Nutrition FRA

10 carences en nutriments qui peuvent entraîner la dépression

Vous ne vous sentez pas en pleine forme ces derniers temps ? Il est possible que vous ayez attrapé un rhume ou une quelconque infection. Mais vous pourriez également être confronté à une carence nutritionnelle qui vous rend fatigué, agité ou même nauséeux.

La bonne nouvelle, c’est qu’il est possible de traiter ces carences. Vous pouvez travailler en collaboration avec un médecin de santé intégrative pour déterminer vos carences nutritionnelles et savoir comment contrer les effets associés. Jetons un œil aux carences alimentaires qui peuvent mener à la dépression…

1. Acides gras Oméga-3

Vous avez probablement déjà entendu parler des acides gras Oméga-3 qui peuvent vous aider à réduire votre cholestérol et contribuent à la bonne santé de votre cœur. Mais les acides gras Oméga-3 jouent également un rôle important dans le fonctionnement du cerveau, en particulier de la mémoire et de l’humeur.

Pour intégrer davantage d’acides gras Oméga-3 dans votre alimentation, consommez plus de graines de lin, d’huiles de poissons et de noix. Consommez des filets de poisson riches en acides gras Oméga-3 comme le saumon, le thon et le flétan. Vous pouvez également prendre des compléments d’Oméga-3 en gélules.

walnut

2. Vitamine D

Nous entendons souvent parler des carences en vitamine D en hiver, car la vitamine D s’acquiert en passant du temps au soleil. En hiver, nous avons tendance à éviter le froid en restant à l’intérieur, ce qui peut mener à une carence en vitamine D et à des sentiments dépressifs.

Pour contrecarrer la carence en vitamine D, sortez régulièrement vous promener au soleil, eh oui, même en hiver. Les experts recommandent entre 5000 et 10 000 UI (Unités internationales) par jour. Vous pouvez également prendre des compléments de vitamine D, que vous trouverez en pharmacie.

sun 4

3. Magnésium

On estime qu’environ la moitié des habitants des États-Unis ont une sorte de carence en magnésium. Si vous faites partie de ce pourcentage, augmentez votre réserve de magnésium à l’aide des compléments. Ou bien tentez de consommer des aliments riches en magnésium comme les algues, les légumes verts et les haricots.

Il est également intéressant de noter qu’une consommation excessive d’alcool, de sel, de café, de sucre ou de soda peut réduire vos réserves de magnésium et mener à la dépression. Le stress aurait également un effet négatif sur les niveaux de magnésium.

Green Smoothie

4. Vitamine B

Il y a des tas de raisons d’incorporer plus de vitamine B dans votre alimentation. Commençons par le fait que cette vitamine peut réduire de manière importante le risque d’AVC. Et si ça ne suffit pas, considérez ceci : la vitamine B peut contribuer à rendre votre peau et vos ongles plus sains et plus et plus brillants, ce qui donne à votre corps une apparence plus jeune et dynamique.

Mais la carence en vitamine B peut avoir des effets graves. En réalité, la Mayo Clinic note qu’une carence en cette vitamine peut être liée à des troubles de la santé mentale. Selon une recherche de la clinique, environ un quart des femmes diagnostiquées avec une dépression sévère ont montré des carences en vitamine B12.

Pre-Natal Vitamins

5. Acide folique

L’acide folique, qui est présent dans les légumes verts à feuilles, les haricots, les agrumes et les légumineuses, est un nutriment important. Les spécialistes du Ministère américain de la Santé et des Services publics affirment que si on en consomme dans des proportions adéquates (environ 400 mg par jour), l’acide folique peut aider à éviter les problèmes de grossesse, les maladies sanguines et même le cancer.

Les risques d’une carence en acide folique sont assez graves. En plus de mener à des anomalies à la naissance (chez les femmes) et d’augmenter les risques de cancer, cette carence peut également affecter votre santé mentale. En fait, des niveaux faibles en acide folique peuvent même empêcher certains antidépresseurs populaires de fonctionner correctement.

Citrus Fruits

6. Acides aminés

Les acides aminés sont bien connus pour être les blocs de construction des protéines ; ils jouent donc un rôle essentiel dans le bon fonctionnement des muscles et du cerveau. Les acides aminés sont présents dans une grande variété d’aliments bénéfiques pour la santé, de la viande de bœuf aux œufs en passant par les poissons, les haricots, les graines et les noix.

Les conséquences de ne pas avoir assez d’acides aminés dans votre alimentation peuvent être graves. Les spécialistes de la santé estiment qu’une carence en acides aminés pourrait entraîner des sensations de léthargie, d’étourdissement et même de dépression grave.

eggs

7. Fer

De nombreuses femmes expérimentent les conséquences d’une carence en fer, puisque cela affecte environ 20 % des femmes (et jusqu’à 50 % chez les femmes enceintes). Le type de carence en fer le plus commun est l’anémie, ce qui indique simplement un nombre insuffisant de globules rouges.

Une carence en fer peut vous rendre déprimé, fatigué, irritable et même confus. Pour stimuler votre consommation de fer, assurez-vous de consommer plus de viande rouge, de poisson ou de volaille. Il faut également noter que les graines de citrouille sont très riches en fer.

steak

8. Zinc

Pour l’organisme humain, le zinc est un minéral incroyablement important. En fait, selon une recherche de l’Université d’Oregon, le zinc est utilisé par plus de 300 enzymes, ce qui est important, car il joue un rôle essentiel dans le système digestif et la décomposition des nutriments contenus dans les aliments.

Le zinc empêche également les allergies alimentaires et joue un rôle important dans la stimulation du système immunitaire et la réduction des inflammations. C’est pourquoi une carence en zinc est si problématique. Les personnes souffrant de carence en zinc sont plus susceptibles de tomber malades pour de nombreuses raisons et de différentes manières. Les hommes devraient consommer 11 mg de zinc par jour et les femmes, 8 mg.

Zinc

9. Iode

Vous ne savez peut-être pas que l’iode, qui est présent dans le sel enrichi en iode, les algues, les crevettes et le cabillaud, représente une partie importante de notre alimentation. Une carence en iode peut donc s’avérer être catastrophique – entraînant des sensations de fatigue, de maladie et même de confusion, selon le Global Healing Center.

En fait, des études ont montré qu’une carence en iode pouvait retarder la croissance et contribuer à la dépression. Si vous n’êtes pas amateur d’aliments riches en iode, prenez un complément alimentaire. Les experts recommandent environ 150 µg (microgrammes) par jour.

shrimp

10. Sélénium

Le sélénium joue un rôle important dans le bon fonctionnement de notre thyroïde en aidant la conversion de l’hormone thyroïdienne inactive T4 en hormone thyroïdienne active T3. Lorsque nous n’en consommons pas suffisamment, nous avons tendance à nous sentir fatigués, étourdis et avoir la tête qui tourne.

Assurez-vous de consommer des aliments riches en sélénium comme les noix du Brésil ou prenez un complément alimentaire quotidien d’au moins 55 µg. Pour la petite histoire, une recherche du bureau des compléments alimentaires de l’Institut National de la Santé montre que les noix du Brésil contiennent environ 544 µg de sélénium par 30 g.

Brazil Nuts

Share This Article

X