Schizophrénie FRA

Comportement Adolescent : Serait-ce de la Schizophrénie ?

La schizophrénie touche environ 2,7 millions d’Américains, et la plupart des cas les premiers signes de cette maladie sont observés dès l’adolescence. Dans les premiers stades de la schizophrénie, la maladie peut souvent passer inaperçue en raison de la similitude entre ses symptômes et le comportement habituel des adolescents : fatigue, changements de personnalité, hostilité occasionnelle, etc. Les transitions physiques, émotionnelles et comportementales rapides qui se produisent au cours de l’adolescence et les réajustements hormonaux qui y sont associés ont été identifiés comme facteurs de stress considérables dans le développement de la schizophrénie à l’âge adolescent.

Voici une liste des signes avant-coureurs particuliers à la schizophrénie. Cependant, gardez à l’esprit que c’est la présence de multiples signes (et non uniquement quelques-uns) de façon constante et répétée qui indique la présence d’un problème mental. Si vous pensez que votre adolescent souffre de schizophrénie, la première étape devrait être de consulter un professionnel de santé pour un diagnostic précis.

1.Retrait Social

Le retrait social est commun à ceux qui souffrent de schizophrénie, a titre d’exemple, un individu jadis jovial et très amiable pourrait soudainement s’isoler et devenir très méfiant et paranoïaque envers son entourage.

2.Manque d’expressivité des émotions

Un autre signe commun de la schizophrénie est le manque d’expressivité en matière d’émotions. Cependant, il est bien possible d’ignorer ce problème car même les adolescents normaux sont parfois apathiques. La personne affectée peut être incapable d’exprimer des sentiments de joie (rire aux éclats, sourire) ou de tristesse (pleurer, etc.) A défaut, elle peut également être extrêmement émotionnelle (pleurs constants et inexpliqués, ou épisodes de rire incontrôlable). Son attitude peut également sembler inappropriée par rapport à la situation (par exemple, elle sourit lorsqu’elle se trouve être en colère, ou alors se morfond lorsqu’elle se trouve être heureuse).

3.Insomnie

Dans les stages primordiaux de la schizophrénie, il est possible d’expérimenter des épisodes d’insomnie. En effet, vous pouvez retrouver la personne affectée au salon en train de lire, regarder la télévision ou travailler sur l’ordinateur pendant la nuit, car elle est incapable de dormir. Cette insomnie va plus tard entraîner de la fatigue excessive, une incapacité à se concentrer, et un sentiment général de dépression.

4.Hostilité inexpliquée

Tout changement de personnalité qui apparait de façon soudaine (en particulier un changement vers une personnalité plus hostile envers les figures d’autorité : par exemple, les enseignants, les parents et patrons) peut être un signe de schizophrénie. Cela peut entraîner de la frustration chez votre adolescent, étant donné que ça le rend incapable de se concentrer ou de faire face à des problèmes, même mineurs. Cela peut également provoquer des épisodes de soudaine colère (et même de violentes explosions).

5.Négligence physique

Un autre symptôme très révélateur d’un problème de santé mentale est le déclin rapide de l’hygiène personnelle. Vous pouvez – une fois de plus – appréhender ce comportement comme comportement typique d’adolescent. Cependant, négliger des mesures d’hygiène de base telles que le brossage des dents, le retrait de vêtements sales et le refus de prendre une douche après des jours pourrait être un signe important que quelque chose de plus profond ne va pas.

6.Perte de relations sociales

A cause de l’isolation sociale qui se produit souvent en cas de schizophrénie, votre adolescent pourrait renoncer à de solides relations sociales qu’il aurait jadis tissées. Par exemple, il pourrait subitement manquer d’intérêt à l’idée de passer du temps avec de vieux amis, ou de se livrer à des activités ou ses passe-temps favoris. Cependant, un étudiant « normal » pourrait également expérimenter ce symptôme en cas de dépression.

7.Sensibilité extrême au son et à la lumière

Une sensibilité inhabituelle et soudaine aux stimuli environnementaux tels que les lumières intenses, les sons bruyants et même certaines couleurs pourrait indiquer un problème de santé mentale sous-jacent. Par exemple, des bruits constants (comme lors de grands regroupement de foules) peuvent provoquer de l’agitation chez une personne atteinte de schizophrénie.

8.Préjudice auto-infligé

Les schizophrènes sont particulièrement enclins à l’automutilation. De plus, ils peuvent prendre beaucoup de risques inutiles avec leurs médicaments, ainsi qu’en consommant des quantités excessives d’alcool. Les schizophrènes sont également sujets à changements irrationnels d’apparence (c’est à dire, se raser la tête de manière soudaine).

10.Refus de contact humain

Beaucoup de patients schizophrènes présentent des signes de refus de contact humain. Cela pourrait être simplement manifesté par le recul lorsque quelqu’un essaie de les toucher, ou alors par l’aversion de contact visuel et le manque de communication verbale. Cela pourrait être si intense qu’ils pourraient envelopper leurs mains dans du papier pour éviter de toucher les autres.

X