Nutrition FRA

Comment rendre les légumes plus amusants pour les enfants ?

Une assiette pleine de légumes peut être attirante pour la plupart des adultes, mais l’éventail coloré de légumes crus n’encourage peut-être pas autant votre petit monstre. Les personnes qui consomment des fruits et légumes dans une alimentation saine ont un risque moindre de développer des maladies chroniques. Ce n’est pas surprenant puisque ces légumes regorgent de nutriments essentiels pour alimenter notre corps.

Consommer des légumes offre des bienfaits de santé importants chez les enfants et les adultes, mais nous avons tous parfois besoin d’un petit encouragement. Voici huit astuces pour rendre les légumes attirants pour les enfants…

1. Prêchez par l’exemple

Si vos enfants vous voient manger des légumes, ils en mangeront probablement plus. Il n’est pas juste de demander aux enfants de manger des légumes si vous n’en mangez pas vous-même, même si vous ne les aimez pas. S’il y a un type de légume particulier que vous n’aimez pas, cuisinez deux ou trois types de légumes différents au diner. De cette manière, vous pouvez montrer à vos enfants que vous mangez des légumes tout en évitant celui qui ne vous plait pas.

Mais si vous encouragez les assiettes difficiles, vous créerez des mangeurs difficiles. Les enfants mangent ce qu’ils connaissent et ne demanderont pas de repas spéciaux s’ils ne sont pas en option. Testez les frites de patate douce au lieu de frites traditionnelles ou la courge spaghetti à la place de pâtes. Vous serez surpris de voir les enfants et vous-même adorer.

2. Emmenez les enfants dans la cuisine

Les enfants adorent faire semblant de jouer au papa et à la maman, donc pourquoi ne pas emmener le jeu dans la cuisine et leur demander de vous aider à préparer le repas. Si vous les impliquez dans la préparation des légumes pour le diner, ils auront plus de chance de les manger. Les purées sont un excellent départ, car elles sont faciles à préparer et délicieuses pour les enfants.

Une excursion dans une ferme locale ou un marché fermier est idéale pour apprendre aux enfants l’origine des aliments et comment ils sont cultivés avant d’atteindre le magasin. C’est particulièrement important pour les enfants des villes qui n’ont jamais eu de potager.

3. Mettez en place la règle de la bouchée

Comment savez-vous que vous n’aimez pas quelque chose si vous ne le testez pas ? Les enfants peuvent être têtus et peuvent souvent battre leurs parents à la bataille de la volonté, mais c’est la responsabilité des parents de mettre en place des habitudes alimentaires saines.

Une règle générale mise en place par de nombreux parents est la règle de la bouchée. C’est assez simple. Encouragez vos enfants à tester au moins une bouchée. S’ils n’aiment pas, c’est OK, mais au moins ils ont goûté. Et ne laissez pas tomber. Habituellement, il faut tester un aliment plusieurs fois avant qu’un enfant ne l’apprécie.

4. Rendez les légumes amusants

Qui a dit que les légumes devaient être ennuyeux ? En plus de préparer les légumes de multiples façons, vous pouvez les rendre plus amusants en utilisant votre imagination. Au lieu de carottes normales, utilisez des carottes naines et prétendez que vous êtes un géant. Des arbres en brocoli sont une chouette addition à la purée de pommes de terre.

Il y a également un vaste éventail de légumes oubliés comme les carottes, tomates, poivrons et pommes de terre mauves, qui peuvent transformer un légume ordinaire en légume extraordinaire. Les méthodes de préparation et de cuisson sont similaires aux légumes traditionnels, donc testez quelque chose de neuf la prochaine fois que vous ferez vos courses.

5. Cachez des légumes dans des endroits inattendus

Internet regorge d’excellentes recettes aux légumes cachés, surtout dans les desserts. En plus d’être une alternative plus saine aux desserts traditionnels, ils ajoutent de l’humidité et des nutriments. Les muffins, brownies, cakes, biscuits, et gâteaux peuvent incorporer des légumes. Et le plus, c’est que vous n’avez pas à le dire aux enfants. Ils ne le remarqueront probablement pas.

Testez un gâteau au chocolat avec des avocats, des brownies aux betteraves, un cake au chocolat avec des courgettes râpées, des biscuits à la citrouille, des muffins aux carottes… les possibilités sont infinies. Ne soyez pas surpris si vos enfants préfèrent cette version plus saine à leur dessert favori.

6. Offrez une variété de légumes

Les enfants s’ennuient facilement. En fait, les adultes aussi. Et lorsqu’il y a une telle variété de légumes disponibles en magasin, pourquoi toujours faire les mêmes recettes ? Si vous n’êtes pas sûr de comment préparer un certain type de légume ou cherchez une nouvelle recette, n’hésitez pas à joindre une leçon de cuisine. De nombreuses épiceries se sont rendu compte qu’il y avait une forte demande pour ces leçons et elles offrent une large gamme de leçons de cuisine familiales.

N’ayez pas peur de tester des choses nouvelles. La plupart des légumes peuvent être préparés de plein de manières différentes. Le brocoli, par exemple, peut être cuit à la vapeur, rôti, cuit au four, sauté ou peut être ajouté à des poêlées de légumes, ragoûts ou gratins.

7. Ne vous énervez pas s’ils ne finissent pas

La pire chose à faire si votre enfant n’aime pas quelque chose est de l’asseoir à table jusqu’à ce qu’il termine son assiette. Certains enfants n’aiment pas certaines choses. L’ancienne règle d’éducation des enfants quant à terminer son assiette peut mener à d’immenses batailles de volonté entre parents et enfants.

Si vous mettez en place la règle de la bouchée et qu’ils testent de tout ce qui est servi au diner, considérez cela comme un succès. Nous sommes nombreux à avoir des réactions émotionnelles envers certains aliments, car nous avons été forcés de les manger. Cette réaction négative persiste à l’âge adulte et bien que nous puissions au final accepter des aliments comme les choux de Bruxelles ou les petits pois, dans notre esprit, nous les haïrons toujours, car nous avons été forcés de les manger.

8. Récompensez les bons comportements

Combien de fois vous êtes-vous fait dire en tant qu’enfant que vous recevriez un dessert si vous mangiez tous vos légumes ? Les enfants adorent les récompenses, mais la récompense d’avoir mangé ses légumes n’a pas besoin d’être un dessert. Une phrase d’encouragement ou de reconnaissance pour avoir testé quelque chose de neuf peut faire des merveilles.

Si votre enfant sait que vous êtes content qu’il teste de nouvelles choses, il goûtera probablement de plus en plus, juste pour voir votre réaction positive. Vous pouvez bien sûr toujours utiliser la règle du dessert, mais les enfants devraient apprendre à apprécier tous les aliments sans incitation sucrée.

X