Des aliments courants qui tuent à petit feu

Lorsque l’on parle des aliments à éviter, il suffirait de souligner l’évidence suivante. Le bacon, par exemple, aussi délicieux soit-il, lorsqu’on le consomme à toutes les sauces et tous les jours en grande quantité, il finit par doubler le risque d’accident vasculaire cérébral. Et les experts en alimentation mettent en garde sur le fait que les aliments frits prêts à consommer ne sont pas mieux placés. Les beignets, les frites et les ailes de poulet ne menacent pas seulement votre tour de taille. A l’issue du processus de friture les aliments demeurent infusés de produits chimiques toxiques qui vous exposent à un risque de maladies inflammatoires chroniques et à certains types de cancer.

La majorité des gens savent qu’ils devraient mieux s’alimenter. Mais si vous pensez que vous mangez sainement et que les 20 aliments suivants constituent la majorité de votre alimentation, alors détrompez-vous ! Même s’il est désagréable d’être porteur de mauvaises nouvelles, il est grand temps que vous découvriez les dangers cachés de ces aliments populaires nord-américains…

Sauce tomate en conserve

Vous n’associez peut-être pas de tomates en conserve et des sauces tomates au sirop de maïs à haute teneur en fructose lorsque vous cuisinez des spaghettis et des boulettes de viande. Cependant, lorsque l’on parle de sources cachées de sucre, votre sauce tomate en conserve préférée est probablement l’un des produits les plus sucrés, contribuant secrètement à l’augmentation du taux d’obésité, de diabète, de maladie coronarienne et de carie dentaire.

Pour garnir vos pâtes d’une sauce plus saine, vérifiez que l’étiquette du produit indique une faible teneur en sucre et en sodium ou réalisez votre propre sauce avec des tomates fraîches et des herbes. Vous pouvez également trouver des boîtes de tomates en purée sans sucres ajoutés ni sel et à mélanger avec un peu d’huile d’olive extra vierge, des épices fraîches ou des oignons et de l’ail hachés pour plus de saveur. N’oubliez pas qu’il est toujours préférable d’ajouter vos propres épices pour savoir ce qui se trouve dans votre nourriture.

Boissons gazeuses

Croyez-nous lorsque nous disons que les boissons gazeuses sucrées ne sont pas vos amies. Non seulement elles provoquent une prise de poids, mais elles peuvent aussi endommager vos dents, faire des ravages sur votre peau, vos hormones, votre humeur et, bien sûr, votre taux de sucre dans le sang. Le sucre dans l’alimentation de la plupart des Américains provient en grande partie de la consommation de boissons sucrées comme les sodas. Selon de récents rapports gouvernementaux, « plus de 60 pour cent des enfants, 54 pour cent des hommes adultes et 45 pour cent des femmes adultes ont bu au moins un soda ou une boisson sucrée par jour entre 2011 et 2014 », écrit le magazine Time.

Beaucoup de gens sont victimes de la mode des « sodas diététiques » parce qu’ils croient qu’ils valent mieux que le reste. En fait, il existe deux études distinctes qui prouvent le contraire. Le problème le plus évident et le plus connu du soda light est qu’il contient de l’aspartame, un édulcorant artificiel. Une étude en physiologie appliquée, nutrition et métabolisme a révélé que l’aspartame « augmente les taux de glucose, surcharge le foie et convertit l’excès en graisse », lit-on dans Eat This, Not That! Il est également prouvé que la coloration dans les boissons brunes comme le cola peut « augmenter le taux de tumeurs cancéreuses et bénignes chez les rats, comme le montre le Programme national de toxicologie . Cela a été classé par le Centre international de recherche sur le cancer comme cancérogène probable pour l’homme ».

