de l’écran solaire

Il y a une raison pour laquelle les parents protègent la peau de leurs enfants en la tartinant de crème solaire. Les rayons UV du soleil sont extrêmement nuisibles et nocifs pour la peau. En plus, une exposition trop importante au soleil est associée au développement du cancer de la peau. Pendant un certain temps, on pensait que seul un type de rayons solaires UV (les rayons UVB ou ondes courtes) était nuisible, mais des recherches supplémentaires de l’American Cancer Society suggèrent à présent que les rayons UVA (ondes longues) peuvent être également nocifs. Résultat, de plus en plus d’écrans solaires vous protègent contre les deux types de rayons UV.

Tout cancer peut être dangereux et mortel, et a donc le potentiel de limiter votre longévité. De plus, votre peau peut être vraiment endommagée lorsqu’elle est fréquemment exposée au soleil sans protection efficace. Vous pouvez imaginer un Floridien orange et ridé en pensant à quelqu’un qui a pris trop de soleil. Bien que tous n’expérimentent pas ce niveau de dégât cutané, sans porter de protection solaire ou sans couvrir votre peau à l’extérieur, le soleil peut entrainer des taches solaires et une peau marbrée.

3. Faites de l’exercice régulier

Faire de l’exercice régulièrement est l’une des meilleures façons de rester en bonne santé, d’être heureux et de vivre plus longtemps. L’American Heart and Stroke Foundation affirme qu’il est essentiel pour notre santé globale de faire de l’activité physique régulière. L’activité physique régulière ne sert pas seulement à réduire le risque de développer des maladies comme l’obésité, le diabète, le cancer et les maladies cardiovasculaires. Une étude de la National Cancer Society, commanditée par les instituts nationaux de la santé, a découvert que l’activité physique de loisir régulière (soit environ 2,5 heures d’exercice modéré ou 1,25 heure d’exercice intense par semaine pour les adultes entre 18 et 64 ans) augmente l’espérance de vie d’approximativement 4,5 ans !

Avant de donner une excuse bidon (p.ex. le coût de l’abonnement à la salle de sport ou le manque de temps dans votre horaire) pour éviter l’exercice régulier, mettez en place de petits buts et tentez petit à petit de faire plusieurs séances d’exercice par semaine. C’est un ajustement certain si vous ne faites jamais d’exercice ou avez du mal à suivre un horaire, mais il est important de vous souvenir que faire de l’exercice tous les jours est faisable et que les bienfaits sont miraculeux sur la durée de vie, le bonheur et le bien-être.

4. Faites du bénévolat

Si vous n’avez jamais fait de bénévolat, il n’est peut-être pas évident pour vous de donner du temps à une bonne cause et faire quelque chose, en lequel vous croyez peut vraiment affecter positivement la qualité et la durée de votre vie. Nous avons beaucoup parlé de changements qui vous affectent physiquement, mais les changements de style de vie qui affectent votre santé mentale sont moins évidents. Pourtant, votre santé mentale et émotionnelle est aussi importante que votre bien-être physique, et faire du bénévolat est un moyen efficace d’améliorer votre santé émotionnelle et votre bonheur.

Une étude conduite par l’école médicale de l’Université d’Exeter en Angleterre, et publiée dans le journal BMC Public Health, montre que le bénévolat peut réduire la dépression, améliorer la vie sociale (et le bonheur) et augmenter considérablement la confiance en soi… des facteurs qui contribuent tous à une santé améliorée. La dépression, l’anxiété, le malaise et les situations de stress qui peuvent affecter la santé mentale nous entourent quotidiennement. Mais améliorer l’estime de soi et pratiquer de la gratitude et du bénévolat peut renverser ces effets et vous aider à vivre une vie plus épanouie.

5. Testez des techniques de relaxation

Selon une étude de 2014 publiée dans le journal Psychoneuroendocrinology, la méditation, le yoga et d’autres techniques de relaxation et de respiration peuvent réduire le stress, éclaircir l’esprit, améliorer le bonheur et la créativité et encourager la concentration, la capacité de décision et la productivité. Personne ne peut débattre du fait que nous vivions dans un monde occupé et stimulant. Des facteurs comme la technologie, la pression des pairs et le coût de la vie entrainent des niveaux élevés et dangereux de pression dans nos vies déjà stressantes. Au final, cette anxiété affectera votre santé.

Les techniques de relaxation sont conçues pour éclaircir votre esprit, vous aider à vous concentrer et vous apprendre à vous débrancher du stress extérieur. Il y a un tas de techniques de respiration, de méditation et de yoga disponibles, mais le but sous-jacent est similaire. En vous engageant à méditer ou à vous concentrer sur votre respiration pendant 5 à 10 minutes par jour, vous pouvez profiter des bienfaits à court et à long terme sur la santé. Améliorer la qualité de votre vie vous offrira une existence plus longue et plus saine.

6. Créez de l’intimité

D’innombrables études ont montré un lien direct entre l’intimité et la longévité. En fait, une étude de l’Université Queens à Belfast a surveillé la vie intime d’un groupe de 1000 hommes d’âge moyen sur plus d’une décennie. L’étude a rapporté que les hommes qui avaient une vie riche en intimité (sexe et orgasmes) doublaient leur espérance de vie par rapport aux hommes qui avaient de faibles niveaux d’intimité.

