Nutrition FRA

10 aliments de tous les jours qui vous tuent lentement

En ce qui concerne les aliments que vous ne devriez pas consommer, je pourrais simplement parler des aliments évidents. Le lard, par exemple, malgré sa saveur, double vos chances d’être victime d’un accident vasculaire cérébral si vous en mangez en grandes quantités et régulièrement.

Et les experts alimentaires avertissent que les aliments tout-prêts et frits ne sont pas mieux. Les donuts, frites et ailes de poulet ne menacent pas seulement votre tour de taille ; le processus de friture crée des toxines qui augmentent le risque de maladies inflammatoires chroniques et de certains types de cancers.

La plupart d’entre nous savons que nous devrions mieux manger. Mais si vous pensez que vous mangez sainement et que les 10 aliments suivants sont une partie importante de votre alimentation – repensez-y ! Je n’aime pas être porteuse de mauvaises nouvelles, mais il est grand temps que vous découvriez les dangers cachés de ces dix aliments populaires…

1. Sauce tomate en conserve

Vous n’associez peut-être pas la sauce tomate en conserve avec le sirop de maïs à haute teneur en fructose lorsque vous cuisinez vos spaghettis ou boulettes. Mais en ce qui concerne les sources de sucre caché, votre sauce tomate préférée est sûrement coupable du nombre accru de cas d’obésité, de diabète, de maladies coronariennes et dentaires. Pour servir vos pâtes avec une sauce plus saine, vérifiez les étiquettes et optez pour des sauces faibles en sucre et en sodium, ou faites la vôtre en mélangeant tomates fraiches et herbes.

2. Soda

Cette bombe sucrée n’est pas votre amie. Ni celle de votre tour de taille. Ni celle de vos dents. Et elle peut créer des ravages sur votre peau, vos hormones, votre stress et votre glycémie. Chaque boisson gazeuse que vous avalez ne contient aucun avantage nutritionnel, sauf si vous considérez que 10 cuillères à café de sucre raffiné sont dans votre meilleur intérêt ! Les boissons gazeuses contiennent également une bonne quantité de colorants et de conservateurs alimentaires comme l’huile végétale bromée (E443). Faites-vous une faveur la prochaine fois que vous avez envie d’une de ces horreurs, et à la place, buvez un grand verre d’eau gazeuse agrémenté d’une touche de citron, de lime, ou de jus de fruit 100% naturel.

3. Charcuterie

Les nitrates sont comme une bombe à retardement qui donne leur couleur rosée aux charcuteries – jambon, salami, saucisses – en plus des hauts niveaux de sodium, de conservateurs et d’additifs. Les adultes qui consomment régulièrement de la charcuterie augmentent leurs risques de maladies cardiaques et de cancers. Des études montrent que les enfants consommant beaucoup de charcuterie sont sujets à des troubles de l’apprentissage et du comportement. Si vous voulez de la viande pour vos sandwichs, allez directement au boucher et faites trancher vos viandes, fraiches. Elles pourraient ne pas se conserver aussi longtemps que les pré-emballées, mais elles contiendront moins de conservateurs nocifs.

4. Édulcorants

Vous avez peut-être substitué le sucre blanc raffiné pour un édulcorant – comme l’acésulfame potassium, l’aspartame, le néotame, la saccharine ou le sucralose – car il contient moins de calories. Mais juste parce que l’office de contrôle des produits alimentaires dit qu’il est sans danger pour la consommation humaine ne signifie pas forcément que vous devriez en consommer. De nombreuses études associent les aliments et boissons ‘allégés’ à un risque accru de syndrome métabolique, hypertension, diabète de type II, prise de poids et maladies cardiovasculaires. En fait, les experts alimentaires considèrent l’aspartame comme ‘la substance la plus dangereuse sur terre’. Si vous voulez une touche de douceur, utilisez des sucres naturels comme le sirop d’agave, le miel ou le sirop d’érable – avec modération.

5. Margarine

Vous avez entendu parler des dangers des acides gras trans (ou huiles hydrogénées saturées). Bien sûr, ce sont des huiles végétales, mais elles sont tellement transformées que les diététiciens déconseillent les aliments comme la margarine. Pourquoi ? Les acides gras trans augmentent le risque de mauvais cholestérol, de maladies cardiaques et d’AVC. Donc évitez de tartiner votre sandwich avec de la margarine et utilisez à la place de l’avocat en purée ou de l’huile d’olive extra vierge dans votre cuisine.

6. Vinaigrettes en bouteilles

Pour vous assurer de saboter votre salade fraiche, nutritive et croquante, noyez-la dans une vinaigrette en bouteille ! Même les vinaigrettes allégées sont pleines de sucre, de sirop de maïs à haute teneur en fructose et de colorants artificiels (p.ex. la couleur caramel). En gros, vous pourriez aussi bien verser votre soda sur votre salade verte ! Pour une vinaigrette plus saine et contenant de bonnes graisses, ajoutez quelques cuillères à soupe de vinaigre balsamique ou de vinaigre de pommes, à de l’huile d’olive extra vierge.

7. Produits laitiers entiers

En plus de contenir trop de graisses saturées mauvaises pour la santé, les produits laitiers entiers sont également riches en un autre ingrédient qui va vous faire repousser votre bol de céréales – l’hormone de croissance bovine. Cette hormone synthétique est usinée en laboratoire pour stimuler la production de lait par les vaches laitières. Les diététiciens affirment malheureusement que cette hormone est transférée à l’homme via le lait et cause de l’obésité chez les enfants, ainsi que certains cancers, des migraines chroniques et la polyarthrite rhumatoïde.

8. Hotdogs

Je fais référence ici à toutes les viandes fumées ou salées qui contiennent des conservateurs chimiques. Mais les hotdogs sont la cible de l’attention et de la critique des médias et des experts médicaux. Par exemple, des découvertes du Physicians Committee for Responsible Medicine affirment que les hotdogs transformés devraient porter des étiquettes d’avertissement équivalentes à celles trouvées sur les paquets de cigarettes ! Il s’avère que cette gourmandise favorite est si riche en sodium, produits chimiques et toxines que sa consommation régulière peut augmenter votre risque de cancer colorectal de 21%.

9. Chips

Les scientifiques médicaux estiment que les chips de pomme-de-terre, les frites et autres aliments frits (p.ex. ailes de poulet) sont responsables de plusieurs milliers de cas de cancers chaque année en Amérique du Nord. Donc la prochaine fois que vous passerez au fast-food du coin pour satisfaire votre appétit, pensez aux dangers pour votre côlon, seins, vessie, prostate et rectum. Le risque accru de ces maladies est causé par l’acrylamide, un carcinogène créé durant le processus de friture.

10. Glucides blancs raffinés

Les pains, riz, pâtes blancs et les chips, crackers, biscuits, gâteaux, céréales de petit déjeuner, enfin bref, presque toutes les collations disponibles sur le marché ont un élément en commun – de la farine de blé enrichie ! C’est pourquoi j’insiste toujours sur le type de glucides (glucides complexes vs. féculents) que vous consommez et qui déterminent la façon dont vous métabolisez les aliments et vos niveaux d’énergie. En plus d’être débarrassés de la plupart de leurs nutriments, les grains raffinés sont digérés rapidement et transformés en simples sucres, causant des pics de glycémie rapides qui vous laissent affamés pour une friandise supplémentaire, et de mauvaise humeur. En fin de compte, les féculents sont associés à la prise de poids, aux maladies inflammatoires (p.ex. arthrite), au diabète de type II, maladies cardiovasculaires et hypertension.

X