Goutte FRA

10 aliments susceptibles de déclencher la goutte

La goutte est une affection douloureuse qui touche 1-2 % des Nord-Américains. Alors que la goutte peut éventuellement disparaître sans intervention médicale, cette condition peut également durer des années. Les attaques de goutes durent environ une semaine, et la majorité des personnes atteintes éprouvent de multiples attaques par an.

Une goutte non-traitée peut causer un véritable risque de diabète et maladies cardiaques. La goutte chronique peut aussi causer des calculs rénaux. La goutte est causée par une accumulation d’acide urique dans le sang. Cet acide cristallise dans les articulations, le gros orteil étant l’emplacement préféré dans la moitié des cas. C’est ce qu’on appelle « podagre ».

Les symptômes d’une crise de goutte peuvent être contrôlés par des médicaments anti-inflammatoires non stéroïdiens, ainsi que d’autres médicaments. La prévention des attaques de goutte se trouve dans le régime alimentaire. Il existe un certain nombre d’aliments qui peuvent déclencher une crise de goutte. Des études récentes ont montré que la plupart des légumes suspectés de provoquer des crises de goutte peuvent en fait en diminuer les risques. Parmi ces aliments nous avons les haricots, les pois et les légumes verts à feuilles.

Voici 10 aliments déclencheurs susceptibles de causer une attaque de goutte. Essayez de les d’éviter, ou alors consommez-les avec modération pour réduire vos risques de développer la goutte, spécialement si vous êtes susceptibles.

1. Poisson

Si vous souffrez de crises de goutte, vous voudrez peut-être rester loin des aliments riches en purine. Des niveaux modérés de purine dans votre alimentation ne peuvent pas affecter la goutte, mais des niveaux élevés le feront à volonté. Certains poissons sont très riches en purine : le hareng, les sardines, la carpe, la morue, l’aiglefin, le saumon, la truite, le thon et les anchois. Une consommation minime de ces aliments ne devrait pas causer une crise aiguë, mais une alimentation riche en poissons riches en purine est dangereuse pour ceux qui sont susceptibles à la goutte.

2. Alcool

L’alcool est l’un des plus grands déclencheurs d’une crise de goutte. Des études ont démontré que la bière en particulier joue le plus grand rôle. Une étude a suivi 47.000 hommes pendant 12 ans et a constaté que 2% d’entre eux ont développé la goutte après consommation d’alcool ; et ceux qui avaient consommé plus d’alcool avaient un risque beaucoup plus élevé. Un verre de bière par jour peut augmenter votre risque de goutte de 50%. La bière en particulier à des niveaux élevés de purine, ce qui explique donc son risque particulier. Les autres boissons alcoolisées à éviter incluent les alcools forts et le vin.

3. Caféine

La caféine est un diurétique, ce qui signifie qu’elle augmente l’urination et réduit la quantité d’eau de votre corps. Cependant, ceci est dangereux si vous souffrez de la goutte. Les cristaux d’acide urique sont suspendus dans le sang, mais si vous êtes déshydraté ils peuvent se cristalliser et se déposer dans vos articulations. Boire trop de café pourrait donc déshydrater votre corps. Cependant, boire une tasse de café par jour est tout à fait correct, mais trop de café pourrait déclencher une attaque de goutte.

4. Viandes organiques

Le métabolisme des purines a tendance à se compléter dans les organes des animaux ; ce qui fait donc de la viande animale un déclencheur de la goutte. Restez à l’écart du foie, du cœur, des poumons et de la rate des animaux. Le foie de veau est le plus élevé en purines, avec 460 mg de purine par portion. La viande régulière des animaux est également riche en purines. Le poulet en contient en quantité modérée, donc vous pouvez manger plus de portions de cette source maigre en protéine.