Les résultats de l’étude, publiés dans le British Medical Journal, lient de nombreux bienfaits physiques et émotionnels à une intimité plus importante. Par exemple, le sexe demande certains niveaux de capacité physique et d’exercice cardiovasculaire. De plus, les individus qui ont une sexualité saine dorment souvent mieux, sont moins stressés, ont une meilleure estime de soi et un bonheur et satisfaction plus grande.

7. Asseyez-vous moins et bougez

De plus en plus d’études montrent les effets néfastes du fait de rester assis toute la journée. Le manque d’exercice lorsque vous restez assis 8 heures par jour freine le métabolisme et entraine une série d’effets négatifs sur plusieurs domaines de votre santé. En fait, une étude de l’American College of Cardiology lie l’abus de la position assise à l’obésité, la calcification des artères coronariennes et l’augmentation du risque de crise cardiaque de 14%. En vous levant et en bougeant aussi souvent que possible, vous pouvez protéger votre cœur et votre santé.

Il existe de nombreux moyens d’incorporer du mouvement dans votre journée, et nombreux sont les employeurs qui les encouragent. De nombreux bureaux organisent des compétitions de marche, où vous surveillez et enregistrer vos pas à l’aide d’un podomètre. En sachant que les instituts nationaux de santé recommandent de marcher 10000 pas par jour, vous devriez vous botter les fesses si vous ne totalisez que 2000 pas. Il existe aussi des réunions marchantes, les bureaux debout deviennent plus populaires, et se lever pour aller visiter un collègue au lieu d’envoyer un email vous fera sortir de votre chaise pour effectuer quelques pas.

8. Arrêtez de fumer

Tout le monde ne fume pas et le nombre de fumeurs aux États-Unis a diminué de plus de 20 % depuis 1965. Cependant, environ 20 % des adultes continuent à fumer en Amérique. C’est un groupe important de personnes qui optent pour une habitude de vie malsaine qui est liée à un tas de maladies mortelles, comme le cancer du poumon, de la gorge, du larynx, des reins, de l’estomac et du pancréas. Bien que le cancer du poumon et d’autres organes évidents soient un effet connu du tabagisme, le tabac a aussi des effets néfastes sur le corps entier, selon des recherches des centres de contrôle et de prévention des maladies.

Par exemple, les CDC affirment que le tabac augmente le risque de maladie coronarienne et d’AVC de 2 à 4 fois. Et si vous fumez, vos risques de développer un cancer du poumon augmentent de 25 fois. Avec une mort sur 5 liée au tabac, décider d’arrêter de fumer est un choix qui va sans aucun doute augmenter votre espérance de vie.

9. Ayez une vie sociale active

Le bonheur et les interactions sociales régulières avec un réseau d’amis sont un moyen parfait de vous épanouir émotionnellement et de réduire les effets de l’âge. Selon la Mayo Clinic, les amitiés solides peuvent réduire le stress, améliorer le bonheur, augmenter la confiance en soi et vous aider à faire des choix de vie sains (tout en évitant les mauvaises habitudes). Les amis peuvent vous défier et vous apporter de la force, mais maintenir ces amitiés demande aussi de l’entretien. La famille et le travail prennent du temps, donc vous devez faire des efforts pour améliorer votre santé et votre bien-être grâce à votre cercle d’amis.

En plus de vous épanouir de plusieurs manières qu`aucun objet ne peut remplacer, les connexions sociales et le soutien qu’elles amènent peuvent vous aider à faire face à des situations difficiles et vous aider à naviguer autour des obstacles que la vie vous envoie. Il est facile de retomber dans la dépression ou l’isolation sociale si vous ne vous entourez pas de proches pour vous donner de la force et du soutien quand vous en avez besoin. Prenez avantage des années ajoutées à votre espérance de vie en maintenant une vie sociale active et saine.

10. Dormez bien

On nous rappelle constamment l’importance d’un sommeil de qualité, mais trouver une solution à des mauvaises habitudes de sommeil n’est jamais une priorité. Plusieurs facteurs contribuent à une bonne nuit de sommeil : la durée du sommeil, dormir toute la nuit sans interruption, la durée qu’il faut pour vous endormir, les rêves et le cycle de sommeil paradoxal. Mais vous n’êtes peut-être toujours pas convaincu de l’importance de dormir bien et assez. Cette recherche d’un groupe de psychiatres de l’Université de Californie à San Diego affirme que les personnes qui ne dorment pas au moins 6,5 à 7 heures par nuit vivent moins longtemps.

L’étude, publiée dans les Archives of General Psychiatry, a surveillé les habitudes de sommeil de 1,1 million d’Américains sur une période de 6 ans, et découvert que les individus qui dormaient de 6,5 à 7,4 heures par nuit avaient des taux de mortalité moins importants que ceux qui dormaient moins ou plus. Les résultats ont montré que rogner sur une nuit de sommeil complète, même de 20 minutes, détériorait la performance cognitive et la mémoire le jour suivant.

X