Il existe un nombre important de recherches qui permettent de faire le lien entre la consommation de soda, l’obésité et le diabète qui augmentent alors le risque de développer une maladie cardiaque. Le magazine Time cite des études ayant démontré que les consommateurs de sodas light sont plus susceptibles d’absorber des calories à d’autres moments et qu’il existe des preuves que les produits chimiques contenus dans les sodas light « peuvent en fait transformer les bactéries gastro-intestinales et rendre les gens plus enclins à prendre du poids ». Aucune des canettes de liquide pétillant que vous avalez n’a d’avantages nutritionnels, à moins que vous ne considériez qu’environ 10 cuillères à café de sucre raffiné vous soient bénéfiques. Les boissons gazeuses contiennent également de fortes doses de colorants alimentaires artificiels et de conservateurs tels que le BVO (huile végétale bromée).

Charcuterie

Le simple mot « nitrate » sonne comme une bombe à retardement. Ce n’est en fait pas trop tiré par les cheveux compte tenu des niveaux de sodium, de conservateurs et d’additifs qui confèrent aux charcuteries – comme le jambon, le salami et le saucisson de Bologne – leur teinte rosée. La charcuterie et les viandes séchées sont également riches en gras trans. En fait, le Time souligne que même les marques qui indiquent des taux « faibles en gras » sont, en réalité, riches en sodium. L’American Heart Association indique que seulement six tranches de charcuterie peuvent apporter jusqu’à la moitié de la quantité de sodium recommandée quotidiennement. Ouille ! Les adultes qui mangent ce type d’aliments augmentent le risque de développer une hypertension artérielle, une maladie cardiaque et un cancer. Des études montrent également que les enfants qui grandissent en mangeant de la charcuterie sont plus enclins à des problèmes d’apprentissage et à des problèmes de comportement.

« La majorité des gens devrait suivre un régime pauvre en sel en raison du lien qui existe entre le sodium et l’hypertension », déclare au Time le docteur Laxmi Mehta, directrice du Programme de santé cardiovasculaire des femmes au Centre médical de Wexner de l’université d’État de l’Ohio. Le lien entre l’alimentation et l’hypertension artérielle est si fort qu’il suffit parfois d’un régime restrictif pour la guérir. « Parfois, mes patients à la pression artérielle élevée sont capables d’améliorer leur état de manière significative en ajustant simplement leur régime alimentaire. »

Édulcorants artificiels

Vous êtes peut-être passé du sucre blanc raffiné à un édulcorant artificiel comme l’acésulfame de potassium, l’aspartame, le néotame, la saccharine ou le sucralose, parce que les édulcorants artificiels contiennent moins de calories. Cependant, ce n’est pas parce que la FDA (Food and Drug Administration aux Etats-Unis) les classe sans danger pour la consommation humaine que vous devriez nécessairement en prendre.

De nombreuses études ont établi que les aliments et boissons basse ou zéro calories peuvent augmenter le risque de syndrome métabolique, d’hypertension artérielle, de diabète de type 2, de prise de poids et de maladies cardiovasculaires. En fait, de nombreux spécialistes de l’alimentation considèrent l’aspartame comme « la substance la plus dangereuse de la planète ». Si vous avez besoin d’une touche de douceur, utilisez du sirop d’agave naturel, du miel ou du véritable sirop d’érable avec parcimonie.

Margarine

Vous avez déjà entendu les avertissements concernant les gras trans (ou les huiles hydrogénées saturées). Ces huiles ont beau être à base de plantes, elles sont, malgré tout, si hautement transformées que les nutritionnistes donnent de très mauvaises notes aux aliments tels que la margarine. Pourquoi ? Parce que les gras trans augmentent le risque de mauvais cholestérol, de maladie cardiaque et d’accident vasculaire cérébral. Le Time note que les gras trans sont à leur plus haut niveau dans ces briques de beurre qui demeurent solides à température ambiante, alors qu’elles sont souvent commercialisées comme étant plus saines que les autres.

Alors évitez d’en tartiner vos sandwichs et utilisez plutôt de la purée d’avocat ou de l’huile d’olive extra vierge pour une tartinade ou une trempette plus saine. On peut se régaler avec un filet d’huile d’olive et de vinaigre balsamique sur du pain pita grillé. Vous pouvez également ajouter quelques cuillères à café de votre huile préférée et bonne pour le cœur, d’épices et de vinaigre balsamique dans une assiette pour y tremper du pain, des biscuits salés et autres crudités.