5. Les aliments frits

Les aliments gras peuvent déclencher une crise de goutte. Ceci dit, les aliments frits sont absolument à éviter si vous souffrez d’attaques de goutte. Il a été démontré que les personnes ayant un indice de masse corporelle élevé sont plus à risque de développer la goutte. Les aliments frits peuvent non seulement déclencher une attaque, mais pourraient vous mettre à risque de goutte chronique. Évitez les aliments frits dans l’huile, ainsi que les aliments préemballés que vous avez à faire cuire. Ceux-ci peuvent être enrobés dans une panure qui contient des niveaux élevés d’huiles (afin d’obtenir une texture croustillante).

6. Bœuf

Le bœuf est l’un des aliments entiers les plus élevées en purine. Toute partie de cet animal est riche en purine. Cependant, les morceaux les plus riches en purine sont le mandrin, le filet, les côtes, le rôti et l’épaule de bœuf. Le bœuf est également riche en matières grasses, ce qui peut également déclencher une attaque de goutte. D’autres aliments à base de viande rouge comme l’agneau et le porc contiennent également des niveaux élevés de purine. Vous n’avez pas à complètement débarrasser votre régime alimentaire de ces produits, mais les consommer avec modération peut être bénéfique.

7. Soda

Consommer des boissons gazeuses est une pratique dangereuse si vous êtes à risque de goutte. Des études ont démontré l’existence d’un lien direct entre le fructose contenu dans les boissons sucrées et les attaques de goutte. De nombreuses variétés de boissons gazeuses sont édulcorées avec du fructose. Les études montrent que l’augmentation des incidences de goutte au cours des dernières décennies correspond à l’augmentation de la consommation de soda. Le risque de goutte est passé de 16 cas sur 100.000 personnes en 1977 à 42 cas pour 100.000 personnes en 1996. Les sodas les plus populaires contiennent également de la caféine, qui peut en outre augmenter le risque de goutte. En tant que diurétique, la caféine peut causer de la déshydratation ; ce qui a son tour peut provoquer la cristallisation d’acide urique dans le sang, déclenchant ainsi une crise de goutte.

8. Sauces riches

Auparavant, la goutte était connue sous le nom de «maladie de l’homme riche», sans doute à cause du fait que cette maladie puisse être précipitée par la consommation des sauces riches. Beaucoup de sauces et vinaigrettes sont riches en matières grasses, ce qui augmente le risque de goutte. Ces sauces sont aussi généralement consommées avec des viandes comme le steak et le rôti de bœuf, ce qui double le risque de goutte. Ici, les sauces à éviter incluent à la fois les sauces brune et blanche, sauce béarnaise, sauce béchamel et sauce hollandaise.

9. Fruits de mer

Dans les villes où l’économie est basée sur la pêche, les cas de goutte sont beaucoup plus prononcés. Cela peut être causé par l’augmentation des mollusques dans leur alimentation. Les mollusques contiennent une quantité modérée de purine, et la consommation régulière pourrait pousser votre corps et provoquer une crise de goutte. Parmi les crustacés riches en purines, nous avons le homard, les pétoncles, les palourdes et les crabes. En plus des poissons riches en purine, une alimentation variée qui contient plus de purines vous met certainement à risque.

10. Jus de fruits

Les fruits sont si bons pour la santé qu’il est presqu’inconcevable qu’ils puissent déclencher des épisodes de goutte. Les jus de fruits sont riches en fructose naturel et artificiel. Si vous consommez les fruits naturels même, il n’y a point de risque de déclencher une crise de goutte car les fruits sont riches en fibres, ce qui ralentit le métabolisme des sucres qu’ils contiennent. Cependant, les jus de fruits sont presque comparables à de l’eau sucrée. Une étude a révélé que les femmes qui boivent des liquides riches en fructose avaient un risque de goutte plus élevé, environ 74 %. Les boissons riches en fructose peuvent augmenter les niveaux d’acide urique. Éloignez-vous des jus d’orange en particulier, qui semblent avoir un risque encore plus élevé !

X