Vinaigrettes commerciales

La pire chose que vous puissiez faire pour saboter une salade fraîche, nutritive et croustillante est de la noyer dans une vinaigrette commerciale. Même les vinaigrettes sans matières grasses ou à teneur réduite en matières grasses sont remplies de sucre, de sirop de maïs à haute teneur en fructose et de colorants artificiels (c’est-à-dire, comme le colorant caramel). Certaines vinaigrettes commerciales contiennent autant de sucre qu’un beignet glacé Krispy Kreme. « Il a été démontré que le sirop de maïs à haute teneur en fructose augmente l’appétit et entraîne des problèmes de santé tels que l’obésité et le diabète », déclare Lisa Moskovitz, diététicienne et fondatrice du NY Nutrition Group. Il va sans dire que les vinaigrettes crémeuses sont parmi les pires en termes de matières grasses. Certaines d’entre elles contiennent jusqu’à 30 pour cent de la quantité quotidienne recommandée de matières grasses en seulement 2 cuillères à soupe.

Pour obtenir une garniture de salade meilleure pour la santé, mélangez quelques cuillères à soupe de vinaigre balsamique ou de vinaigre de cidre de pomme avec quelques cuillères à café d’huile d’olive extra vierge et vous obtiendrez une salade saine qui contiendra de bonnes graisses. Selon le type de salade que vous mangez, utilisez une sauce salsa maison aux tomates ou aux fruits, du guacamole ou du houmous maison, ou vous pouvez même faire mariner une viande à l’avance afin d’obtenir suffisamment de saveur pour ne plus avoir besoin de vinaigrette.

Produits laitiers entiers

Outre le fait que les produits laitiers entiers contiennent beaucoup trop de graisses saturées (ou de mauvaises graisses), ils sont également chargés d’un autre ingrédient qui vous dissuadera de consommer des céréales au lait : l’hormone de croissance bovine (ou somatotropine bovine, STB). Cette hormone synthétique est conçue en laboratoire pour stimuler la production laitière des vaches.

Malheureusement, les nutritionnistes disent que la STB est transmise aux humains par le lait et qu’elle se manifeste sous forme d’obésité infantile, certains cancers, migraines chroniques et polyarthrite rhumatoïde. Cependant, vous pouvez opter pour du lait de vache, de chèvre ou de brebis biologique sans hormones ajoutées. Pour remplacer le lait d’origine animale, le lait d’amande, de soja et de riz, peuvent également être envisagés.

Hot Dogs

Par hot dogs, nous faisons en fait référence à toute viande fumée, séchée ou salée qui contient des conservateurs chimiques. Cependant, les hot dogs ont été les aliments les plus critiqués grâce aux reportages médicaux et à ceux des médias. Par exemple, les conclusions du Comité des médecins pour une médecine responsable indiquent que les « hot dogs transformés devraient porter des étiquettes d’avertissement comme celles que l’on trouve sur les paquets de cigarette ».

Il s’avère que le casse-croûte préféré des Américains que l’on sert dans les stade de base-ball est si riche en sodium, en produits chimiques et en toxines qu’une consommation hebdomadaire régulière peut augmenter votre risque de cancer colorectal d’environ 21 pour cent. Eat this, Not That! indique que « des études publiées dans les revues FASEB et Aging ont montré une corrélation entre des niveaux élevés de phosphates sériques (dus à la consommation alimentaire) et des taux plus élevés de maladies cardiaques, d’insuffisance rénale chronique, de fragilité osseuse et de vieillissement accéléré ». Heureusement, les hot dogs et les saucisses sans produits chimiques ajoutés peuvent être achetés chez les bouchers bio et souvent directement à la ferme.

Chips

Les chercheurs en médecine estiment que les pommes chips, ainsi que les frites (qui ne sont pas meilleures pour la santé) et d’autres gourmandises frites (par exemple les bâtonnets et ailes de poulet) sont responsables de quelques milliers de cancers chaque année en Amérique du Nord. Ainsi, la prochaine fois que vous vous engagerez dans un drive pour satisfaire vos papilles à l’aide d’aliments croustillants et gras, considérez le danger que cela représente pour votre côlon, votre poitrine, votre vessie, votre prostate et votre rectum. L’augmentation du risque de ces maladies est lié à l’acrylamide, un cancérigène formé lors du processus de friture.

Alors plutôt que d’acheter vos chips empaquetées, choisissez plutôt de les faire cuire vous-même à la maison. Trancher des pommes de terre blanches et rouges, des patates douces, des poireaux, des carottes, des betteraves et des panais. Badigeonner d’un peu d’huile d’olive, saupoudrer de sel de mer (mais aussi d’aneth ou d’ail si vous le souhaitez) et cuire au four jusqu’à ce qu’elles deviennent croustillantes.

Glucides blancs raffinés

Pains blancs, riz blanc, pâtes blanches, chips et biscuits salés pré-emballés, biscuits sucrés, gâteaux, céréales du petit-déjeuner et presque tous les en-cas commercialisés ont une chose en commun : la farine de blé enrichie. C’est pourquoi il est toujours bon de s’interroger sur le type de glucides (glucides complexes et glucides simples) qui composent en grande partie votre alimentation, sur leur manière de déterminer l’absorption des aliments et d’influer sur le niveau d’énergie.

Non seulement les céréales raffinées sont dépourvues de la plupart des nutriments, ils se transforme rapidement en sucres simples au cours de la digestion, ce qui fait grimper le taux de sucre dans le sang et provoque très vite par la suite une vague d’irritabilité et des envies de collations à la mi-journée. En fin de compte, un apport d’amidon peut mener vers un gain de poids, à des inflammations (c’est-à-dire à l’arthrite), au diabète de type 2, aux maladies cardiovasculaires et à de l’hypertension artérielle.

Jus de fruits

Nous nous trompons souvent en pensant que les jus de fruits sont bons pour la santé simplement parce que leur appellation contient le mot « fruit ». Certaines marques annoncent même que ce sont de bonnes sources de vitamine C ou qu’ils sont fabriqués avec de vrais fruits. Malheureusement, même si le jus est fait avec de vrais fruits, il est très probablement chargé en sucre. Par exemple, Eat This, Not That explique qu’un verre de jus de raisin entièrement naturel de la marque Welch’s contient 36 grammes de sucre, ce qui équivaut à quatre beignets glacés Krispy Kreme.

La source indique que même si le sucre provient de sources naturelles et non de sirop de maïs à haute teneur en fructose, il est toujours traité de la même manière par le corps. Le Journal of Clinical Investigation souligne également que la plupart des jus contiennent du fructose qui peut mener au développement du tissu adipeux viscéral chez les personnes en surpoids, également connu sous le nom de graisse du ventre.

Huile végétale industrielle

Beaucoup de gens sont passés l’huile d’olive lorsqu’il cuisine et c’est une bonne chose car l’huile végétale est extrêmement riche en acides gras oméga-6. Selon Healthline, « au cours des 100 et quelques dernières années, les gens ont augmenté leur consommation de matières grasses ajoutées ». Cette augmentation de la consommation est due à l’utilisation d’huiles raffinées comme les huiles végétales, l’huile de soja, l’huile de maïs, l’huile de coton et l’huile de colza.

Healthline souligne qu’il y a un certain nombre de problèmes de santé liés à la consommation d’huiles végétales industrielles , notamment l’augmentation du stress oxydatif dans le corps . On note aussi une augmentation du risque de cancer.

Frites

Ce n’est un secret pour personne que la restauration rapide en général est mauvaise pour la santé, mais parmi les plus nuisibles se trouvent les aliments frits comme les frites. Des études ont montré que des aliments comme les frites, le poulet frit et autres collations à base de friture augmentent le risque de maladie cardiaque. De plus, la méthode de fabrication de ces aliments, qui consiste à les faire frire dans des gras trans, a tendance à augmenter le mauvais cholestérol dans notre corps et à réduire le bon cholestérol, explique le magazine Time.

« Si vous cuisinez un sauté de légumes à la maison et que vous le préparez avec de l’huile d’olive et de l’huile de noix de coco, il n’y a certainement rien de mal à cela », explique au magazine Time le docteur Regina Druz, maître de conférence du Département de cardiologie de l’Université Hofstra et chef de service Cardiologie à l’hôpital épiscopal St. John de New York. « Ce que la plupart des gens appellent des aliments frits classiques doivent certainement être évités, ceux que vous ne préparez pas à la maison ».

Pâtisseries, biscuits et gâteaux

En général, les gens savent qu’une alimentation riche en friandises transformées comme les biscuits, les pâtisseries et les gâteaux n’est pas la meilleure chose à adopter, mais pour ceux qui ne le savent pas, voyons ici pourquoi. La plupart des produits de pâtisserie industrielle ne sont pas sains.

Non seulement ils sont chargés en sucre, mais ils ont aussi probablement été fabriqués avec des graisses saturées comme le beurre ou l’huile de palme, ou des graisses trans comme l’huile végétale hydrogénée. « Il y a deux ingrédients qui délivrent au consommateur le pire profil nutritionnel possible lorsqu’ils s’assemblent », déclare au magazine Time le docteur Regina Druz, maître de conférence du Département de cardiologie de l’Université Hofstra et chef de service Cardiologie à l’hôpital épiscopal St. John de New York.

Fromage à pâte fondue

Quand un aliment ressemble à du caoutchouc, il y a probablement quelque chose de malsain à son sujet. Nous avons tous cédé face au fromage fondu à un moment donné. C’était très fréquemment un aliment de base de l’enfance facile à étaler sur du fromage grillé ou sur le steak haché d’un hamburger. Mais quand on y réfléchit, il est peu probable qu’un fromage avec une si longue durée de vie, qui ne moisit jamais et qui brille comme un morceau de latex soit sain.

En fait, le fromage à pâte fondue est souvent emballé avec des additifs dont certains peuvent être très nocifs. « Les Kraft Singles sont remplis de citrate de sodium qui peut provoquer des spasmes musculaires. Cela peut être malsain pour les personnes ayant des problèmes de santé rénale. Ce type de fromage industriel contient également du phosphate de sodium, un ingrédient utilisé pour empêcher la cristallisation de la viande et des produits laitiers. Cela peut augmenter les risques de déminéralisation osseuse, d’ostéoporose et de problèmes de santé rénale » , écrit Eat This, Not That!

Fast-food

Il est souvent question de graisses saturées et de maladies cardiaques lorsque l’on parle de restauration rapide bien qu’un lien direct n’ait pas été définitivement établi. Et la consommation modérée de bœuf de haute qualité nourri à l’herbe a certainement des avantages pour la santé cardiaque, mais en général, le fast-food n’est pas bon pour la santé. Le docteur Regina Druz, maître de conférence du Département de cardiologie de l’Université Hofstra et chef de service Cardiologie à l’hôpital épiscopal St. John de New York, a déclaré au magazine Time que « les graisses saturées d’origine animale, en particulier lorsqu’elles sont combinées avec des glucides, semblent avoir un effet délétère sur la santé cardiaque ».

Il est indéniable que la nourriture que nous consommons dans les fast-foods est souvent mauvaise pour la santé. Elle est généralement fabriquée avec des ingrédients de mauvaise qualité (ce qui rend ces établissements si abordables) et cuite selon des méthodes malsaines. Vous ne pourrez peut-être pas y renoncer complètement, mais réduire la consommation de fast-food serait un choix judicieux en matière de santé.

Barres chocolatées

Il est préférable de consommer les barres chocolatées épisodiquement, car avouons-le, à l’image des chips, il est difficile d’en manger qu’une seule. Ces gourmandises sont aussi délicieuses que mauvaises pour notre santé. Elles n’ont aucune valeur nutritive, elles sont riches en sucre, en calories et sont conçues pour vous inciter à en remanger.

« Les aliments transformés comme les barres chocolatées sont généralement conçus pour être très savoureux (vous finissez donc par en manger plus) et pour être très facile à consommer rapidement », explique Healthline. En somme, elles sont fabriquées pour avoir bon goût, mais la satisfaction qu’elles procurent sera toujours de court terme. Les barres chocolatées ne contiennent rien pour vous rassasier et la faim vous rattrapera aussitôt à cause de « la façon dont le corps métabolise ces friandises riches en sucre ».

Boissons sophistiquées au café

La plupart des gens aiment commencer leur journée avec une tasse de café. Parfois, ce café se présente sous la forme d’un latte fantaisiste avec tout type de compléments mousseux comme la crème fouettée, de filets de caramel et d’épices en poudre. Bien que ces boissons soient vraiment savoureuses, elles sont riches en sucre et en calories. Il y a une raison pour laquelle ces boissons ont le goût d’un dessert dans une tasse.

Le café noir sans crème ni sucre est tout à fait consommable (assurez-vous simplement de le consommer avec modération). Healthline explique que le café noir, sans ajouts, contient en fait beaucoup d’antioxydants. La source cite deux études distinctes qui ont montré que boire du café pouvait même réduire le risque de développer un diabète de type 2 et la maladie de Parkinson.

Bonbon

Pendant longtemps, on a expliqué aux gens que la graisse était le pire des aliments malsains. Bien que ce ne soit pas bon pour notre santé, il y a en fait un problème plus important qui est parfois négligé : le sucre ajouté. Un récent rapport publié dans JAMA International Medicine a révélé que les anciennes études promouvant la croyance que la graisse est la principale cause de maladie cardiaque étaient en fait biaisées parce qu’elles étaient financées par l’industrie du sucre. Selon le magazine Time, les experts estiment désormais que le sucre ajouté est une menace tout aussi importante que la graisse, sinon plus. Le sucre est responsable de l’obésité, d’inflammation, de l’hypercholestérolémie et du diabète qui sont tous des facteurs de risque de maladie cardiaque.

« Le débat en cardiologie est passé des graisses saturées et du cholestérol au sucre », déclare le Dr Druz au magazine Time. « Je dirais que s’il y a un ingrédient qu’il faut éviter pour les risques de maladies cardiaques qu’il représente, c’est le sucre ajouté quelque soit sa forme ».

Non seulement le sucre est mauvais pour notre santé physique, mais il peut également être nocif pour la santé mentale des enfants. Les chercheurs ont récemment découvert que les colorants tartrazine et le jaune orangé S (souvent trouvés dans les bonbons tels que les M&Ms) « favorisent le trouble de déficit de l’attention (TDA) chez les enfants, selon une étude de la revue The Lancet », indique Eat This, Not That! Ces couleurs artificielles sont si malsaines qu’elles ont déjà été interdites en Suède, en Norvège et dans le reste de l’UE. La source note que les aliments contenant ces ingrédients doivent être marqués de l’avertissement suivant : « Peut avoir un effet néfaste sur l’activité et l’attention des enfants ».

Céréales sucrées

Une grande partie des céréales sucrées que nous voyons dans les épiceries sont destinées aux enfants qui aiment les sucreries. Ils sont emballés dans des boîtes aux couleurs vives avec des personnages d’animation dessus pour les rendre plus attrayants pour les enfants et puis avouons-le, ils ont bon goût. La raison pour laquelle ces céréales ont bon goût est qu’elles sont riches en sucre.

« Manger des glucides et des sucres raffinés le matin produit de l’inflammation et fait monter et descendre la glycémie, donc vous aurez envie de plus de sucre tout au long de la journée », explique le Dr Druz au magazine Time. Elle poursuit en donnant des conseils sur ce qu’il faudrait manger à la place des céréales sucrées et qui serait une alternative beaucoup plus saine. Par exemple, manger des fruits avec un œuf et un avocat sur des toasts de pain complet.

Avatar

ActiveBeat Français

ActiveBeat se dédie à ramener vers le lecteurs toutes les importantes actualités et information dans le monde de la santé. Des souvenirs aux découvertes vers le fitness, la nutrition et les études, nous couvrons chaque aspect des actualités de santé, chaque jour.

X